Entre amis, en famille…, ils courent pour le plaisir


Rédigé par Cédric SOULIÉ - Angers, le 09/11/2012 - 07:43 / modifié le 10/11/2012 - 15:24


Rencontre avec trois familles angevines qui partagent la même passion : courir, en famille, pour se faire plaisir surtout. Et au passage, s’entretenir.



Entre amis, en famille…,  ils courent pour le plaisir
la rédaction vous conseille
Attention, prêts, partez ! Quasiment tous les week-ends, les familles Guilbaud (Isabelle, Hervé, François, Félix et Baptiste), Pleyber (Fabienne, Christophe, Bertille, Ninon et Louison) et Ménard (Valérie, Yann, Albane, Mattéo et Faustine) chaussent les baskets pour quelques kilomètres de footing. Dans les bois, à Pignerolles, au Plessis-Grammoire ou du côté d’Andard. Jamais seuls, souvent en famille. “Ça vide la tête de tout le monde, petits et grands, explique Hervé qui affiche cinq participations au cross du Courrier de l’Ouest et de la Ville d’Angers-Espace Anjou. Et ça permet aussi de se retrouver en famille ou entre amis”. Pour ces trois familles angevines, le jogging est un sacerdoce depuis de nombreuses années. “Nous avons toujours couru, annonce Yann. Et aujourd’hui, à plus de 40 ans, c’est un très bon moyen de s’entretenir”.

Chez les filles, la passion est plus récente. Depuis environ deux ans, les “mamans” s’y sont mises sérieusement et se donnent “rendez-vous presque tous les samedis matin à Pignerolles pour quelques tours de parc”, avoue Fabienne. “Qu’il pleuve, qu’il vente, qu’il neige, on s’entraîne pour pouvoir s’aligner au départ de quelques courses durant l’année : les foulées de Sarrigné, la Grammoirienne et le cross du Courrier de l’Ouest”, ajoute Isabelle. “Mais c’est aussi l’occasion de se retrouver, de pique-niquer et de passer une belle journée tous ensemble”, insiste Valérie.

Bien loin des rivalités sportives ou encore de la chasse au chrono, chacun court, à son rythme, pour se faire plaisir dans la droite lignée des valeurs de Pierre de Coubertin. “L’essentiel est de participer, bien évidemment. Mais je gère tout de même un tableau Excel dans lequel sont inscrites toutes les performances de chacun”, précise Hervé.

“Tous à la course des familles”.

Car si les parents ne prétendent plus décrocher un titre à leur (long !) palmarès, les enfants, eux, espèrent toujours approcher les marches d’un podium. Comme Bertille qui, en 2010, a gagné le cross scolaire (Usep) dans sa catégorie d’âge. D’ailleurs, dans cette joyeuse tribu, ils sont plusieurs à fouler les pistes de stade : François, Baptiste, Louison et Bertille sont licenciés au club d’athlé de Saint-Barthélemy-d’Anjou.

Ce dimanche 11 novembre, ils seront au départ du cross du Courrier de l’Ouest à Pignerolles. “C’est un rendez-vous important, explique François. Ça permet de se tester en ce début de saison”. Tout comme leurs parents (excepté Christophe, blessé au genou mais fervent supporter) et leurs frères et sœurs. “Chacun sera engagé dans sa propre course et on se retrouvera tous pour la course des familles. C’est très sympa, l’ambiance est bonne et ce n’est pas trop long”, conclut Isabelle.



















Angers Mag