Du Rock et des Vaches, déjà 15 ans !


Rédigé par Rédaction Angers Mag Info - Angers, le 10/10/2013 - 09:05 / modifié le 10/10/2013 - 12:27


Le festival d'Andard fête ses 15 ans, demain et samedi. Avec une programmation anniversaire alléchante, l'association Rock n'Co rayonne sur tout le département et au-delà. Cette année, la tendance est au roots et à la dub… Présentation.



Dub Invaders.
Dub Invaders.
la rédaction vous conseille
Ça fait 15 ans que ça dure ! Le festival Du Rock et des Vaches revient cette année pour célébrer cet anniversaire plus roots que jamais. Demain, vendredi et samedi, l'association Rock n'Co, fondatrice de ce festival à la campagne, en partenariat avec la mairie d'Andard, propose un programme alléchant et varié.
En ouverture, salle Jeanne de Laval, dès 20 h 30, le festival frappe fort avec la venue de Dub Invaders (High Tone Crew Sound System), Anti Bypass & Joe Pilgrim (Dub Addict Crew) et Sound powered by Dub Addict. Un projet phare lancé par les Lyonnais High Tone. Fer de lance du Dub Français et donc indissociables de la « Bass Culture », ils ont décidé de mettre en orbite le projet Dub Invaders comprenant les cinq têtes pensantes du groupe (Fabasstone, Aku-Fen, Natural High, Twelve, Roots’n Future Hi-Fi). Ils seront accompagnés par Dub Addict, collectif electro-reggea-dub Lyonnais fondé en 2002, équipés de leurs puissants réacteurs soniques inspirés des sound traditionnels.
Impossible donc, de résister à la diffusion du dub des années 60 à nos jours et leurs productions sur une puissance de 8kw !! Sans compter bien entendu sur les indissociables Anti Bypass, Dj producteur fidèle à la plus pure tradition des studios jamaïcains et Brother Joe Pilgrim, chanteur officiel de Dub addict Sound Sytem.

Hilight Tribe, Lyre Le Temps, Rod Taylor

Hilight Tribe
Hilight Tribe
Le lendemain, samedi, à partir de 19 h 30, cinq formations se partagent l'affiche, alliant différents genres musicaux. Tout d'abord, les Hilight Tribe qui brise les frontières avec leur live Natural Trance 100% explosif et déchaîne les dancefloors de France et d'ailleurs. Ces cinq musiciens et leur ingénieur du son vivent entre l'Ile de France, la Bretagne et les Baléares mais se sentent avant tout citoyens du monde dans un esprit d'unité entre les pays et les cultures. Sur scène, la Tribe déploie une énergie survoltée afin de créer une osmose entre musiciens et public, rythme et danse, sons futuristes et cadences tribales, le tout dynamisé par un puissant "kick-bass".

Lyre Le Temps.
Lyre Le Temps.
Ensuite place au groove avec Lyre Le Temps ou l’histoire d’un groupe à part. Un groupe qui prend son envol en 2007. Ludo, alias Ry’m, fait ses classes dans la prestigieuse école Berklee à Boston, avec des profs comme Prince Charles Alexander et Quincy Jones. Des mentors qui apprennent au jeune chanteur que la magie ne suffit pas, et que rien n’accompagne mieux le talent que le travail acharné. Ludo s’en souvient lorsqu’il travaille la formule secrète de Lyre Le Temps et qu’il peaufine son savant mélange de hip-hop, d’électro et de jazz swing. Depuis 2012, le groupe a trouvé sa formation définitive : un trio comportant, en plus du chanteur et pianiste Ludo/Ry’m, Rhum One le machiniste et le DJ Q, scratcheur émérite.

Autre genre, autre ambiance avec la venue de Rod Taylor, ce légendaire chanteur rasta jamaïcain, dont le classique « His Imperial Majesty » figure en bonne et due forme dans le Top 100 des plus belles chansons reggae de tous les temps. Après avoir vécu la période glorieuse du « roots and culture » des 70’s et enregistré pour les plus grands (Linval Thompson, Channel One…). Rod Taylor viendra reprendre auprès des amateurs d’authentiques reggae les classiques « Bristol Trile and Crosses » ou « Bad men comes and goes » qui ont fait son succès.

Caviar Machine, La Grand Fatras…

Caviar Machine.
Caviar Machine.
Place aux "jeunes" enfin avec Caviar Machine, groupe ligérien émergent dont la formation détonante propose des chansons aux accents groovy, avec une dose d'inspiration nomado-rock et swing. Les cinq curieux du groupe farfouillent les sonorités pour en tirer des chansons aux univers voyageurs et aux rythmes frénétiques. Les textes sont ciselés et bourrés de sarcasmes. Les engrenages s'animent, ça valse, ça rock, ça swingue…

Enfin, comme chaque année, le Rock et des Vaches accueille une fanfare pour assurer les intermèdes. La fanfare La Grand Fatras aura cette lourde tâche de mettre de l'ambiance entre chaque set. Originaires de la Mayenne, et après quatre ans d’existence et déjà plus de 80 concerts à leur actif, ces dix musiciens survoltés déboulent avec une nouvelle formule encore plus énergique et plus déjantée.

Plus d'infos : ici



















Angers Mag