Duel serré Béchu-Béatse, Rotureau en arbitre, selon un premier sondage


Rédigé par - Angers, le 19/02/2014 - 12:44 / modifié le 20/02/2014 - 11:16


Un sondage livré mercredi par TNS-Sofres pour le compte du Nouvel Observateur et de RTL indique une marge conséquente pour Christophe Béchu et Frédéric Béatse au premier tour... et un score non négligeable pour Jean-Luc Rotureau. S'il se retire au second tour, ce serait du 50-50 entre le président du Conseil Général et le maire sortant.



Béatse, Rotureau, Béchu : le trio de tête du premier tour à Angers selon Le Nouvel Obs - RTL - TNS Sofrès
Béatse, Rotureau, Béchu : le trio de tête du premier tour à Angers selon Le Nouvel Obs - RTL - TNS Sofrès
la rédaction vous conseille
Pas de boulevard pour Christophe Béchu, Frédéric Béatse bien présent dans le combat et Jean-Luc Rotureau bien entendu à gauche. Ce sont les principaux enseignements du sondage publié mercredi midi par la TNS-Sofres, pour le compte du Nouvel Observateur et de RTL, le premier du genre depuis l'ouverture de la campagne électorale.

Oui, l'élection municipale n'a lieu que dans un mois. Oui, il ne s'agit que d'un sondage. Mais tout de même : trois principaux candidats ressortent des neuf qui se présenteront, selon toute vraisemblance, sur la ligne de départ.

Dans l'ordre d'arrivée (toujours très hypothétique) au soir du premier tour, on retrouve donc Christophe Béchu, avec 36 % des intentions de vote. Un résultat qui le place certes en tête, mais ne lui offre que peu de marge de manœuvre au second tour, d'autant que le candidat de l'UMP a annoncé dès le début de sa campagne qu'il ne fusionnerait pas avec une autre liste entre les deux dimanches de scrutin.

Selon le sondage, Frédéric Béatse recueillerait 30 % des voix au premier tour. De quoi faire de lui le candidat légitime de la gauche au second. Un maire bien installé, donc, mais dont la personnalité apparaît très clivante : si 47 % des sondés en ont une bonne image, 37 % - la plus grande proportion parmi les "gros" prétendants - ont une mauvaise opinion de lui, selon TNS-Sofres.g[ 

Les intentions de vote au 1er tour (TNS-Sofrès)
Les intentions de vote au 1er tour (TNS-Sofrès)
Mais l'information principale de ce sondage, c'est que le candidat du PS devra composer avec son ancien adjoint Jean-Luc Rotureau, crédité de 14 % des intentions de vote, un score qui lui permettrait de se maintenir au second tour. Lui a pourtant annoncé qu'il se retirerait en cas de gros écart avec "la tête de course", ce qui semble être le cas. Il n'empêche, le discours de l'ancien adjoint ne serait pas marginal et pèse dans son camp politique.

Les autres tendances du premier tour : un émiettement des voix à gauche, avec trois listes entre 2 et 4 % (NPA, Lutte ouvrière et Angers Vivre Mieux), un score très modeste pour l'UDI de Laurent Gérault (5 %) et un résultat à prendre avec des pincettes pour le Front national de Gaétan Dirand (7%). "Le FN a tendance à monter en intentions de vote à mesure que l'élection approche" analyse Laure Salvaing pour la TNS-Sofres. "Il pourrait ne pas être loin des 10 %".

Le second tour

Les intentions de vote au 2nd tour (TNS Sofrès).
Les intentions de vote au 2nd tour (TNS Sofrès).
Au second tour, le 30 mars, le sondage ressort deux hypothèses : celle d'un duel Béchu/Béatse, si Jean-Luc Rotureau décide de se retirer, ou celle d'une triangulaire, avec le dissident PS.

Dans le dernier cas, Christophe Béchu profiterait sans surrise de la division des électeurs de gauche pour l'emporter avec 44 % des voix, contre 37 % à Frédéric Béatse et 19 % à Jean-Luc Rotureau. La discussion d'entre-deux tours - si elle a lieu - entre les deux anciens adjoints de Jean-Claude Antonini devrait ainsi valoir son pesant d'or.

