Entre Orange et Angers Loire Habitat, c’est fibre optique à tous les étages


Rédigé par - Angers, le 31/10/2014 - 08:17 / modifié le 17/11/2014 - 08:20


Lancé en juillet 2013, le déploiement de la fibre optique porté par l’opérateur numérique Orange se poursuit sur Angers et sa métropole. Après les rues, le réseau va désormais grimper dans les étages du bailleur social Angers Loire Habitat. Une convention cadre, entre les différents partenaires, a été signée mercredi après-midi dans les locaux d’Angers Loire Métropole.



Les signataires de la convention cadre entre Orange et Angers Loire Habitat, réunis mercredi dans les locaux d'Angers Loire Métropole
Les signataires de la convention cadre entre Orange et Angers Loire Habitat, réunis mercredi dans les locaux d'Angers Loire Métropole
la rédaction vous conseille
Pour les locataires des 11 000 logements sociaux de la métropole angevine,  gérés par Angers Loire Habitat, fini bientôt l’internet via les fils du téléphone. Dès le début de l’année prochaine, 600 foyers, principalement du quartier du Lac de Maine, pourront surfer à la vitesse de la lumière, mais aussi profiter d’un bouquet de services accessibles aux abonnés disposant d’une connexion très haut débit (THD). « Ensuite nous poursuivrons le déploiement à raison de 1500 logements par semestre. L’ensemble des raccordements sera réalisé en 5 ans », explique France Héringer-Jallot, la Directrice d’Orange Ouest.
 
Pour l’opérateur historique qui prend à sa charge le déploiement de la fibre optique,  « le Très Haut Débit est une priorité stratégique », puisque ce réseau permet ensuite de proposer au client final, une multitude de services, du téléphone à la navigation internet, en passant par la télévision, voire même d’autres usages tels que l’assistance à domicile ou des services privés d’information. 
 
« La fibre va contribuer à réduire la fracture numérique dont on parle depuis des années » (Christophe Béchu).
 
Une révolution numérique pour les occupants de logements d’Angers Loire Habitat. Pour autant « les locataires des immeuble « fibrés » pourront choisir leur fournisseur d’accès », rappelle la directrice régionale. « Le fait que qu’Orange assure le déploiement du réseau n’engage en rien le locataire ».
 
Pour Christophe Béchu, le président de l’agglomération d’Angers, « cette convention va permettre à l’opérateur d’accéder au plus près des logements sans demander d’autres autorisations d’accès. La fibre va contribuer à réduire la fracture numérique dont on parle depuis des années ».  
 
Un dispositif d’autant plus satisfaisant pour le président que la collectivité ne met pas la main au porte-monnaie, les opérateurs qui se sont partagé le territoire Français, assurant le financement des infrastructures et la pose de la fibre jusqu’au domicile des particuliers comme celui des entreprises, selon le principe du FFTH (Fiber to the home).  
 
« Nous sommes toujours à la recherche d’innovation. Cela va nous permettre de moderniser nos installations et proposer de nouveaux services à nos locataires » (Hervé Guérin).

A Angers et en Maine et Loire, c’est d’autant plus facile que le dispositif national «  de droit à la fibre », est assuré par un seul opérateur. « Orange assure 100% de la couverture en très haut débit, selon sa proposition et selon un calendrier établi à l’avance, conformément aux conditions du dispositif national », explique Christophe Béchu.
 
Hervé Guérin, le directeur général d’Angers Loire Habitat affiche également sa satisfaction. « Il y a trente ans nous avions déjà développé le câble (premier réseau optique pour la diffusion de la télévision en zone urbaine : NDLR). « Nous sommes toujours à la recherche d’innovation. Cela va nous permettre de moderniser nos installations et proposer de nouveaux services à nos locataires ».
 
Angers Loire Habitat gère un parc de 11 700 logements, sur Angers et sa métropole, des locaux commerciaux et des résidences étudiantes. « Autant de personnes intéressés par les nouveaux usages que permettra ce réseau, sachant que nous comptons plus de 9000 enfants, premiers utilisateurs de ces services ».
 
30 fois plus rapide que l’ADSL, lequel utilise les fils en cuivre du téléphone, la fibre optique offre l’avantage de ne pas voir le débit s’affaiblir en fonction des distances et répondre aux besoins de clients toujours plus gourmands en débit d’information. Aujourd’hui chaque foyer français compte en moyenne 6.4 écrans (ordinateurs, TV) dont 3.6 sont mobiles (source Médiamétrie 2014).
 
 A ce jour 40% des Angevins ont la fibre qui passe à proximité de leur logement. Le raccordement programmé des logements d’Angers Loire Habitat va permettre d’augmenter sensiblement le nombre de personnes éligibles au THD dans les 5 ans à venir.
 
 




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par Rom1 le 31/10/2014 11:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On en viendrait presque à regretter de payer la taxe foncière à Angers...








Angers Mag















Angers Mag : Séance critique : "Ma'Rosa" de Brillante Mendoza: Dans Séance critique, deux fois par... https://t.co/UXYZ0kjrdt https://t.co/JrsEK1vwBv
Samedi 10 Décembre - 11:00
Angers Mag : « Ces pédagogies ne sont pas ignorées »: Et l’Education Nationale ? Quel regard... https://t.co/JnPQWXILNL https://t.co/5glkXOM6T3
Samedi 10 Décembre - 07:45
Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17


cookieassistant.com