Dialyse à domicile : Physidia lève 15 millions d'euros


Rédigé par - Angers, le 05/10/2016 - 18:58 / modifié le 06/10/2016 - 18:02


Créateur du premier système européen de dialyse à domicile, l'entreprise angevine Physidia vient d'annoncer la levée de 15 millions d'euros pour porter son développement. Objectif : le marché européen et, espèrent ses responsables, bientôt le marché américain.



Michel Houdou, le patron de Physidia, présente son système d'hémodialyse à domicile S3 (archives Angers Mag).
Michel Houdou, le patron de Physidia, présente son système d'hémodialyse à domicile S3 (archives Angers Mag).
la rédaction vous conseille
Nous vous avions présenté cette innovation en juin 2015. A l'approche de l'ouverture de la Cité de l'objet connecté, Angers Mag avait consacré un dossier à l'électronique made in Angers, en s'intéressant à cinq entreprises du secteur. Parmi elles, Créative Eurecom, une pionnière (lire plus bas) dont le PDG, Michel Houdou, est aussi le fondateur de Physidia.

Emanation de Creative Eurecom, cette société née en 2011 porte un défi technologique et social : un système d’hémodialyse en forme de cube, bourré de technologies dont l’originalité tient au recours à chaque séance à des consommables stériles, évitant au patient une désinfection intégrale de la machine et, surtout, permettant son utilisation à domicile. Une première en Europe qui repose "sur un ensemble de points de rupture technologique offrant une machine compacte, mobile, connectée" appuie Physidia.

Sachant que la dialyse concerne environ 43 000 patients en France, atteints d'insuffisance rénale, et près de 300 000 nouveaux patients chaque année dans le monde, la société croit fort en l'avenir de son système baptisé S3. D'où l'annonce opportune ce mercredi d'une levée de fonds de 15 millions d'euros pour accompagner son développement, le jour même de l'ouverture à Strasbourg du Ier Congrès de la Société francophone de néphrologie, dialyse et transplantation. Un congrès auquel assiste Michel Houdou. 
"Un projet humaniste à caractère d'utilité publique, qui n'entre pas dans une logique de rentabilité immédiate" - Michel Houdou, PDG de Physidia
Ces fonds viennent d'être apportés par un "family office" "actif dans le secteur de la santé", précise la communiqué de Physidia, mais dont le nom n'a pas été rendu public. « Ce partenariat est à la fois financier et industriel, car ce fonds familial est composé d’entrepreneurs ayant déjà réussi un succès international avec des équipements médicaux de grande précision, appuie Michel Houdou, toujours dans le communiqué officiel de sa sa société, Leur apport stratégique et leur expérience en lancement de nouveaux produits médicaux à l’international nous seront d’une grande aide en cette période charnière de lancement de S3 en Europe." En attendant d'obtenir une certification pour pénétrer aussi le marché américain à moyen terme. 

« C'est un projet humaniste à caractère d'utilité publique, qui n'entre pas dans une logique de rentabilité immédiate » a indiqué aussi le responsable de Physidia à nos confrères des Echos qui ont relayé l'information ce mercredi.  

Aux premières étapes de son développement, Physidia a bénéficié pour son financement de l’appui de plusieurs autres partenaires : Ouest-Croissance, Sodéro Gestion, Bpifrance, la région Pays de la Loire et Angers Loire Développement. Près de 100 patients bénéficient déjà quotidiennement de son système de dialyse à domicile. 

Physidia, le petit dernier du groupe O.E.M Development
Dans l’ancienne usine Thierry Mugler à St-Barthélémy-d’Anjou, le groupe O.E.M. Development a réuni il y a onze ans l’ensemble de ses activités dont son entreprise mère : Créative Eurecom. Fondée en 1988 par sept ingénieurs et techniciens du laboratoire de recherche de Thomson, elle est elle-même un labo de recherche où sont finalisés « à partir d’une idée ou de l’expression d’un besoin » des projets industriels très divers, faisant appel à l’électronique appliquée aux communications interactives. Airbus, Véolia, Thyssen, le Centre National d’Etudes Spatiales font partie de ses clients. La deuxième entité d'OEM, Crossway Technolologies, est une unité de production de petites et moyennes séries qui permet au groupe « d’élaborer des supports pouvant accueillir des logiciels embarqués ». Née en 2011, Physidia est la dernière entité du groupe.  




Journaliste, rédacteur en Chef d'Angers Mag En savoir plus sur cet auteur




Nouveau commentaire :

Vous pouvez réagir et commenter cet article. Toutefois, si l’éditeur vous donne la possibilité de faire part de votre opinion, votre commentaire ne doit pas contenir des propos haineux, diffamatoires ou des injures caractérisées, inciter aux crimes et aux délits punis par la législation française, contester les crimes contre l’humanité, être offensant envers les chefs d’État, de gouvernement et diplomates étrangers , faire état de fausses nouvelles ou faire l’objet de discrimination raciale ou sexiste.

Au sens de la loi du 21 juin 2004 pour la confiance dans l'économie numérique (LCEN) la société Ouest eMedia presse éditeur de ce site web est responsable des contenus qu’elle publie, mais aussi des commentaires des internautes s’exprimant sur le sujet. Si la publication est laissée libre, un commentaire dont le contenu est en opposition avec les textes de loi, ou faisant l'objet d'une poursuite, peut à tout moment être modéré par le Directeur de publication.

Dans tous les cas, restez polis et courtois, les lecteurs vous en sauront gré.

Le Comité de Rédaction d'Angers Mag Info










Angers Mag















Angers Mag : #Angers En panne d'idée de cadeaux ? @Revue_BDM #carnetsdevoyage #publicité https://t.co/VsebE5LDp8
Samedi 3 Décembre - 18:56
Angers Mag : RT @IncroyableSCO: Angers SCO à la pêche aux points face aux Merlus du @FCLorient ce soir (20h) à Jean-Bouin ! #SCOFCL #VibrezSCO https://t…
Samedi 3 Décembre - 12:56
Angers Mag : ChroniK'Ô Noir - #18 : "Plateau", de Franck Bouysse: Chaque mois, la journaliste Martine... https://t.co/V0soKdy4ie https://t.co/07YeiZrSfq
Samedi 3 Décembre - 09:00
Angers Mag : Report'Cité : portez la plume, s'il vous plaît !*: Un an et demi après son lancement, le... https://t.co/Qf1FyGW1iJ https://t.co/P8YYlZPYdm
Vendredi 2 Décembre - 19:06


cookieassistant.com