Éducation : les assistants techniques audiovisuels dans la rue


Rédigé par - Angers, le 27/01/2012 - 15:16 / modifié le 27/01/2012 - 15:54


Profitant de la couverture médiatique du Festival Premiers Plans, les assistants techniques audiovisuels de l’Éducation Nationale de la région des Pays de la Loire, actuellement en situation de précarité ont fait part de leurs revendications sur la place du Ralliement, en centre-ville d’Angers.



Les techniciens et enseignants sur la place du Ralliement à Angers
Les techniciens et enseignants sur la place du Ralliement à Angers
la rédaction vous conseille
En France l’industrie du cinéma et de l’audiovisuel fait travailler 98 000 personnes. Celles-ci sont formées dans les lycées, en séries littéraires et enseignement cinéma, comme c'est le cas de l’académie de Nantes, à Angers (49), Luçon (85) ou encore Montaigu (85) », rappellent les syndicats Sud et FSU – SNES, dans le tract distribué en ville, mais aussi sur les sites du Festival Premiers Plans, lequel se déroule actuellement à Angers.

Si les syndicats profitent du rôle amplificateur du festival angevin pour mener une action c’est justement parce que la plupart des réalisateurs et techniciens présents à Angers sont passés par des établissements de ce type. Ils devraient donc trouver sur place un écho favorable à leurs revendications.

« Dans ces établissements scolaires, le matériel utilisé pour la pratique du cinéma est de plus en plus pointu. Il nécessite une maintenance permanente », crient haut et fort les syndicats, les enseignants et les élèves. Mais pour cela il est nécessaire de conserver et pourvoir les postes d’assistants techniques audiovisuels capables d’assurer l’entretien du matériel nécessaire à l’apprentissage des lycéens.

Financés à ce jour, à bas prix, par la Région des Pays de la Loire, dans le cadre de contrats aidés (CAE,CUI, …) limités dans le temps, ces postes d’assistants techniques ne sont pas reconduits, malgré les promesses écrites lors des dernières élections régionales. D’où la colère des personnes concernées et des enseignants, ces derniers devant, à défaut, assurer la maintenance à la place des assistants non renouvelés.

« La Région a payé le matériel, mais n’a jamais mis en place les moyens pour le gérer », explique François POUPET, enseignant au lycée Atlantique à Luçon. « Au début ce sont les enseignants qui ont géré le matériel, mais compte tenu du nombre d’élèves, environ 120 par établissements des postes d’assistants, en contrat précaire, ont été mis en place ».

Ces postes devaient être normalement pérennisés. « On nous a signifié l’an dernier que l’engagement écrit ne valait plus rien et qu’il fallait maintenant se tourner vers l’État pour financer ces postes », poursuit l’enseignant.

Ces personnels qui ont acquis de réelles compétences et ont appris à travailler avec les élèves et notamment les bacheliers font les frais des relations difficiles entre l’État et les Collectivités, alors qu’ils sont devenus, au fil du temps, indispensables aux établissements concernés. « Ce qu’on nous demande aujourd’hui c’est de travailler avec de nouveaux contrats (précaires) qu’il va falloir former de nouveau. C’est complètement absurde ».

Pour les assistants techniques, les enseignants, les parents et les élèves, la Région doit prendre ses responsabilités, sous peine de priver les établissements d’un enseignement culturel indispensable. « Les élèves doivent pouvoir travailler dans des conditions décentes ».




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag















Angers Mag : Report'Cité : portez la plume, s'il vous plaît !*: Un an et demi après son lancement, le... https://t.co/Qf1FyGW1iJ https://t.co/P8YYlZPYdm
Vendredi 2 Décembre - 19:06
Angers Mag : #musique De Macao à Pergolèse,la riche actualité de l'ensemble Amarillis @Angers https://t.co/hAW8WkdOUw
Vendredi 2 Décembre - 10:46
Angers Mag : #Angers Le jour d'après #PSGSCO, le billet @LardeuxT. Comme quoi on peut supporter @SCO et admirer @ECavaniOfficial https://t.co/nA3Ivf5HEE
Jeudi 1 Décembre - 18:18
Angers Mag : Au musée des Beaux-Arts, l'énigme Peter Briggs: Jusqu'au 26 mars, le musée des... https://t.co/Ys4SmHHl6M https://t.co/4mARuYnceC
Jeudi 1 Décembre - 07:30


cookieassistant.com