Démission, Tour de France et tennis : les autres dossiers du conseil municipal


Rédigé par - Angers, le 01/03/2016 - 08:30 / modifié le 02/03/2016 - 19:23


Pour raisons professionnelles, Catherine Leblanc ne sera plus dans quelques jours l'adjointe aux affaires internationales d'Angers. La Ville a voté une aide de 112 000€ au Tour de France et acté le marché de maîtrise d'oeuvre du nouveau complexe de tennis de la Baumette. Quelques-uns des autres dossiers du conseil municipal d'Angers de lundi soir.



Catherine Leblanc démissionne du conseil municipal pour se (re)consacrer pleinement au développement de l'ESSCA qu'elle dirige.
Catherine Leblanc démissionne du conseil municipal pour se (re)consacrer pleinement au développement de l'ESSCA qu'elle dirige.
la rédaction vous conseille
Ce fut la surprise de la soirée. Si discrète lors des conseils municipaux depuis deux ans, Catherine Leblanc s'est avancée au micro lundi pour annoncer sa démission à venir du conseil municipal. "Croyez bien que c'est un renoncement pour moi, mais j'ai le devoir de vous faire part de ma démission" a expliqué l'adjointe aux relations internationales, au tourisme et au rayonnement de la ville, soit la 7e adjointe dans l'ordre protocolaire.

La cause de cette sortie ? A l'entendre celle qui est aussi directrice de l'ESSCA (Ecole supérieure des sciences commerciales d'Angers), l'impossibilité, à tout le moins la difficulté, de concilier convenablement ces deux fonctions. Surprenant ? Un peu oui, dans la mesure où Christophe Béchu avait fait de sa nomination un symbole de sa volonté de rayonnement pour Angers, en misant sur le rôle d'ambassadeur de tous ceux qui sur la ville, jouer ce rôle à l'échelle nationale voire internationale. 

"Cette démission est à l'image de votre engagement qui est de ne pas faire les choses à moitié. Au lieu de garder le titre ou de minorer votre temps de présence, vous choisissez de partir et cela vous honore. Nous allons vous regretter" lui a glissé Christophe Béchu, suivi dans son hommage par l'ancien marie d'Angers, Frédéric Béatse.

Reste à savoir qui prendra en charge désormais la responsabilité des relations internationales et du rayonnement. Une seule certitude, un(e) nouvel(le) élu(e) va bientôt rejoindre l'équipe municipale. Sur la liste de campagne de Christophe Béchu, c'est la centriste Montaine Huteau qui devrait logiquement être sollicitée.

Le médiateur au rapport !
En place depuis plusieurs années au sein de la collectivité et désormais à temps partagé avec le Département, le médiateur de la ville, Hervé Carré, a réalisé 42 médiations l'an passé. Surtout, il a réorienté la majorité des personnes qui l'ont sollicité... vers les services municipaux concernés. La preuve, selon lui, que la fonction est devenue une nécessité pour un service public par essence perfectible.

Espace Tennis de la Baumette : le marché attribué
17 700 m2 de surface au total dont 6 000 m2 d'espace couverts et 3 500 m2 extérieurs. 9 terrains en terre battue dont 5 couverts, 2 synthétiques, mais aussi de petits terrains pour la pratique du padel, un sport dérivé du tennis. C'est un grand complexe de tennis que la Ville a décidé d'aménager à l'entrée du parc des sports de la Baumette. Le projet estimé à 4,98M€ TTC avance puisque le marché de maîtrise d'oeuvre vient d'être attribué l'équipe d'architectes Crespy & Aumont, associés aux entreprises Grontmij (bureaux d'études), Betherm (flluides) et François Tavernier (paysagiste). "Le site ne sera pas dédié uniquement à l'ATC (le principal club de la ville)" a précisé Roselyne Bienvenu, l'adjointe aux sports, évoquant des contacts pris avec d'autres clubs de l'agglomération.
Démission, Tour de France et tennis : les autres dossiers du conseil municipal

Tour de France : 112 000€ pour l'organisateur
On le sait, Angers accueillera la troisième étape du Tour de France 2016 (Granville-Angers, 222 km), le lundi 4 juillet prochain. Un événement dont la ville entend se saisir pour se montrer aux caméras du monde entier. Dans le cadre d'une convention signée avec Amaury Sport Organisation (ASO), la Ville va verser 112 000€ TTC à l'organisateur de l'événement. "Pas une subvention, mais la contrepartie d'une prestation" indique la délibération du conseil municipal votée lundi soir, laquelle prévoit de solliciter auprès du Conseil Régional, une subvention aussi élevée que possible. "Quels seront les montants indirects engagés par la Ville ?" a demandé Estelle Lemoine-Maulgny (EELV) pour la minorité (qui a voté la délibération). La réponse viendra en temps voulu, a laissé entendre Christophe Béchu, évoquant notamment la mise en place d'un village de l'objet connecté pour cette occasion. 

Lire aussi "Conseil municipal : un bien sage débat d'orientations budgétaires" (01/03/2016)




Journaliste, rédacteur en Chef d'Angers Mag En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag











Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de décembre signé Fañch Juteau #prevention #VIH https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/oAZR7nNURX
Vendredi 9 Décembre - 12:01
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de septembre signé Fañch Juteau #accrochecoeurs https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/Jkrkty2UMe
Vendredi 9 Décembre - 10:51



cookieassistant.com