Google+
YouTube
Vimeo
Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile




Equipe Espoir Chabada 2016 : un onze-type pour la scène musicale angevine ?


Rédigé par - Le Jeudi 28 Janvier 2016 à 18:00


Ils sont déjà bien installés dans le landernau musical, et prêts à conquérir d'autres territoires. Sous le large étendard des musiques actuelles, onze groupes forment, pour l'année 2016, le nouveau cru de l'équipe Espoir Chabada, dont Angers Mag est partenaire. Huit étaient déjà là en 2016, et trois petits nouveaux font leur apparition. Présentation de ceux qui seront accompagnés, conseillés, promus, au moins pour la saison à venir...



2024, projet porté par Thibaut Kret, est l'un des deux nouveaux noms de l'équipe Espoir Chabada Angers 2016. Crédit photo : Nicolas Pensec
2024, projet porté par Thibaut Kret, est l'un des deux nouveaux noms de l'équipe Espoir Chabada Angers 2016. Crédit photo : Nicolas Pensec
la rédaction vous conseille
Quoi de mieux pour annoncer un soutien prononcé à la scène musicale angevine que d'organiser l'apéro-concert de sortie d'album de l'un des ses représentants ?

Mercredi soir, le club du Chabada affichait complet pour assister à la naissance "live" de "L'être à la nuit", 11 petites pépites poétiques et mélodiques ciselées depuis plusieurs années par Grise Cornac. Sur les planches, Aurélie (Grise) et Quentin (Cornac) ne boudent par leur plaisir, devant un public forcément conquis. C'est soirée entre amis, dans la fosse... et sur scène : tour à tour, Tony Baker (piano), Coline Linder (alto et scie musicale), Elisabeth Hérault (trombone), Nadia Nid el Mourid (chant) ou Denis Péan rejoignent le duo, pour reconstituer le temps d'un moment "unique" (Grise) la joyeuse troupe qui a participé à la création de "L'être et la nuit". On en reparlera, mais l'album est une vraie réussite, qui prend encore une tout autre ampleur en son direct...

Bref, le climat est idéal pour annoncer la composition de l'équipe Espoirs Chabada Angers 2016, un dispositif porté par la Smac (Scène de Musiques ACtuellesqui permet d'apporter à des projets musicaux angevins au potentiel pressenti ou affirmé un support sous plusieurs formes. Artistique, d'abord, puisqu'il s'agit là du premier critère de sélection des groupes de l'équipe. Stratégique, ensuite, en les aidant à aller chercher les soutiens nécessaires à leur développement au sein de la filière musicale. De ce point de vue, les 10 000 € obtenus auprès du fonds de dotation Mécène-et-Loire doivent permettre de franchir un palier. En clair, de faire la promotion des groupes soutenus sur Paris, "parce que c'est là que ça se passe", résume le programmateur du Chab', Stéphane Martin. "A travers cette somme, c'est aussi le secteur privé qui reconnaît le rayonnement de la musique à Angers."

Dernier volet de l'aide, la visibilité de ces espoirs angevins, à l'échelon local et national. Sur le territoire angevin, Angers Mag est d'ailleurs partenaire de l'opération, comme en 2015, et au même titre que Radio Campus. Voilà pour le contenant. Mais quid du contenu, qui représente l'essence même du dispositif ? 8 des 12 groupes présents dans l'équipe Espoirs 2016 étaient déjà là en 2015. On tourne en rond ? "Non ! Nous les avons maintenus car leurs projets progressent et nous avons encore des choses à construire ensemble", appuie Stéphane Martinez, qui nous présente les 3 nouvelles têtes de cette sélection de 11 groupes.

2024
"L'âme du projet, c'est Thibaut Kret (aussi vu dans Bud McMuffin et Blind Bud & The Loire Valley Calypsos NDLR), un type avec une immense culture sur la fin des années 60, la psyché Gainsbourg... Il fait appel pour ce projet 2024 à des musiciens "de la famille" : le clavier et la batterie de Cherry Plum, la basse est un ancien Lemon Queen. Le projet, qui remonte à 2014, a encore peu tourné, malgré la clôture du dernier Levitation, au Joker's Pub : c'était encore un peu fragile, mais la Mostla Tape qu'ils viennent de signer pour une carte blanche du label La Souterraine augure de très belles choses. Thibaut écrit là en français et s'en sort super bien, dans la veine de la fin des années 60 début des années 70. On n'est pas dans un revival pur, mais dans une vraie modernité, sur un tempo medium, avec une vraie singularité. Au-delà de l'affect que nous pouvons avoir, c'est un projet qui intéresse des prescripteurs."
 
Sheraf

"Du rock garage avec un brin de cold wave et de stoner... Ouais, en fait c'est bêtement du rock'n'roll, ce qu'il revendique d'ailleurs. Certes, on peut se dire que le groupe n'a pas grand chose dans sa besace pour intégrer l'équipe espoirs, mais on fait confiance aux gars. On y retrouve notamment Chris et Stu d'Eagles Gift, ou encore Nerlov, de VedeTT. L'histoire de Sheraf est un peu parti d'une pochade, un délire de 2 h du mat' dans un bistrot autour du "Grand Détournement" de Michel Hazanavicius. Ce qui était encore un joke il y a 1 an, avec l'enregistrement d'un side project, ne l'est plus aujourd'hui. Ils ont un enregistrement de 4 titres, mais pas de label. L'idée, c'est de faire de cette faiblesse une force : ils n'ont pas d'EP en tant que tel mais 4 clips vidéos, réalisés par le bassiste, illustrant chacun des titres, qui forment une histoire cohérente de 20 minutes. Je n'ai jamais vu ça ailleurs."

