Découvrir l'art brut aux Anciennes écuries de Trélazé


Rédigé par Ralitsa DIMITROVA - Angers, le Lundi 22 Août 2016 à 07:30


Jusqu'au 4 septembre, l'exposition estivale des Anciennes Ecuries, met en lumière les travaux de sept artistes associés à l'art brut et singulier. Ce mouvement artistique prend beaucoup de libertés dans la création et offre à des créateurs souvent autodidactes un moyen d'expression unique. Visite guidée.



Les anciennes écuries accueillent tout au long de l'année des expositions d'art contemporain.
Les anciennes écuries accueillent tout au long de l'année des expositions d'art contemporain.
la rédaction vous conseille
"Vous avez dit bizarre bizarre ?" Voilà un titre bien intrigant pour l’exposition estivale proposée aux Anciennes écuries de Trélazé. Depuis une vingtaine d’années, ce lieu chargé d’histoire accueille régulièrement de nombreuses expositions. L'été venu, le rendez-vous artistique prend une dimension singulière en parallèle de la programmation musicale du Festival estival. Après un travail de sélection de deux ans, Claude-Henri Selles a rassemblé sept artistes du Grand Ouest pour proposer cette exposition autour du mouvement de l’art brut et singulier jusqu'au 4 septembre.

« C’est un mouvement qui s’est développé au lendemain de la Deuxième Guerre Mondiale, il touchait des personnes pas forcément initiées à l’art, qui étaient autodidactes et recherchaient avant tout une manière de s’exprimer », avance Claire Bastien médiatrice culturelle à la mairie de Trélazé. L’histoire de l’art s’est écrite sans que l’art brut ne soit véritablement reconnu par le grand public. L’artiste Jean Dubuffet (1901-1985)  a notamment contribué à rendre cet art visible, en rassemblant des artistes qui souhaitent aller au-delà des normes artistiques.

A gauche l'oeuvre de Fylip qui contraste avec celle de Joël Laurand, à droite.
A gauche l'oeuvre de Fylip qui contraste avec celle de Joël Laurand, à droite.
La  visite débute sur des tonalités noires et blanches avec Joël Lorand. Munis de stylos à encrer et de feuilles cartonnées, l’artiste de 54 ans, formé dans la décoration de pâtisserie, travaille ses œuvres avec précision. Les lignes se rejoignent et forment comme une sorte d’hypnose pour le regard. La série exposée est intitulée FREAKS, ce qui signifie ‘’fous’’, ou encore ‘’monstres’’ en anglais, des termes autrefois employés pour désigner les artistes de l’art brut. « Avant de parler esthétisme, les artistes de l’art brut cherchent surtout à transmettre une émotion, la création est vue comme un besoin d’expression », poursuit Claire Bastien.

A l’opposé des œuvres monochromes de Joël Lorand, l’autodidacte Fylip originaire du Maine-et-Loire propose une explosion de couleurs et d’amour, à travers ses peintures représentant essentiellement des cœurs. « Ce sont des œuvres pleines de spontanéité, ses travaux bousculent l’image habituelle que l’on se fait des artistes », souligne Claire Bastien. En dehors de ces grands tableaux, l’artiste s’est également amusé à repeindre une ancienne voiture, dans un style très coloré qui rappelle la mode hippie. De quoi éveiller la curiosité des enfants qui sont invités à monter dans la voiture. 
 

Les oeuvres mécaniques de François Mouchâtre (à gauche) attirent l'oeil des visiteurs.
Les oeuvres mécaniques de François Mouchâtre (à gauche) attirent l'oeil des visiteurs.
Guidés par un son régulier comparable à une horloge, les visiteurs se retrouvent dans l'espace central des Anciennes écuries, rénovées en 2013. Les œuvres de François Mouchard attirent le regard car elles sont dynamiques. Formé à l’école d’art, François Mouchard est un passionné de mécanique, bien connu en France et à l’étranger. Toutes ses créations racontent une histoire bien particulière et évoquent, le cinéma, la littérature ou encore la figure féminine, avec humour. Les visiteurs peuvent notamment observer des personnages en papier, enfermés dans une ancienne caméra de cinéma. Certaines oeuvres peuvent être actionnées par les visiteurs et chacun laisse libre court à son imaginaire pour y trouver une signification. 

