Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Ducs d'Angers : et maintenant, repos !


Rédigé par - Le Mercredi 30 Janvier 2013 à 21:39


La trêve internationale arrive à point nommé pour les Ducs d'Angers. Défaits face à Chamonix, les Angevins doivent désormais se reposer durant cette pause avant d'attaquer les prochaines échéances le couteau entre les dents. La série de matchs se termine donc par un revers, mais, les Ducs avaient-ils vraiment envie de remporter cette rencontre ?



Ducs d'Angers : et maintenant, repos !
Chamonix était la seule équipe à avoir battu les Ducs dans le temps réglementaire cette saison.

Le match aller avait été tendu et l'arbitre de la rencontre avait beaucoup pénalisé les Angevins. Était-ce pour autant la seule raison de la défaite ? Au vu du match retour hier soir, il est probable que non.

Dès le coup d'envoi, le ton était donné par les Chamois qui trompaient rapidement leur ancien portier Florian Hardy.
Sur une contre-attaque éclair, Masson ouvrait la marque (1'31 : 0-1).

Ensuite, Gary Levêque, bien malheureux sur ce coup, perdait le palet dans sa zone défensive. Hascoët récupérait et fusillait le portier angevin au-dessus de ses épaules (2'40 : 0-2).

Une belle occasion de Marcello Ranallo flirtant avec la ligne de but de Fouquerel ne stoppait pas la marche en avant des Chamoniards. Et sur un face-off remporté par les visiteurs, Terrier shootait à mi-distance pour le troisième but des chamois (9'38 : 0-3).

La messe était dite. En moins de dix minutes, les chamois avaient fait plier la meilleure défense du championnat. Jamais les Ducs n'avaient été menés de trois buts cette saison.

Brian Henderson réduisait la marque suite à de multiples rebonds lâchés par Fouquerel (12'00 : 1-3). Mais, le public sentait bien que tout était plus que poussif pour les Ducs même si leurs reproches étaient plus dirigés vers l'arbitre de la rencontre M.Rauline.


Angers repartait à l'offensive en début de deuxième tiers, mais Braden Walls (blessé ?) ne sortait pas des vestiaires.

Et, sur une récupération haute de Cody Campbell, Éric Fortier partait seul côté gauche et transmettait à Marcello Ranallo qui finissait le travail au nez de Fouquerel (32'26 : 2-3).

La suite du deuxième tiers était une suite de bagarres et de pénalités qui ne faisaient pas changer le score. Tomas Baluch et Julien Albert tombaient les casques et les gants et partaient à l'assaut de leurs adversaires d'une patinoire devenue ring de boxe.
Le slovaque était exclu (pour deux méconduites de dix minutes) tandis que les autres "bagarreurs" écopaient de pénalités mineures.

Les chamois, pénalisés de nombreuses fois avant la fin du tiers, se repliaient en défense devant de biens timides et inoffensifs Ducs en attaque.


Le troisième tiers ne changeait rien. Les Ducs, malgré quelques occasions, donnaient l'impression d'être à l'entraînement.
Et, sur une cage vidée de son portier, Chamonix enfonçait le clou par Pacha (59'23 : 2-4).

Amical face à Nantes, le 6 février

Le gain de la première place a-t-il été obtenu trop tôt ? Toujours est-il que les Ducs ne semblaient pas motivés outre mesure à l'idée de remporter cette partie.

La série de matchs a été longue depuis début janvier et les corps sont meurtris par tous les défis physiques imposés par les autres équipes impatientes de "cogner" le leader.

Mais, malgré tout, l'infirmerie semble se remplir en cette fin janvier. Braden Walls est sorti à la fin du premier tiers tandis que Julien Albert a quitté la glace en boitant bas.

Dans les autres rencontres de la soirée, Briançon prend une option sur la deuxième place grâce à sa victoire à Amiens (3-5). Les Diables Rouges comptent désormais 3 points d'avance sur les Dragons de Rouen, qui a toujours un match de retard.
Rouen s'est fait piéger à Grenoble (3-1), mais reste troisième devant Dijon qui creuse l'écart pour la quatrième place.

Les Ducs reprendront le chemin de la glace pour une ultime rencontre en Ligue Magnus face à la lanterne rouge caennaise avant de partir à la bataille de la finale de Coupe de France à Bercy.

Entre-temps, les Ducs affronteront en amical les Corsaires de Nantes le mercredi 6 février à 20h30 à la patinoire du Petit-Port.

Top 3 de la rédaction :

*** Marcello Ranallo
** Michael Steiner
* Brian Henderson




Matthieu ROULLIER
Correspondant Sport pour Angers Mag. Intervient pour les Ducs d'Angers et en remplacement pour... En savoir plus sur cet auteur