Dix têtes de liste et une ambition pour la Région

ELECTIONS RÉGIONALES # 2


Rédigé par La rédaction - Angers, le 19/11/2015 - 07:15 / modifié le 21/11/2015 - 10:09


Les élections régionales auront lieu les 6 et 13 décembre prochain, dans un contexte de bouleversements profonds pour la collectivité : si les contours des Pays de la Loire n'ont pas bougé, la loi portant Nouvelle organisation territoriale de la République a sensiblement modifié les compétences des régions, à leur avantage. De quoi rendre encore plus fondamental le choix des électeurs, au soir du 13 décembre. Focus aujourd'hui sur les têtes de liste régionales et départementales au scrutin, ainsi que leur ambition pour le territoire.



Dix têtes de liste et une ambition pour la Région
la rédaction vous conseille
Dix liste déposées en préfecture de Région, dix têtes de liste régionales, et autant de chefs de file départementaux : à quelques semaines du premier tour des élections régionales, le 6 décembre, nous vous proposons de faire connaissance avec ceux qui brigueront la présidence de la collectivité, pour succéder au président actuel, le socialiste Jacques Auxiette.

Dix listes donc : c'est deux de plus que lors du précédent scrutin, en 2010, et quatre de plus qu'en 2004, où seules 6 listes s'étaient présentées aux électeurs.

Précision importante : les présentations ci-dessous ne concernent que 9 des 10 têtes de liste, les "Communistes" d'Olivier Terrien, invités de dernière minute, n'ayant pour le moment pas donné suite à nos sollicitations.

Christophe Clergeau
Christophe Clergeau
Christophe Clergeau
1er vice-président de l’actuel Conseil régional, le Nantais Christophe Clergeau, 47 ans, conduit la liste soutenue par le Parti socialiste, le PRG, CAP 21 et plusieurs mouvements écologistes dont Ecologistes ! (créé par les parlementaires Jean-Vincent Placé et François de Rugy, après leur départ d’EELV). En Maine-et-Loire, la tête de liste est Stella Dupont, 42 ans, maire de Chalonnes-sur-Loire.

Ambition pour la région : "93% se déclarent heureux de vivre en Pays de la Loire et 72% ont confiance en l’avenir de leur région. En s’appuyant sur cette réalité (…), nous forgeons collectivement une nouvelle ambition pour la région. Celle d’un territoire qui donne autant de place à l’initiative qu’à la solidarité, où l’on peut se former, trouver une qualification. Celle d’un territoire qui agit pour l’emploi, avec un soutien renforcé aux PME. Cette exemplarité passe par celle des élus.  Je serai un Président à 100%, sans autre mandat, afin de me consacrer pleinement aux habitants et à la région."
 

Bruno Retailleau
Bruno Retailleau
Bruno Retailleau
Tête de la liste « L’Union pour les Pays-de-la-Loire » soutenue par Les Républicains, l’UDI et le MoDem, le Vendéen Bruno Retailleau, 45 ans, préside le groupe Les Républicains au Sénat. Il a présidé le Conseil départemental de Vendée après Philippe de Villiers (nov 2010 - avril 2015). En Maine-et-Loire, la tête de liste est Paul Jeanneteau, 58 ans, maire de Champigné et président du Comité d’expansion économique.

Ambition pour la région : "Il faut que les Pays de la Loire regagnent le terrain perdu depuis l’arrivée de la gauche en 2004. Notre région subit à la fois une perte de vitesse et une perte d’influence. Tous nos grands projets sont à l’arrêt et tous nos indicateurs économiques plongent dans le rouge. Un exemple : depuis 11 ans, la progression du chômage des jeunes est deux fois plus importante que pour la moyenne nationale. Je veux faire de la Région une arme anti-crise. Il faut donc une voix forte qui défende les intérêts des Pays de la Loire, d’autant plus qu’avec le redécoupage, nous allons être en concurrence avec des mégas régions très puissantes."
 

Pascal Gannat
Pascal Gannat
Pascal Gannat
Ancien chef de cabinet de Jean-Marie Le Pen (1984-1988), le Sarthois Pascal Gannat, 60 ans, conduit la liste du Front National. Conseiller régional dans le Nord Pas-de-Calais à la fin des années 90, il avait cessé toute vie politique publique avant d’être rappelé récemment par Marine Le Pen. En Maine-et-Loire, la tête de liste est Aymeric Merlaud, 24 ans, étudiant à Sciences-Po.

Ambition pour la région :"Notre ambition se situe dans une proposition pour une autre gouvernance. Le FN souhaite avant tout redresser les finances régionales et faire baisser la fiscalité, consacrer le maximum d’efforts à la formation en alternance en liaison avec les entreprises, , aider les PME, artisanat et le commerce pour lutter contre le chômage et la destruction du tissu économique, et faire cesser les subventions indument versées à des associations incontrôlées ou des politiques favorisant l’immigration."
 

Sophie Bringuy
Sophie Bringuy
Sophie Bringuy
Vice-présidente sortante du conseil régional – pour son premier mandat électif- la Mayennaise Sophie Bringuy, 35 ans, est une juriste spécialisée en droit de l’environnement. En Maine-et-Loire, c’est une autre femme, elle aussi conseillère régionale sortante, qui conduit la liste Europe-Ecologie-Les-Verts : Christelle Cardet, 42 ans, de Saumur.

