Echangeur A11-A87 à Angers : un lézard bien protégé


Rédigé par - Le 26/03/2012 - 21:39 / modifié le 27/03/2012 - 12:12


Lancés en début d’année 2012 par la société Vinci Autoroutes, les travaux d’aménagement de l’échangeur entre les autoroutes A11 (Paris-Nantes) et A87 (Angers – La Roche sur Yon), vont modifier considérablement le profil de ce nœud de raccordement. Cet important chantier qui se terminera fin 2013, prend en compte un habitant des lieux : le lézard des murailles.



Echangeur A11-A87 à Angers : un lézard bien protégé
Pas facile de vivre dans l’emprise d’un chantier autoroutier, surtout quand celui-ci s’agrandit. Le petit lézard des murailles qui se dore au soleil sur les pierres qui bordent l’échangeur de Gatignolle, au croisement des autoroutes A11 et A87, en sait quelque chose.

La société VINCI Autoroutes qui a décidé d’investir dans la refonte de cet échangeur, afin d’assurer la sécurité des usagers, avec reconfiguration des bretelles, construction de trois ouvrages d’art, pose d’écrans acoustiques et réalisation de trois bassins de traitement des eaux, a dû envisager en préalable au chantier, la protection de l’habitat naturel du principal occupant des lieux.

«C’est l’une des premières actions engagées dans le cadre du chantier », commentent les représentants de la société Vinci. « Un espace protégé par une petite palissade dont l’entrée est interdite permet au reptile de continuer à couler des jours paisibles ». Installé au milieu du chantier, cet enclos permettra au lézard ne pas être dérangé par les engins, pendant la durée des travaux.

Vivant en Europe du Sud et en France, le « Podarcis muralis », nom scientifique du petit reptile, est une espèce protégée. Il habite généralement les vieux murs, d’où son nom, les tas de pierres, les rochers, les carrières. De la famille des reptiles, ce petit animal à la longue queue très fragile, vit plus facilement en zone urbaine que d’autres espèces. Il s’adapte bien a proximité des routes, ces dernières lui étant souvent fatales quand il décide de les traverser. Avec les protections mises en place, le lézard ne devait pas être tenté de quitter son habitat naturel.


Le lézard des murailles (photo Wikipédia)
Le lézard des murailles (photo Wikipédia)
Pour ce chantier, relativement important, la société Vinci investit 30 millions d’Euros. Les travaux qui débutent au cours de ce premier trimestre de l’année 2012 consistent à élargir le passage inférieur de la route départementale 52 et à aménager deux bretelles en provenance de l’A11, direction de Briollay.

Les travaux importants qui se dérouleront de nuit ou de jour selon le cas, occasionneront une gêne évidente pour les utilisateurs, lesquels sont invités à faire preuve de prudence au droit du chantier.




Yannick Sourisseau
Directeur publication Angers Mag et Angers Mag Info Journaliste web suivant plus particulièrement... En savoir plus sur cet auteur

Point de vue | Social | Ecole - Université | Environnement | Rencontre | Jeunesse






Document sans nom


















Instagram