Suspendus sur des fils, des cadres colorés mettent en scène les écrits de Jules Mougin, le facteur-poète mort en 2010. De son expérience de trieur de lettres, Jules Mougin a ouvert son imaginaire, et sa créativité. Profitant de tout ce qu’il a sous la main pour écrire, le poète y jette des idées, écrit ses humeurs, dessine ses pensées, griffonne sa compréhension du monde. C’est au contact du couple Mougin que le plasticien scénographe Simon Hamm Belhadj a eu envie de rendre hommage aux œuvres du facteur-poète de manière personnelle au cœur des Anciennes écuries.

A gauche, l'oeuvre d'inspiration punk d'Antoine Rigal, à droite les armes contres la misère d'André Robillard.
A gauche, l'oeuvre d'inspiration punk d'Antoine Rigal, à droite les armes contres la misère d'André Robillard.
Je suis passionné par l'art brut car il me procure d’abord une émotion, l’esthétique ne vient que par la suite.
La découverte l’art brut se poursuit avec trois autres artistes, exposés sur des murs en ardoise, emblématiques de Trélazé. Dans ses œuvres plastiques, Antoine Rigal allie humour et engagement. Avec une inspiration punk, ses œuvres portent un regard critique sur les conséquences de la guerre, le racisme, et les idéologies sectaires. Non sans humour, l’artiste s’est également amusé à parodier les œuvres d’Andy Wahrol, comme ses fameux portraits. Un couple de passionnés de l’art brut, a manifesté son envie d’acquérir une œuvre de Rigal, en vente le temps de l’exposition. « Je suis passionné par ce mouvement artistique car il me procure d’abord une émotion, l’esthétique ne vient que par la suite », argumente le collectionneur venu spécialement de Lyon, pour voir l’exposition trélazéenne.

« L’artiste qui suit est l'un des protégés de  Jean Dubuffet. André Robillard a eu une enfance difficile où très jeune, il a été placé dans un foyer. En décalage social et intellectuel, il s’est réfugié dans la création artistique par nécessité en quelques sortes », développe Claire Bastien. Avec un trait de crayon qui pourrait paraître enfantin, l’artiste représente les animaux de la forêt, ainsi que la conquête de l’espace, sujet qui le passionne. Au-delà des œuvres dessinées, André Robillard a également réalisé des armes à partir d’objets de récupération. L’objectif de ces dernières étant de détruite la misère. Les œuvres de cet artiste, bien connu du mouvement de l’art brut, sont à l’image de son empathie pour le monde. 
 

La visite se termine par les œuvres d’Ernesto Legoya faites sur des tôles rouillées aux formes variées. Un peu comme une signature, on retrouve des regards encerclées par des formes floues dans chaque sujet. « Ernesto Legoya peint ses propres yeux étonnés face au monde, mais également les yeux de ses voisins. Ses peintures peuvent paraître intrigante voir sombres, mais chacun est libre d’interpréter le message de l’artiste », conclut la médiatrice culturelle. 

L’exposition a comptabilisé 2 300 visiteurs jusqu'ici, qu’ils soient passionnés d’art brut ou simples curieux, à l'image d'Aube, venue d'Angers : « J’ai trouvé cette exposition très intéressante par la variété de ses supports et de ses artistes. Je ne connaissais pas vraiment l’art brut auparavant mais je trouve que c’est un très beau moyen d’expression. »
 
Exposition à découvrir jusqu'au 4 septembre. Du mardi au dimanche aux anciennes écuries des ardoisières, entre 14h30 et 19h, entrée libre.












Angers Mag












Angers Mag : Le Bastringue Général, collection automne-hiver à Montreuil-Juigné: A la fois marché de... https://t.co/wSJrT0YxQH https://t.co/uk6Li4S9nu
Jeudi 8 Décembre - 09:22
Angers Mag : Pourra-t-on un jour revendiquer le "droit au bonheur" devant les tribunaux ?: Avec cette... https://t.co/QpibQ65W2u https://t.co/6akmJkPlta
Jeudi 8 Décembre - 07:56
Angers Mag : A Coutures, les maternelles s’activent: Dans sa classe de l’école maternelle publique de... https://t.co/bJ1C27TEZX https://t.co/HH0RAzp80Q
Jeudi 8 Décembre - 07:46
Angers Mag : Au comptoir de Mathilde... et de Catherine: Depuis la fin du mois d'octobre, la rue... https://t.co/wkV9xA1N3F https://t.co/6yuEQFFF5o
Mercredi 7 Décembre - 08:00







cookieassistant.com