Ambition pour la région :"Je veux permettre aux habitant-e-s des Pays de la Loire de mieux vivre au quotidien en liant étroitement justice sociale et justice environnementale. Nous accélérons la transition écologique de nos territoires (45 000 emplois créés minimum) en mobilisant tous les leviers. L’alimentation et l’agriculture sont des piliers de nos politiques : en augmentant de 10% par an les surfaces dédiées à l’agriculture biologique ou paysanne, nous créerons 20 à 30% d’emplois supplémentaires, en plus des bénéfices pour la santé et l’environnement."
 

Alain Pagano
Alain Pagano
Alain Pagano
Conseiller municipal et communautaire d’Angers, Alain Pagano, 45 ans, conduit la liste du Parti Communiste Français dans la Région comme en Maine-et-Loire. Maitre de conférences en écologie, il est le secrétaire départemental du PCF de Maine-et-Loire dont il est aussi membre du bureau politique national.

Ambition pour la région :"Que la Région protège nos concitoyens de la crise, maintenant. Avec des mesures concrètes telles que : sauver des emplois en aidant les salariés à la reprise de leur entreprise ; proposer des baisses tarifaires sur TER et restaurants scolaires, gratuité des transports scolaires ; assurer une présence de proximité des services publics… Nous voulons appliquer une politique nouvelle, répondant au mieux aux besoins de nos concitoyens, et bouclier social contre l’austérité subie nationalement."
 

Cécile Bayle de Jessé
Cécile Bayle de Jessé
Cécile Bayle de Jessé
Conseillère municipale de Mamers (Sarthe) et directrice d’un cabinet de médiation familiale, Cécile Bayle de Jessé conduit la liste Debout pour la France. Elle a déjà été conseillère régionale de 1998 à 2004 sous les couleurs du Mouvement Pour la France (MPF) de Philippe de Villiers. Dirigeant d’un cabinet-conseil en formation, son alter-égo en Maine-et-Loire est l’Angevin Jean-Jacques Guibert.

Ambition pour la région :"Rééquilibrer le territoire pour que les ligériens puissent vire mieux aussi bien en ville qu’à la campagne."

Gilles Denigot
Gilles Denigot
Gilles Denigot
Ancien docker et élu municipal de Saint-Nazaire, Gilles Denigot a été aussi conseiller général de Loire-Atlantique sous l’étiquette Europe Ecologie Les Verts, parti qu’il a quitté en 2014. Il est aujourd’hui non encarté. En Maine-et-Loire, sa liste « Choisir nos régions » sera conduite par Martine Iliou, 62 ans (Avrillé), militante de l’UDB, l’un des mouvements bretons qui soutiennent cette liste.

Ambition pour la région :"Notre liste ne s'est pas constituée pour gérer les Pays-de-la-Loire, mais pour changer les régions. Cette réforme territoriale est un contre sens économique, culturel et écologique pour le mieux-vivre des habitants de Bretagne administrative et des PdL. Les habitants n’ont pas été consultés (…) et nos régions n'ont pas été refondées pour donner une dynamique aux territoires. Aucun autre candidat ne vous dira que cette région pénalise ses cinq départements. Proposer aux habitants de « Choisir leur région » avec si nécessaire la voix consultative est le sens de notre démarche."
 

Eddy Le Beller
Eddy Le Beller
Eddy Le Beller
Salarié dans la construction navale à Saint-Nazaire, Eddy Le Beller, 46 ans, conduit la liste "Lutte ouvrière - Faire entendre le camp des travailleurs" comme en 2010. En Maine-et-Loire, c’est Céline L’Huillier, 40 ans, enseignante dans la région angevine, qui mène la liste départementale.

Ambition pour la région :"Nous ne nous présentons pas pour défendre un projet régional, car les problèmes fondamentaux de la classe travailleuse, ceux du chômage et des bas salaires, se posent à l'échelle du pays, et en réalité même au-delà. Contre les attaques du grand patronat et de ses représentants politiques, nous nous présentons pour que les exploités fassent entendre leur voix et qu'ils mettent en avant leurs exigences vitales : l'interdiction des licenciements ; le partage du travail entre tous sans diminution de salaire ; l’indexation des salaires sur la hausse des prix ; et surtout le contrôle ouvrier sur les comptes des grandes entreprises."
 

Alain Parisot
Alain Parisot
Alain Parisot
Cadre commercial dans une PME, le Nantais Alain Parisot, 52 ans, est la tête de liste de l’Union Populaire Républicaine (UPR), parti représenté au niveau national par François Asselineau. Il en aussi est le délégué régional. Emmanuel Rouger, 44 ans, de St-Sulpice-sur-Loire conduit cette liste en Maine-et-Loire.

Ambition pour la région :"Avant toute chose nous lancerons un audit complet et indépendant de la région sur la dette, l’attribution des fonds européens et des aides publiques versées aux entreprises afin d’en déterminer l’impact économique et l’efficacité des politiques de formation mises en œuvre. Rétablir la vérité des origines des fonds pour tous les travaux et opérations subventionnées. Mettre en place une commission citoyenne de contrôle régional afin d’évaluer les projets et les politiques conduites."
 



















Angers Mag











Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de décembre signé Fañch Juteau #prevention #VIH https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/oAZR7nNURX
Vendredi 9 Décembre - 12:01
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de septembre signé Fañch Juteau #accrochecoeurs https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/Jkrkty2UMe
Vendredi 9 Décembre - 10:51



cookieassistant.com