Des mini-journalistes angevins en reportage sur le Tour de France le 4 juillet


Rédigé par Tiphaine CREZE - Angers, le 20/05/2016 - 07:30 / modifié le 20/05/2016 - 20:47


L'opération Média-Pitchounes, née il y a six ans à Toulouse, propose aux 10-17 ans d'enfiler, le temps d'une journée, des habits de reporters sur le passage du Tour de France. Elle a fait escale à Angers ce mercredi, pour sélectionner six mini-journalistes, en vue du 4 juillet.



Le jury (dont faisait partie Florian Santinho, au centre) a mis une heure à délibérer.
Le jury (dont faisait partie Florian Santinho, au centre) a mis une heure à délibérer.
la rédaction vous conseille
Ce qui a le plus marqué Tom, lors du Tour de France 2015, c'est son interview de Guillaume Di Grazia, journaliste à Eurosport, dont il parle encore avec émotion, presque un an après. Tom fait partie des chanceux qui ont participé l'année dernière à l'opération "Le Tour au pied des tours", organisé par l'association toulouso-nantaise Média-Pitchounes.

Cette dernière a vu le jour en 2005, sur le constat de son fondateur, Laurent Girard. "Il s'est aperçu que les jeunes des quartiers parlaient davantage de football sous l'angle des gros sous et des femmes de joueurs que sous l'angle de l'esprit sportif", raconte Emeline Gaudry, coordinatrice de Média-Pitchounes. Rapidement, il lance un projet d'apprentissage du journalisme pour lequel des jeunes sont invités à interviewer des footballeurs puis, rapidement, des sportifs, toutes catégories confondues.

En 2010, l'opération "Le Tour au pied des tours" connaît sa première édition. Le principe ? Lâcher des mini-reporters - micro branché et caméra sur l'épaule - dans le village départ de chaque ville étape et réaliser une émission estampillée Média-Pitchounes. En 2015, les dix émissions ont comptabilisé 60 000 vues et de belles interviews : Raymond Poulidor, Patrick Kanner, le ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, et...François Hollande (à 7 minutes dans la vidéo ci-dessous).

Journaliste n'est pas un métier qui me tente beaucoup, même si on se balade"
Cette année, Média-Pitchounes a ouvert ses studios à deux villes étapes du Tour : Limoges et Angers. Contactées, les maisons de quartier motivées ont constitué des équipes de réalisateurs et filmé Angers sous l'angle du deux-roues. Parmi les trois films candidats (deux réalisés par la Maison de quartier "Angers Centre" et un encadré par les éducateurs et les animateurs socio-sportifs de Belle-Beille), six mini-reporters étaient sélectionnés ce mercredi au J, Angers connectée jeunesse, pour jouer les journalistes, le 4 juillet prochain, lors du passage du Tour sur les bords de Maine.

Charlène, 13 ans, a trouvé "trop cool d'interviewer des gens et d'avoir des réponses". Elle envisage d'être journaliste plus tard. Contrairement à Pablo, 12 ans, qui préférerait être cuisinier : "Quand on est journaliste, on est beaucoup devant la caméra, il faut beaucoup écrire. Ce n'est pas un métier qui me tente beaucoup, même si on se balade".

Il faudra qu'il fasse encore un petit effort car après une heure de délibération (!), le jury a décidé d'envoyer deux membres de chaque équipe jouer les apprentis journalistes le 4 juillet. A vous les micros !












Angers Mag















Angers Mag : RT @UnivAngers: À l'occasion du colloque #BonDroit qui se déroule auj. et demain à la Faculté de droit. Avec Félicien Lemaire @AngersCjb ht…
Jeudi 8 Décembre - 13:04
Angers Mag : Le Bastringue Général, collection automne-hiver à Montreuil-Juigné: A la fois marché de... https://t.co/wSJrT0YxQH https://t.co/uk6Li4S9nu
Jeudi 8 Décembre - 09:22
Angers Mag : Pourra-t-on un jour revendiquer le "droit au bonheur" devant les tribunaux ?: Avec cette... https://t.co/QpibQ65W2u https://t.co/6akmJkPlta
Jeudi 8 Décembre - 07:56
Angers Mag : A Coutures, les maternelles s’activent: Dans sa classe de l’école maternelle publique de... https://t.co/bJ1C27TEZX https://t.co/HH0RAzp80Q
Jeudi 8 Décembre - 07:46


cookieassistant.com