Déficience visuelle : les commerçants des Vitrines d’Angers s’informent


Rédigé par - Angers, le 02/03/2015 - 06:54 / modifié le 03/03/2015 - 09:36


Pas facile d’ accueillir une personne aveugle surtout lorsqu’elle est guidée par un bon gros toutou, lui-même interdit dans bon nombre de magasins du centre-ville. Vendredi, l’association des Chiens-Guides d’Aveugles de l’Ouest participait à un petit déjeuner permettant d’informer les commerçants sur l’accueil des clients déficients visuels.



Une douzaine de commerçants ont écouté les conseils des intervenants de l'association des chiens-guides d'aveugles et de la Fondation Visio
Une douzaine de commerçants ont écouté les conseils des intervenants de l'association des chiens-guides d'aveugles et de la Fondation Visio
la rédaction vous conseille
Nous avons un commerce alimentaire et par principe nous ne pouvons pas accueillir les chiens », explique Diane de Jenlis, gérante de la chocolaterie Monbana à Angers. Qu’ils soient guides d’aveugles ou pas, c’est bien connu,  les chiens aiment le chocolat. Mais pour les personnes en situation de déficience visuelle, la patronne de la chocolaterie qui sait qu’elles ont besoin de ce guide précieux, fait une exception. « C’est toujours difficile d’expliquer aux personnes accompagnées d’un chien qu’elles doivent le laisser à la porte quand elles voient un chien-guide à l’intérieur. C’est une question de communication, pas toujours comprise ».
 
Pour parer à ces difficultés, l’association des Chiens-Guides d’Aveugles, dont le siège est installé à Bouchemaine, mettra à disposition des commerçants des « vitrophanies », permettant d’informer les consommateurs et leur faire prendre conscience.

Reste que les toutous, le plus souvent des golden retriever, tous formés qu’ils sont par des familles d’accueil et des éducateurs spécialisés, peuvent heurter des présentoirs et des produits situés à leur hauteur.

C’est pour échanger sur ces difficultés auxquelles s’ajoute celle de se mouvoir dans des échoppes exiguës et encombrées de présentoirs de toutes sortes, mais aussi savoir quelle attitude adopter, que l’association des Vitrines d’Angers organisait,  en collaboration avec l’association des Chiens-Guides d’Aveugles de l’ouest et la Fondation Visio(*), un petit déjeuner d’information. Une douzaine de commerçants sur les trois cents que compte l’association participaient à cette rencontre.

« Notre argent est le même que les autres. Nous sommes des clients comme les autres », intervient Hugues, un non-voyant très autonome (sans chien), mais avec une canne, qui sait se déplacer sans aide. « Nous avons parfois besoin d’être guidés dans les endroits nouveaux. Mais il ne faut pas en rajouter »,  poursuit Hugues en montrant comme tendre l’avant-bras pour que le non-voyant puisse s'appuyer pour se laisser guider. « Il ne faut jamais tenter de nous prendre par la main car ça crée un effet de surprise et parfois un rejet de notre part. Ni nous placer devant vous, mais plutôt derrière, car si nous heurtons un obstacle, nous allons vous entrainer dans la chute ».
 
« Les déficients visuels ont surtout le désir d’être autonomes, pour se sentir des êtres humains comme les autres », Christine Turc, association des chiens-guides.
 
Ce sont tous ces petits conseils que Christine Turc, la directrice de l’association des Chiens-Guides et  Pascale Humbert, responsable de la Fondation Visio, accompagnées de Hugues, ont prodigué autour d’un café, à des commerçants prêts à rendre service, mais pas toujours à l’aise lorsqu’ils se retrouvent face à une personne en situation de handicap.
 
« Les déficients visuels savent se repérer avec des moyens, souvent auditifs et olfactifs que nous ne connaissons pas et ils ont surtout le désir d’être autonomes, pour se sentir des êtres humains comme les autres. Il faut donc trouver la bonne attitude à adopter, pour proposer une aide complémentaire, mais qui n’ajoute pas à leur handicap », explique Christine Turc.
 
Dans les locaux des Vitrines d’Angers les questions fusent, par exemple sur le choix de couleurs dans les magasins de prêt-à- porter. « Les aveugles ne voient pas les couleurs. À quoi bon leur expliquer », lance une commerçante. Réponse immédiate de Hugues : « Il faut distinguer deux sortes d’aveugles, ceux qui ont vu et qui connaissent les couleurs et ceux qui n’ont jamais vu. Mais dans tous les cas,  si  nous ne voyons pas, nous sommes vus et comme vous, nous aimons bien être bien habillés avec des tenues harmonieuses et à la mode ». 

« Les commerçants sont conscients que ces publics particuliers doivent être bien accueillis, ce sont des consommateurs comme les autres. Mais ils ont besoin de conseils pour les accueillir au mieux dans leur magasin et les organiser pour éviter les obstacles », conclue Christophe Barbieux, le président des Vitrines d’Angers. C’était l’enjeu de cette rencontre conviviale, qui se prolongera ultérieurement par un parcours avec chiens et cannes électronique dans plusieurs magasins du centre-ville, pour mesurer in situ certaines difficultés.
 

(*) La Fondation Visio, installée à Beaucouzé, intervient dans la recherche, la mise en place et la promotion de tous les moyens d’aide et d’assistance à la mobilité des personnes déficientes visuelles. À ce titre elle étudie et analyse tous les projets favorisant le progrès technique ou technologique dans le domaine d’expertise qui est le sien : la déficience visuelle. Elle soutient activement la recherche en la matière.  Pour en savoir plus : www.fondation-visio.org
 




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag















Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de décembre signé Fañch Juteau #prevention #VIH https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/oAZR7nNURX
Vendredi 9 Décembre - 12:01
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de septembre signé Fañch Juteau #accrochecoeurs https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/Jkrkty2UMe
Vendredi 9 Décembre - 10:51


cookieassistant.com