Emploi : l'agglo d'Angers s'engage pour l'insertion des 16-30 ans


Rédigé par - Angers, le 13/10/2015 - 06:45 / modifié le 28/05/2016 - 09:26


A partir du 2 novembre, un nouveau réseau baptisé Rebondir va s'ouvrir aux 16-30 ans de l'agglomération d'Angers, sans qualification, "décrocheurs" de l'Education nationale mais aussi aux diplômés rencontrant des difficultés d'accès à l'emploi. Objectif : faciliter leur rapprochement avec le monde de l'entreprise. Ses principes ont été présentés lundi soir au conseil communautaire d'Angers.



Vice-président de l'agglomération d'Angers en charge du développement économique, Jean-Pierre Bernheim (à droite) croit en la force du réseau Rebondir pour rapprocher les jeunes en difficultés face à l'emploi du monde de l'entreprise.
Vice-président de l'agglomération d'Angers en charge du développement économique, Jean-Pierre Bernheim (à droite) croit en la force du réseau Rebondir pour rapprocher les jeunes en difficultés face à l'emploi du monde de l'entreprise.
la rédaction vous conseille
Une priorité, pour ne pas dire une urgence. A la fin du mois d'août dernier, le bassin d'emploi d'Angers comptait 4 059 demandeurs d'emplois de catégorie A (sans la moindre activité) âgés de moins de 25 ans. Soit plus de 17% du total des demandeurs d'emplois de cette catégorie. Un chiffre qui, en dépit des dispositifs d'aide nationaux (emplois d'avenir, contrats de génération...), a continué de progresser (+1% en un an), semant interrogations et scepticisme parmi les acteurs territoriaux de l'emploi.

L'enjeu se résume en une question : comment faire à l'échelle de l'agglomération pour lutter plus efficacement contre le chômage des jeunes ? S'il n'a pas de recette miracle, le vice-président d'Angers Loire Métropole en charge du développement économique, Jean-Pierre Bernheim, cultive une conviction, nourrie de son passé de chef d'entreprise (il a dirigé pendant plus de trente ans les pressoirs Bucher-Vaslin) : la connexion entre les organismes d'accompagnement et le monde de l'entreprise n'est pas suffisante.

Mission locale, Pôle Emploi, organismes de formation, associations, fondations... "Il y a de nombreux acteurs qui interviennent sur ce sujet et pourtant beaucoup de jeunes se disent encore : "je ne sais pas où aller." Trop de structures fonctionnent en chapelles, sans outil d'évaluation, en prise insuffisante avec les entreprises" insiste-t-il. D'où l'idée de réunir tous ces acteurs en un réseau qu'animera, à l'échelle du territoire l'Agence de développement économique Angers Loire Développement (ALDEV) que préside précisément Jean-Pierre Bernheim.
"Trop de structures fonctionnent en chapelles, sans outil d'évaluation, en prise insuffisante avec les entreprises." Jean-Pierre Bernheim

En prise directe avec les entreprises, dont elle recense depuis quelques mois les offres d'emplois sur un site dédié - Angers Tag Emploi -, ALDEV entend exploiter au maximum les vertus collaboratives de ce réseau pour aider les jeunes de 16 à 30 ans en panne d'emploi à décrocher une première expérience professionnelle, en répondant à la diversité de leurs situations. Seront ainsi concernés aussi bien ceux qui sont sans qualification ou presque, "peu ou pas intégrés dans les dispositifs d'insertion" que les "décrocheurs" (de l'Education nationale, mais aussi les diplômés qui, paradoxalement, se trouvent eux-aussi en situation d'échec face à l'emploi, et pour lesquels un dispositif spécifique dans le dispositif va être lancé.

"Ce sont des gens la plupart du temps sans réseau. Pour eux, nous allons nous lancer le défi de trouver 500 marraines ou parrains dans le monde de l'entreprise qui acceptent de les accompagner dans leur recherche d'emploi" précise Jean-Pierre Bernheim. Le principe n'est pas sans rappeler ceux de plusieurs des acteurs qui ont accepté d'adhérer au réseau comme le Club d'entreprises FACE. Plus que sur les moyens financiers, il mise sur la force collective de l'engagement de ses membres. Avec quels objectifs ? "La réussite, ce serait déjà que ces jeunes ne se sentent pas perdus et que leur prise en charge se révèle efficace. Et l'idéal, bien sûr, ce serait de contribuer à faire baisser leur taux de chômage."

