Encerclement du château d’Angers : pari gagné

Accroches Coeurs 2010


Rédigé par Yannick Sourisseau - Angers, le Samedi 11 Septembre 2010 à 21:49


C’était l’un des enjeux du Gibralthon organisé dans le cadre des Accroches Cœurs d’Angers : encercler avec une chaine humaine le château d’Angers, censé représenter le rocher de Gibraltar. Cet après après-midi à 15h près de 1500 personnes se sont donnés la main autour de l’édifice.



Encerclement du château d’Angers : pari gagné
la rédaction vous conseille
Encercler le château d’Angers, il y a bien longtemps que ce n’était pas arrivé, certainement pas depuis les éventuelles attaques d’assaillants lorsque le Roi René habitait les lieux. Dans le cadre des Accroches Cœurs il s’agissait de trouver suffisamment d’angevins pour réussir le pari lancé par l’équipe d’Acqua Viva.

Cette initiative était inspiré d'un événement organisé sur le rocher de Gibraltar (le vrai), le 10 Septembre 2004, au cours duquel, les Gibraltariens avaient formé une chaine humaine autour de leur rocher. Pour les organisateurs du Gibralthon, outre le fait de reproduire cet événement, il s'agissait surtout de fédérer la population angevine autour des Accroches Cœurs et ça a plutôt bien fonctionné.

Dès le début de l’après midi, des hommes, des femmes, des enfants, la plupart habillés de rouge et blanc, les couleurs du drapeau de Gibraltar, avaient pris position aux abords du château. « Ce n’est pas encore gagné, nous avons beaucoup de monde, je ne sais pas si ça suffira », disait Calixte de Nigremont, le maître de cérémonie.

Encerclement du château d’Angers : pari gagné
Progressivement de la place Kennedy au quai Ligny, en remontant le boulevard du Roi René, la chaîne commençait à se constituer. Restait à faire en sorte qu’au signal chacun se donne la main. Ce sont des oriflammes de couleurs, déroulés depuis les tours du château qui ont donné le top départ.

Sous l’œil de l’huissier accrédité pour la circonstance, les angevins ont réussi à ceinturer le château, le seul point délicat étant la paroi du Bout du Monde. Mais comme rien n’arrête les organisateurs ils ont fait appel au club d’escalade d’Avrillé, lequel a placé quelques grimpeurs le long de cordes disposées le long de la paroi, permettant ainsi de faire le lien entre ceux du Quai Ligny et ceux du Bout du Monde. Aux dernières nouvelles il semblerait qu’une demande d’homologation au Guinness World Records soit demandée.

En début de soirée, Calixte de Nigremont et son équipe avaient convié sur les mêmes lieux, place Kennedy, toutes les personnes désireuses de participer au second Flash Mob. Environ 1250 personnes, selon les comptages des organisateurs, se sont prises par le cou pour danser le Sirtaki, au son d’un véritable orchestre de bouzouki. Même en Grèce on n’avait pas vu pareille ambiance … A noter que de nombreuses personnalités et élus de la ville d'Angers participaient à ce grand Sirtaki, dont Philippe Violanti, le patron d'Acqua Viva Productions.





Yannick Sourisseau
Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag