Angers Mag Info

Un autre regard sur l'actualité d'Angers et sa région

Document sans nom

Vendredi 29 Août 2014







Déneigement : la minorité angevine dénonce un manque d’anticipation


Rédigé par - Le 06/02/2012 - 22:56 / modifié le 06/02/2012 - 23:19


Ce premier dimanche de février, la ville d’Angers s’est réveillée sous un épais manteau blanc. Plutôt inhabituel dans notre région, cet épisode neigeux a paralysé la ville. C'est ce que dénonce la minorité angevine « Angers, choisir l’Avenir », laquelle parle même de défaut d’anticipation.



Circulation difficile dans les rues d'Angers ce dimanche
Circulation difficile dans les rues d'Angers ce dimanche
Martelées à la télévision, sur les radios, dans la presse, les prévisions météo ne pouvaient être ignorées de quiconque. Mais tout porte à croire que l’information ne soit pas parvenue jusqu’au Maire d’Angers », déclaraient cet après-midi dans un communiqué les élus de la minorité du Conseil Municipal d’Angers.

Les élus angevins s’étonnent qu’une ville de cette taille n’ait pas mis en œuvre les moyens pour assurer les déplacements de ses habitants en toute sécurité et ne pas interrompre la circulation du tramway. « Toute la journée de dimanche, les grands axes n’ont pas été déneigés et le quartier de la gare était transformé en véritable patinoire », poursuivent les élus de la minorité, lesquels ont constaté, comme de nombreux Angevins, que les problèmes n’étaient pas résolus le lundi matin, la ville étant paralysées aux premières heures de la journée.

«Comment expliquer aux Angevins qu’un tramway qui a coûté 30 millions du kilomètre s’arrête au premier gel venu », interrogent-ils. « La ville était paralysée alors que d’autres avaient su anticiper en mobilisant les moyens humains et matériels le week-end. » (NDLR : le Conseil Général avait mobilisé toutes ses équipes dès la première alerte météo, c'est-à-dire samedi.)

Si les élus « d’Angers, choisir l’Avenir » reconnaissent les compétences des agents municipaux et l’existence du matériel capable d’assurer le déneigement, il s’agit pour eux « d’une absence de décision politique ».

De nombreux Angevins, bloqués ce matin sur les principaux axes de la rue ont également pesté contre les services municipaux. « Maintenant qu’elle a mis en place un tramway et un important réseau de bus, la Ville ne se sent plus obligée de déneiger les rues », déclarait ce matin une Angevine excédée. Seule ombre au tableau : les bus avaient autant de difficultés à circuler.

Et pourtant : « tard hier soir, je suis allé à la rencontre des équipes de la voirie qui ont sécurisé les rues d'Angers cette nuit avant les premiers flocons », déclarait dimanche matin le nouveau Maire d’Angers, Frédéric BÉATSE, sur sa page Facebook. Le service de la Voirie de la ville d’Angers a donc bien anticipé cet épisode neigeux, mais tout porte à croire qu’il n'a pas su en gérer l’importance, ou alors qu'il n'a pas souhaité faire revenir les agents en repos dominical. La Ville a-t-elle vraiment mis les moyens suffisants en hommes et matériels ? C'est toute la question.




Yannick Sourisseau
Directeur publication Angers Mag et Angers Mag Info Journaliste web suivant plus particulièrement... En savoir plus sur cet auteur
























Instagram