Rezinsky
 
Pas réellement un nouveau nom, puisque le duo hip-hop a rejoint l'équipe Espoirs Chabada en cours d'année 2015. Rencontre entre le beatmaker rennais RezO et le rappeur angevin Pepso Stavinsky, Rezinsky s'est imposé naturellement, "parce que les choses se sont très vite accélérées l'an passé. Ils vont ressortir au printemps leur dernier EP, "Les hérétiques", avec une superbe écriture, très poétique et quelques hymnes, comme "Caligula", ou le vrai moment de poésie de "Jolie Môme". C'est du rap des origines, qui a fait une très belle impression lors de Bars en Trans, en décembre dernier."

Ils remettent le couvert

Dans la catégorie : "On signe pour une 2e année au sein de l'équipe Espoirs", on retrouve les Blind Suns, l'un des (nombreux) projets de Romain Lejeune (Eagles Gift, Scarlet) avec une programmation et une visibilité en première page du festival austinite South by Southwest (SXSW, USA), sur la base des promesses de leur premier EP, Fire in the Sky. Un 2e EP est dans les tuyaux, mais en attendant, le clip du titre phare de leur tout premier EP, "Rockefeller" vient de sortir de fabrique.

Un clip aussi, pour les Cherry Plum, réalisée sur "How Strange is The Man" par la réalisatrice angevine Helena Cotinier, qui accompagne la sortie de leur EP, prévue le 1er mars. Le clip, hyper léché, a été présenté à la soirée Clips d'ici, dans le cadre du festival Premiers Plans. Côté concert,  après un passage au Jardin de Verre de Cholet, puis devant les professionnels à Région en Scène, c'est la présentation de leur mini-album qui attend Sébastien, Samuel et leurs camarades de jeu au Chabada, le 4 mars, en compagnie de La Maison Tellier.

Eux aussi reviendront au Chab', après y avoir présenté leur album "L'Etre à la nuit", mercredi soir : Grise Cornac assurera la première partie de Feu Chatterton !, le 19 mars prochain. Pour visionner le clip de "La Jetée", la chanson qui ouvre leur bel œuvre, c'est ici...

On reste dans l'univers de la chanson française, avec l'ancien chanteur de la Ruda, Pierre Lebas, dont le premier album "solo" est attendu pour 2016, et réalisée notamment par Jean Lamoot (Noir Désir, Alain Bashung...). Une lente maturation pour une nouvelle aventure, qui n'empêche pas l'artiste de se faire plaisir, sur scène, avec Les Hurlements d'Léo, la musique de Bashung, ou en studio, avec une contribution à "L'échappée belle", le dernier album de Benjamin Piat.

Chanson encore, mais teintée de slam, de rock et d'électro... une précieuse alchimie qui a permis à Babel  de vivre une année 2015 pleine. Leur EP, "Bless You", tourne en boucle et leur a notamment ouvert les portes de... La Chine, que la bande à Sébastien Rousselet rejoindra pour "Mars en folie", au printemps. La dernière actu du groupe rablayen (et rabelaisien ?), c'est le clip ........

Allez, on finit la composition de ce "onze idéal" d'espoirs musicaux angevins, avec trois projets amis, aux liens forts. Romain Lejeune met la dernière main au très attendu album d'Eagles Gift. Révélé au Levitation, le groupe tourne toujours un peu partout en France et à l'étranger avec "Memory", mais défendra son rock psyché avec un second opus, attendu au printemps. Auteur d'un excellent premier album, "Tuer les gens", sorti à l'automne 2015 (voir notre article), VedeTT, le projet de Nerlov, sera notamment à La Flèche d'or à Paris, le 6 février, lors d'une soirée pop spleen wave qui réunira également Eliott Jane et The Rebels of Tijuana.

Nerlov, toujours, que l'on retrouve au sein de San Carol (... et de Sheraf), le projet porté par Maxime Dobosz. Son "Humain trop humain" a enthousiasmé la critique et, notamment Les Inrocks : "Nos régions ont du génie : un chef d'œuvre angevin". "C'est celui qui a eu la meilleure presse de toute l'équipe espoirs", avance objectivement Stéphane Martin. Reste pour lui à transformer l'essai, pourquoi pas sur la scène des Inouïs du Printemps de Bourges ?




Journaliste Animateur du blog " Des mots à la marge " En savoir plus sur cet auteur











Angers Mag : Report'Cité : portez la plume, s'il vous plaît !*: Un an et demi après son lancement, le... https://t.co/Qf1FyGW1iJ https://t.co/P8YYlZPYdm
Vendredi 2 Décembre - 19:06
Angers Mag : #musique De Macao à Pergolèse,la riche actualité de l'ensemble Amarillis @Angers https://t.co/hAW8WkdOUw
Vendredi 2 Décembre - 10:46
Angers Mag : #Angers Le jour d'après #PSGSCO, le billet @LardeuxT. Comme quoi on peut supporter @SCO et admirer @ECavaniOfficial https://t.co/nA3Ivf5HEE
Jeudi 1 Décembre - 18:18
Angers Mag : Au musée des Beaux-Arts, l'énigme Peter Briggs: Jusqu'au 26 mars, le musée des... https://t.co/Ys4SmHHl6M https://t.co/4mARuYnceC
Jeudi 1 Décembre - 07:30