Depuis 25 ans, Vox Campus a dépassé l’enceinte de l’Université


Rédigé par Tiphaine CREZE - Angers, le Mercredi 1 Juin 2016 à 07:45


Un quart de siècle déjà rempli de succès. L’ensemble vocal Vox Campus fête cette année ses 25 ans d’existence avec, après un premier concert anniversaire en mai, un second à venir ce 4 juin au Grand Théâtre.



Vox Campus à Pise avec le choeur universitaire, lors de leur voyage en avril dernier.
Vox Campus à Pise avec le choeur universitaire, lors de leur voyage en avril dernier.
la rédaction vous conseille
Quand Olivier Villeret débarque à Angers en 1988 pour enseigner en tant que maître de conférences à la Fac de Sciences, il a déjà dans ses bagages un cursus en solfège, piano et harpe au Conservatoire du Mans et un passage au sein de l’ensemble vocal Résonnances, toujours en Sarthe.

« A Angers, nous avons cherché à rejoindre une chorale avec ma femme, mais nous n’avons rien trouvé qui nous plaise. Je me suis dit que le meilleur moyen d’en trouver une c’était de la créer ». Les années passent jusqu’en janvier 1991, lorsqu’Olivier Villeret motive des étudiants de la Fac de Sciences à donner de la voix : Vox Campus est né. « En janvier 1991, j’ai dit à un ami professeur au Conservatoire : « Je veux donner la messe de Mozart en intégrale avec des solistes et l’orchestre en mai ». Il m’a dit que si j’y arrivais, il serait ma première partie. Il n’y croyait pas. En mai, il a assuré ma première partie. J’avais réussi à réunir une cinquantaine de chanteurs, des potes solistes nous avaient rejoints, le premier violon était un étudiant en physique ».

Ce premier concert est un succès et, dès 1992, Vox Campus entame sa première tournée « européenne ». Direction l’Ukraine. Depuis, l’ensemble part chaque année en voyage aux vacances de Pâques. En avril dernier, il était à Pise pour rejoindre le chœur universitaire de la ville, jumelée avec Angers. « Vox Campus, ce sont deux piliers : la qualité musicale et la convivialité ». Une « qualité musicale » certaine mais tempérée avec un grand sourire par Olivier Villeret quelques instants après : « Le pire de l’ONPL (l’Orchestre national des Pays de la Loire) doit être au niveau de notre meilleur à nous. »
"La musique, c’est l’ennemi de la démocratie. Au sein de Vox Campus, j’ai plein de lobbies lorsqu’il s’agit de choisir les pièces à jouer "
Drôle de défi tout de même que de hisser une chorale et un orchestre à un tel niveau quand ceux-ci sont composés uniquement d’ « amateurs éclairés ». Initialement destiné aux étudiants de l’Université d’Angers, Vox Campus s’est, depuis 25 ans, peu à peu ouvert aux professeurs, aux personnels, aux étudiants de l’UCO –les étudiants en musicologie option orchestre de l’UCO ont intégré l’ensemble il y a cinq ans – puis à toute personne motivée, du moment qu’elle passe une audition à la rentrée. La chorale compte aujourd’hui 120 personnes dont finalement, un seul tiers d’étudiants. « Il y a des étudiants qui arrivent en septembre et qui n’ont jamais chanté de leur vie. L’avantage, c’est que nous sommes toujours innervés de forces vives ».

Pour diriger ces forces vives, Olivier Villeret n’a pas hésité à retourner sur les bancs de l’école : il passe son diplôme de direction d’orchestre en un an à l’Ecole normale de musique. Il s’amuse : « J’ai créé cette chorale pour chanter et, depuis, je ne chante plus ». Il prend son rôle de chef à cœur et, même s’il n’a rien d’un dictateur, il glisse en se marrant : « La musique, c’est l’ennemi de la démocratie. Si le chef et le président de l’association tirent dans des directions différentes, c’est le bazar. Au sein de Vox Campus, j’ai plein de lobbies lorsqu’il s’agit de choisir les pièces à jouer : les solistes, les choristes, les cordes… ».

Pour sa dernière création au Quai-CDN, « Chat en poche », Frédéric Bélier-Garcia a fait appel à Vox Campus pour assurer les chœurs pendant les quatorze représentations. Une porte ouverte pour y fêter une première fois les 25 ans de Vox Campus le 7 mai dernier. La deuxième représentation anniversaire aura lieu samedi 4 juin au Grand Théatre autour, notamment de « Carmina Burana » de Carl Orff.

Aujourd’hui, Olivier Villeret continue d’enseigner en tant que maître de conférences, mais cette fois-ci auprès de futurs professeurs. « J’ai une chance inouïe dans la vie : je fais trop de choses intéressantes : l’enseignement, la recherche, la musique… ». Sûr qu’à ce rythme-là, Vox Campus n’a pas fini de souffler des bougies.

Samedi 4 juin à 20 heures au Grand Théâtre - de 5 à 15 euros - réservations : 02 41 24 16 40
Dimanche 21 juin à 20 heures à la Chapelle des Ursules









1.Posté par ANGEVIN le 01/06/2016 20:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il serait bon de faire un orchestre universitaire qui l'est vraiment, pour qu'il y ait une cohésion entre les étudiants de l'université d'Angers. Pour moi Vox Campus est un bon orchestre, mais pas un orchestre universitaire, et de son appellation, détourne la création d'un vrai orchestre universitaire.








Angers Mag












Angers Mag : RT @UnivAngers: À l'occasion du colloque #BonDroit qui se déroule auj. et demain à la Faculté de droit. Avec Félicien Lemaire @AngersCjb ht…
Jeudi 8 Décembre - 13:04
Angers Mag : Le Bastringue Général, collection automne-hiver à Montreuil-Juigné: A la fois marché de... https://t.co/wSJrT0YxQH https://t.co/uk6Li4S9nu
Jeudi 8 Décembre - 09:22
Angers Mag : Pourra-t-on un jour revendiquer le "droit au bonheur" devant les tribunaux ?: Avec cette... https://t.co/QpibQ65W2u https://t.co/6akmJkPlta
Jeudi 8 Décembre - 07:56
Angers Mag : A Coutures, les maternelles s’activent: Dans sa classe de l’école maternelle publique de... https://t.co/bJ1C27TEZX https://t.co/HH0RAzp80Q
Jeudi 8 Décembre - 07:46







cookieassistant.com