En septembre, Angers déclenche les austinités...


Rédigé par - Angers, le Mercredi 22 Juin 2016 à 07:35


Pour la 4e année, Angers accueillera les 16 et 17 septembre, le Levitation France, version européenne de l'ancien Austin Psych Fest, devenu Levitation. Un festival qui déménage cette année du Chabada au Quai -question de jauge- mais dont la fibre psyché ne se dément pas. Et qui voisine à nouveau avec une Austin Week, du 12 au 18 septembre, événement qui propose au public angevin une immersion totale dans la culture de la capitale texane.



La Femme revient cette année au festival Levitation, avec un nouvel album annoncé en août. Crédit photo : La Femme
La Femme revient cette année au festival Levitation, avec un nouvel album annoncé en août. Crédit photo : La Femme
la rédaction vous conseille
Et douze qui feront 24. Dans quelques semaines on connaîtra l'intégralité de la programmation du Levitation France, qui se déroulera les 16 et 17 septembre au Quai d'Angers, après avoir diffusé, trois ans durant, ses ondes pysché sur les scènes du Chabada.

Un changement de lieu, étape indispensable "pour faire grossir le festival", estime Christophe Davy, le patron de Radical Production et co-producteur de l'événement, avec le Chabada et The Reverberation Appreciation Society"La situation du théâtre, juste en face le château, donnera en plus une autre ampleur au festival", argue-t-il. "On a toujours dit que Le Chabada n'était qu'une étape, poursuit François Delaunay, le co-directeur de la salle de musiques actuelles. Et je pense pouvoir dire que le Quai n'est q'une deuxième étape, avant une autre étape encore plus végétale, en bord de rivière". "Avec le pari du Quai, on se rapproche toujours plus de l'environnement austinite, champêtre et convivial", conclut le président de l'association Austin Angers Creative Xavier Massé. 

Bref, le Levitation version 2016 semble avoir trouvé le lieu idoine, sur cette "rive prisée des Angevins", pour "prendre un envol supplémentaire". Voilà pour le contenant. Pour le contenu, il est désormais à moitié connu, puisque 12 des 24 noms de la programmation sont désormais publics. Rayon têtes d'affiche, La Femme se pose là, qui fera son retour à Angers auréolé d'un nouvel album, à paraître fin août. Autre poids lourd de l'univers psyché, le Californien John Dwyer viendra au Quai avec Thee Oh Sees et croisera peut-être dans les couloirs du vaisseau amiral de la culture angevine le duo catalan The Liminanas, qui a convaincu outre-Atlantique avant d'être prophète en son pays. 

Annoncé également, "l'une des pierres angulaires de la musique électronique à tête chercheuse", Silver Apples, actif depuis bientôt 50 ans, sera à Angers. il y côtoiera une jeune garde anglaise -et très remarqué à Bourges- de Yak (signé sur le label de Jack White) ou américaine, avec Sunflower Bean, trio issu de la scène new-yorkaise. On reste sur la côte est, mais un peu plus au sud, à Washington, avec Dead Meadow, juste le temps de trouver une correspondance pour... Austin, qui a enfanté l'un des projets les plus barrés de sa génération, sur les traces de Sun Ra : The Golden Dawn Arkestra se produira au Levitation, mais également pour un concert en plein air dans le cadre de l'Austin Week.

Une expérience unique avant un retour en Europe, au Royaume-Uni plus exactement, où les Mancuniens de The Underground Youth (entre post-punk et shoegaz) voisinent avec le très prolifique Sonic Boom, aka Peter Kember. Sur scène, le désormais célèbre producteur (MGMT, Yo la Tengo) rejoindra les Français de Zombie Zombie "pour une collaboration live de haute volée".
Une collaboration inédite, également, puisqu'ils donneront à Angers "La Monte Young Tribute Performance ", en hommage à l'une des figures tutélaires de la musique contemporaine.
Voilà pour les premiers noms, qui devraient booster la vente des pass 2 jours, disponibles dès ce mercredi.

Austin Week volume 2

Si le lien musical se renforce chaque année un peu plus entre Austin (Texas) et Angers, par le biais du festival Levitation, un rapprochement culturel beaucoup plus large est également en marche entre les deux villes jumelles. Côté ligérien, c'est l'association Austin Angers Creative qui porte une ambition somme toute récente, puisque les "premiers pieds" (François Delaunay) d'Angevins au Texas remonte à 2011. "Depuis, on avance sur les contenus de l'échange", en s'appuyant sur la singularité d'Austin dans le paysage US : "cette ville est un accélérateur de particules", détaillent les membres d'Austin Angers Creative. 

