"Donner corps aux valeurs de la République"

La Tribune du Lundi #LaTribuneduLundi


Rédigé par Pour un avenir solidaire 49, collectif d'associations et de syndicats en Maine-et-Loire - Angers, le 18/05/2015 - 07:00 / modifié le 18/05/2015 - 21:46


Contribuer au débat public et, à notre niveau, participer à l'indispensable vie des idées, c'est l'objet de [La Tribune du Lundi]. Dans le Maine-et-Loire, dix associations et syndicats se sont regroupées au sein de "Pour un avenir solidaire", émanation d'un collectif national. Voici pourquoi.



Pour un avenir solidaire 49 en appelle à la mobilisation citoyenne (ici lors du rassemblement du 11 janvier à Angers) face à la montée des haines et des tensions.
Pour un avenir solidaire 49 en appelle à la mobilisation citoyenne (ici lors du rassemblement du 11 janvier à Angers) face à la montée des haines et des tensions.
la rédaction vous conseille
Jean Paul Sartre déclarait « le racisme et l’antisémitisme sont des crimes ». Aujourd’hui, il pourrait ajouter l’islamophobie, la xénophobie et l’homophobie.

Ces idées malsaines constituent les fondements de forces politiques qui cherchent à les légitimer par les urnes. S’insinuant progressivement dans les rouages de notre société, elles en fragilisent  son avenir.
 
La progression de ces idées n’est pas inéluctable même si parfois on peut douter en se référant à l’histoire récente. Quelle différence en effet entre les réactions après le 1er tour des élections présidentielles de 2002 et l’absence de réactions populaires après les trois derniers scrutins ?
 
La progression de ces idées n’est pas inéluctable si nous savons rendre visibles et audibles nos convictions qu’un avenir solidaire est possible. Seule notre mobilisation citoyenne et non violente peut faire pièce à la fragmentation sociale, à la montée des haines racistes et des tensions communautaires, aux dangers des intégrismes religieux.
"Seule notre mobilisation citoyenne et non violente peut faire pièce à la fragmentation sociale, à la montée des haines racistes et des tensions communautaires, aux dangers des intégrismes religieux"

Nos instances nationales ont signé l’appel du collectif « Liberté, Egalité, Fraternité » intitulé « Pour un avenir solidaire ». La devise républicaine, reprise dans l’appel, exprime  les valeurs qui nous rassemblent. Or aujourd’hui, elle résume nos inquiétudes, nos refus, nos espoirs. Parce que les attaques contre notre bien commun se multiplient, parce que nous refusons la haine, nous, militants associatifs, syndicalistes, étudiants, lycéens, appelons tous les habitants de notre pays au rassemblement pour agir ensemble sur le terrain de l’égalité des droits et des libertés.
C’est pourquoi nous appelons à faire barrage à la haine, à la xénophobie, à toutes les discriminations et à combattre les propos sexistes, homophobes, racistes, antisémites, aux discours anti-Roms, anti-musulmans.

Parce que la République est laïque dans sa constitution, nous refusons de voir banalisées les agressions contre la liberté de création et d’expression ; qu’elles visent la pédagogie, la littérature, le théâtre, le cinéma, ou Internet, la liberté de la presse et la liberté de pensée.
Nos espoirs résident dans la construction d’un élan démocratique, au service de l’intérêt général, dans la réhabilitation de la morale publique en politique, dans notre volonté de faire vivre l’égalité et la justice sociale.

Nos espoirs se tissent de ce que nous savons produire, créer, inventer et défendre chaque jour pour mieux vivre, pour « faire société », donner corps aux valeurs de la République.

Un premier film pour sensibiliser et débattre
Sur le département de Maine-et-Loire, “Pour un avenir solidaire” est constituée par les associations suivantes : l’Association de la Fondation Etudiante pour la Ville (AFEV), les Centres d’Entrainement aux Méthodes d’Education Active  (CEMEA), Les FRANCAS 49, la Ligue des Droits de l’Homme 49, la Ligue Internationale contre le racisme et l’Antisémitisme 49, le Planning Familial 49, Solidarité laïque, la Ligue de l’Enseignement, Itinéraire International, Jeunesse étudiante Chrétienne.

Le collectif organise son premier événement ce soir au cinéma Les 400 Coups, à 20h15
avec la diffusion du film Guerrière, de David Wnendt (voir bande-annonce). Ce film sera suivi d’un débat sur le thème « La résistible ascension des extrêmes droites », avec André DECHOT, journaliste, ancien animateur de la commission Europe du réseau antifasciste Ras l'front et aujourd'hui, membre du groupe de travail « extrême droite » de la LDH. 










1.Posté par felep le 18/05/2015 19:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je pense que le premier problème c'est la définition des termes islamophobie, anti-musulmans, antisémites.....exemple le racisme pour les uns c'est discriminer les "races" (ethnies religion....) pour les autres c'est une idéologie qui consiste à croire en l'existence de races humaines et de les hiérarchiser. Sans éclaircissement sur ce genre de malentendu on ne peut pas rassembler les gens sur le long terme.








Angers Mag















Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de décembre signé Fañch Juteau #prevention #VIH https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/oAZR7nNURX
Vendredi 9 Décembre - 12:01
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de septembre signé Fañch Juteau #accrochecoeurs https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/Jkrkty2UMe
Vendredi 9 Décembre - 10:51


cookieassistant.com