Le lancement officiel de Rebondir est programmé pour le 2 novembre. Outre les partenaires attendus (CCAS, Mission locale, Pôle Emploi, Education nationale et les collectivités), on devrait y retrouver aussi l'Association nationale des directeurs de ressources humaines et plusieurs entreprises privées dont Restoria, Nameshield, Engie (ex-GDF-Suez) et ERDF.

Les autres dossiers principaux
Pruillé dans l'agglo ? Vote le 16 novembre
Pruillé deviendra-t-elle la 34e commune de l'agglomération d'Angers avant le 31 décembre ? Sauf coup de tonnerre, c'est plus que probable. La première des modifications induites par le schéma de recomposition intercommunale du Maine-et-Loire (voir notre article du lundi 12 octobre) sera validée ou non le 16 novembre lors du prochain conseil d'agglo. Lundi soir, Claude Guérin, le maire de la Membrolle-sur-Longuenée, s'est fait le porte-parole des actuelles communes d'Angers Loire Métropole avec laquelle Pruillé entend former une commune nouvelle (La Membrolle, Le Plessis-Macé, La Meignanne et St-Clément-de-la-Place) pour soutenir cette issue, "suite logique d'habitudes de travail qui remontent à plus de 50 ans".
Autre conséquence du Schéma départemental de coopération intercommunale proposé par le préfet, l'arrivée dans l'agglo d'ici au 1er janvier 2017 de huit communes de la ComCom Loire-Authion a suscité les réserves de Jacques Chambrier (Savennières).

Biopole : Veolia réclame 12 millions d'euros d'indemnisation
Si Biopole n'accueille plus de déchets depuis le printemps, ceux qui y ont été traités continuent de fermenter dans ses digesteurs, au risque de provoquer "une explosion" a souligné Christophe Béchu. A la faveur d'une délibération portant sur l'élimination de ces "digestats" (une opération "très technique" à 900 000€ quand même !), on a appris lundi soir le montant des indemnisations que réclamait à la collectivité Véolia, le délégataire : 12 millions d'euros. Une somme à rapprocher des 30 millions demandés de son côté par Vinci, le constructeur, qui précise un peu plus encore les enjeux du contentieux judiciaire qui oppose ce dernier à l'agglo. En clair, les trois acteurs du dossier se sentent lésés et tous réclament la réparation d'un préjudice. Reste à savoir qui payera.

Ligne B du tramway : "Ma décision n'est pas prise"
Ligne entière ou demi-ligne ? Dans le mandat ou pas dans le mandat ? En soumettant au conseil l'arrêt du dossier définitif du projet de ligne B du tram (9,9 km, 19 stations et 245M€ HT d'investissement) et la demande d'ouverture d'enquête publique, Christophe Béchu a réactivé, par la voix de Luc Belot, les interrogations qui entourent la réalisation de cette 2e ligne. "Ceux qui prétendent savoir la décision que je prendrai sont dans la cartomancie" a assuré le président de l'agglo, rappelant les trois scénarios qui étaient (encore) sur la table : 1. lancement du chantier d'une ligne complète dès la déclaration d'utilité publique à la fin 2016; 2. phasage des opérations en commençant par Belle-Beille; 3. décalage du projet dans son ensemble d'ici à 2020. 10 élus se sont opposés au projet tel que présenté dont tous les représentants de la minorité au conseil municipal d'Angers.




Journaliste, rédacteur en Chef d'Angers Mag En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag











Angers Mag : Au comptoir de Mathilde... et de Catherine: Depuis la fin du mois d'octobre, la rue... https://t.co/wkV9xA1N3F https://t.co/6yuEQFFF5o
Mercredi 7 Décembre - 08:00
Angers Mag : A l’Ecole démocratique, on fait ce qu’on veut… ou presque: Basée sur la liberté... https://t.co/j0ywJZAzgI https://t.co/jEK0S9wvGs
Mercredi 7 Décembre - 07:31
Angers Mag : RT @LeQuai: N'oubliez pas d'aller voir #AdishatzAdieu ce soir. Vous nous remercierez demain. #Theatre #JonathanCapdevielle #Angers RESA 02…
Mardi 6 Décembre - 13:55
Angers Mag : A Angers, Montessori a pris racines: Porté par des éducateurs convaincus, les méthodes... https://t.co/bXNDdgyLpz https://t.co/nar3Qs6vye
Mardi 6 Décembre - 07:30



cookieassistant.com