Dans l'hypothèse d'un duel entre le président du Conseil général et le maire d'Angers, c'est la plus grande indécision. "50-50", révèle Laure Salvaing, qui note "que rien n'est fait. On pouvait s'attendre à ce que ce soit le tour de Christophe Béchu, mais ça semble plus compliqué que cela".

Au coude-à-coude dans les sondages comme dans les artères angevins ou les marchés de la ville, Christophe Béchu et Frédéric Béatse ont un mois tout juste pour faire la différence, programme contre programme. Ambition contre ambition. A moins qu'un troisième homme ne vienne faire mentir les sondages et contester le duel annoncé...

Sondage réalisé par TNS/Sofres, pour le compte du Nouvel Observateur et de RTL, par téléphone, entre le 13 et le 15 février 2014, auprès de 602 personnes, électeurs de plus de 18 ans, représentatives de la population angevine.

Voir les résultats complets : www.tns-sofres.com




Journaliste Animateur du blog " Des mots à la marge " En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par Jean-François le 19/02/2014 13:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce sondage ne présente guère d'intérêt, ni dans un sens ni dans l'autre, alors que la campagne est en cours et, pour beaucoup d'angevins, débute à peine. Pour l'heure c'est aux candidats de faire campagne et aux angevins de s'informer avec l'aide des médias, et ceux-ci le feront beaucoup mieux à travers leurs reportages (fort bien faits sur ce site par ailleurs) qu'en nous abreuvant de sondages forcément incertains. Souhaitons donc que celui-ci ne soit pas le début d'un long feuilleton quotid...

2.Posté par Gicquel Marc le 19/02/2014 17:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
sondage tout aussi bidon que celui fait il y a 6 ans…..la campagne n'a pas démarré et le seul sondage qui vaille, ce sont les votre. Bref, ça permet aux organismes de sondage de se faire du fric, ayons une pensée émue pour eux

3.Posté par FERNAND NAUDIN le 19/02/2014 17:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Donc , si je comprends bien , c ' est le plus impopulaire qui a le plus chances de l 'emporter !

Je vais reprendre un verre , c' a va m ' éviter de réfléchir .Ces sondages me mettent le cerveau en mayonnaise .

Tu commandes une voiture jaune , on t 'en livre une bleue , t' est quand meme heureux !

Va comprendre CHARLES !

4.Posté par Tartenpion le 20/02/2014 14:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le Front National du Maine et Loire paye sa stratégie lamentable en totale déconnexion avec l'image propre que souhaite en donner Marine Le Pen.

A force de se positionner toujours sur les valeurs les plus réactionnaires (refus d'appliquer la loi sur le mariage pour tous en cas d'élection, soutien aux associations intégristes contre le film Tomboy, soutient acharné à la Manif Pour Tous), l'ancien Gudard Dirand, et ses acolytes identitaires et veilleurs, dont monsieur Gannat pour qui les associ...















Angers Mag











Angers Mag : #Angers Le directeur de Keolis Angers a été licencié pour fautes graves https://t.co/n6HJqX081U
Lundi 5 Décembre - 15:10
Angers Mag : Keolis Angers : Christophe Reineri a été licencié pour fautes graves: Trois semaines... https://t.co/d3ujV5hSiJ https://t.co/cPMN0twREP
Lundi 5 Décembre - 15:01
Angers Mag : Orphée aux enfers, mais aussi au Quai: Entretien croisé avec Jean-Paul Davois (directeur... https://t.co/NJjZLJnXMH https://t.co/pTRfJd77AD
Lundi 5 Décembre - 08:00
Angers Mag : Enseignement, quand l'instruction se "fait maison": Depuis trois ans, Barbara a décidé... https://t.co/2EbbolDZYe https://t.co/q2lbjICkRQ
Lundi 5 Décembre - 07:20



cookieassistant.com