Angers Mag Info

Un autre regard sur l'actualité d'Angers et sa région

Document sans nom

Jeudi 2 Octobre 2014


Enfant prodige ou prodigue : il ne faut pas confondre


Rédigé par - Le 11/06/2011 - 15:01 / modifié le 11/09/2011 - 13:57


Pas toujours facile la langue française, surtout quand deux mots se ressemblent au point qu’on en arrive à les confondre assez facilement. Dans le cas présent nous allons nous intéresser à « prodige » et « prodigue », un nom et un adjectif (parfois nom) souvent associés au mot enfant, ce qui n’aide en rien dans leur compréhension.



C'est la façade d'une des rues d'Angers, qui m'a donné l'idée de vous faire ce petit "papier" numérique. Vous reconnaissez ?
C'est la façade d'une des rues d'Angers, qui m'a donné l'idée de vous faire ce petit "papier" numérique. Vous reconnaissez ?
C’est en passant devant une maison d’Angers au fronton de laquelle est inscrit : « l’enfant prodigue » que nous avons eu envie d’apporter ici, notre modeste pierre, à l’entretien de ce majestueux édifice qu’est la langue française…

Un prodige est un événement à caractère extraordinaire, miraculeux. Prodige désigne notamment une personne particulièrement douée ou qui maitrise un domaine (la musique, les échecs, les mathématiques,...) demandant habituellement une certaine maturité donc un certain âge à l’exemple de Mozart, Picasso... qui produisirent tous deux des œuvres de qualité bien avant l’âge adulte. On parle alors d’un « enfant prodige »

L’enfant prodigue fait allusion à une parabole de l’Évangile (Luc, XV, 11-32), dans laquelle un garçon prie son père de lui donner sa part d’héritage, qu’il dilapide, puis, tombé dans la misère, revient dans la maison paternelle, où il est accueilli à bras ouvert.

L’adjectif prodigue est aujourd’hui utilisée pour désigner celui qui, à la différence du prodige, n’à pour seul talent celui de dépenser exagérément. Il s’emploi également au sens figuré dans le sens de « qui donne abondamment ».

Bien évidemment, l'un n’empêche pas l'autre..., mais en général le talent du prodige suffit à assurer son avenir et à ne pas devenir un enfant prodigue... Deux mots qui se ressemblent, au point de les prendre pour des homonymes, alors qu’ils n’ont pas la même signification, cela s’appelle, en langue française, un paronyme.












Angers Mag
















Instagram

A PROPOS