"Austin change vite et chaque jour, s'agrandit, mais l'esprit créatif demeure très présent", complète Samantha Phelps, l'une des chevilles ouvrières des échanges entre les forces vives des deux villes. C'est cet esprit d'Austin que les Angevins cherchent "à recréer à Angers. Cette manière unique de relier les échanges culturels et la dynamique économique".  Avec quels résultats ou retombées économiques pour le territoire angevin ? Une question récurrente à laquelle la participation d'acteurs angevins de la gastronomie, de la musique, de la filière numérique ou de l'audiovisuel à des événements austinites répond en partie.
Comme d'ailleurs la deuxième Austin Week à Angers, organisée du 12 au 18 septembre prochain, en amont et pendant le festival Levitation.
"Austin change vite et chaque jour, s'agrandit, mais l'esprit créatif demeure très présent" Samantha Phelps

S'il est une chose que les Angevins doivent retenir du style austinite, c'est la transversalité de la chose culturelle. L'incroyable succès du festival South by Southwest (SXSW) organisée depuis près de 30 ans au printemps est là pour en attester.
A l'échelle angevine, mais avec une ambition grandissante -notamment par rapport  à la première édition en 2015- l'Austin Week entend faire partager aux Angevins ce bouillonnement culturel, qui se concentre "sur le cœur de métier d'Austin Angers Creative, à savoir la musique, la gastronomie, les arts et le cinéma, mais s'ouvre également sur le lifestyle, les médias ou encore l'économie", précise Germain Kpakou, l'une des chevilles ouvrières du rendez-vous angevin.

Le chef austinite Casey Wilcox sera de retour derrière les fourneaux de l'Austin Week, L'an passé, il y avait officié notamment aux côtés des apprentis du Centre de de formation de la CCI.
Le chef austinite Casey Wilcox sera de retour derrière les fourneaux de l'Austin Week, L'an passé, il y avait officié notamment aux côtés des apprentis du Centre de de formation de la CCI.
Tout au long de cette semaine de septembre, Angers -et notamment les bords de Maine- vivra donc au rythme d'Austin : du point de vue musical, six bars angevins accueilleront donc une programmation idoine, dont le projet ATX6, aperçu et fortement apprécié en 2015. Côté cuisine, 4 restaurants angevins accueilleront 4 chefs austinites, les élèves des écoles publiques auront droit à un repas américain et un immense barbecue clôturera l'Austin Week, le dimanche midi 18.

Un appétit d'arts visuels ? Les installations autour du travail de Douglas Ferguson, la création d'œuvres grandeur nature d'Amy Scofield ou les peintures murales et fresques d'Ethan Azarian devraient les combler.
L'avant programme évoque aussi des cours de yoga, des rencontres tattoo, de la danse, des journées et afterwork entreprises ou encore une soirée road-movie au 400 Coups, "un genre très texan -Spielberg a d'ailleurs réalisé son premier film au Texas-" précise Xavier Massé, président d'Austin Angers Creative et délégué général du festival Premiers Plans.

Bande-annonce et casting de l'Austin Week # 2 sont alléchants. Sortie du film le 12 septembre prochain...

Renseignements sur le site du Levitation France  et sur le Facebook d'Austin Angers Creative.




Journaliste Animateur du blog " Des mots à la marge " En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag












Angers Mag : Au comptoir de Mathilde... et de Catherine: Depuis la fin du mois d'octobre, la rue... https://t.co/wkV9xA1N3F https://t.co/6yuEQFFF5o
Mercredi 7 Décembre - 08:00
Angers Mag : A l’Ecole démocratique, on fait ce qu’on veut… ou presque: Basée sur la liberté... https://t.co/j0ywJZAzgI https://t.co/jEK0S9wvGs
Mercredi 7 Décembre - 07:31
Angers Mag : RT @LeQuai: N'oubliez pas d'aller voir #AdishatzAdieu ce soir. Vous nous remercierez demain. #Theatre #JonathanCapdevielle #Angers RESA 02…
Mardi 6 Décembre - 13:55
Angers Mag : A Angers, Montessori a pris racines: Porté par des éducateurs convaincus, les méthodes... https://t.co/bXNDdgyLpz https://t.co/nar3Qs6vye
Mardi 6 Décembre - 07:30







cookieassistant.com