Discerner, résister, aimer

LA TRIBUNE DU LUNDI - #TRIBUNEDULUNDI


Rédigé par Rédaction Angers Mag - Angers, le 16/11/2015 - 08:12 / modifié le 16/11/2015 - 13:54


Trois jours après la série d'attaques sans précédent qui a frappé Paris, la rédaction d'Angers Mag a choisi de se saisir de la Tribune du Lundi pour faire entendre sa voix. En pensées fraternelles avec toutes les victimes des attentats odieux perpétrés vendredi à Paris et leurs familles, leurs amis. Convaincue aussi qu'au delà de l'émotion et des expressions de fraternité et de solidarité, c'est à notre raison que la guerre engagée contre la France doit plus que jamais faire appel.



Discerner, résister, aimer
la rédaction vous conseille
"Au sein de chaque communauté blessée, apparaissent naturellement des meneurs. Enragés ou calculateurs, ils tiennent les propos jusqu’au-boutistes qui mettent du baume sur les blessures. Ils disent qu’il ne faut pas mendier auprès des autres le respect, qui est un dû, mais qu’il faut le leur imposer. Ils promettent victoire ou vengeance, enflamment les esprits, et se servent quelques fois des moyens extrêmes dont certains de leurs frères meurtris avaient pu rêver en secret. Désormais, le décor est planté, la guerre peut commencer." (extrait de "Les identités meurtrières", d'Amin Maalouf, Grasset, 1998)
 
Onze mois après, le terrorisme salafiste a donc frappé de nouveau la France. Bien plus déterminé encore et dans une logique criminelle, plus évidente pour tous désormais, qui consiste à semer la peur pour diviser nos sociétés. Car à quoi bon chercher des symboles aujourd’hui ? Après Charlie Hebdo et la liberté d’expression, puis une supérette cacher et la communauté juive le lendemain, les terroristes commandés par le groupe Etat islamique ont montré vendredi à Paris que la nature de leurs cibles, leur importait moins que le potentiel de victimes qu’elles représentaient : tuer en masse pour terroriser.
"Ce qu'ils veulent, c'est qu'aujourd'hui à Paris et en France, on tue des musulmans en représailles. Qu'on arrête de chercher la politique française, ils veulent la guerre civile en France" Jean-Pierre Filiu
« La question n’était pas « Est-ce que ça va se passer ? » mais « Comment ça va se passer ? » », a rappelé sur France Inter, Jean-Pierre Filiu, grand spécialiste de l’islam contemporain, rejoignant l'analyse, livrée sur d’autres antennes, par l’ex-juge anti-terroriste Marc Trévidic. D’une « douloureuse » lucidité, ce professeur en histoire du Moyen-Orient à Science-Po, est allé droit au but recherché par le groupe Etat Islamique, en expliquant que ses ordonnateurs n’attendaient qu’une chose : des représailles contre les musulmans français et la guerre civile sur notre sol. Surtout, il a répété qu’ils agissaient, loin de nos logiciels de pensée, non pas contre ce que nous faisons, mais "contre ce que nous sommes", dans une logique de fin du monde qui se serait accélérée avec l’entrée en guerre, en Syrie, de Poutine. Pardon pour l’ambiance et la redite : il n’y a donc aucune raison pour que cela s’arrête.
 
Dans ce contexte, au-delà des appels nécessaires à l’unité nationale et à la solidarité, il convient, à Angers comme ailleurs, de ne jamais perdre de vue cette réalité. Et de continuer à résister avec plus de discernement que jamais aux pièges de la division sociale - amalgames, discours de récupération, provocations – qui ne vont pas manquer de se tendre ici et là. En inondant les réseaux sociaux et les marches du théâtre du Ralliement d’appels à la fraternité et à l’amour, nombre d'Angevins ont montré dès ce week-end qu’ils n’étaient pas dupes. Et, en dépit de leur effroi et de leur tristesse, qu'ils étaient prêts à résister.












Angers Mag















Angers Mag : Orphée aux enfers, mais aussi au Quai: Entretien croisé avec Jean-Paul Davois (directeur... https://t.co/NJjZLJnXMH https://t.co/pTRfJd77AD
Lundi 5 Décembre - 08:00
Angers Mag : Enseignement, quand l'instruction se "fait maison": Depuis trois ans, Barbara a décidé... https://t.co/2EbbolDZYe https://t.co/q2lbjICkRQ
Lundi 5 Décembre - 07:20
Angers Mag : Le SCO passe à l’orange: Tenus en échec à Jean Bouin samedi par la lanterne rouge du... https://t.co/QADPR1iLiN https://t.co/YP52GPOoB9
Dimanche 4 Décembre - 13:50
Angers Mag : #Angers En panne d'idée de cadeaux ? @Revue_BDM #carnetsdevoyage #publicité https://t.co/VsebE5LDp8
Samedi 3 Décembre - 18:56


cookieassistant.com