Espoirs de l’Économie : une soirée riche pour les entrepreneurs angevins


Rédigé par - Angers, le 24/10/2014 - 12:10 / modifié le 17/11/2014 - 08:18


Organisés par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Maine et Loire (CCI), dans les locaux de l’Ecole Supérieure d’Électronique de l’Ouest (ESEO), les 13e « Espoirs de l’Économie » ne se sont pas limités à une simple remise de trophées. Ateliers, rencontres et échanges autour des nouvelles tendances ont fait de cette soirée un événement riche d’information pour les entrepreneurs angevins.



Les lauréats des espoirs de l'économie 2014. De G. à D. M.Tait, N. Leray, P. Le Goff, D. Telon, P. Brosset
Les lauréats des espoirs de l'économie 2014. De G. à D. M.Tait, N. Leray, P. Le Goff, D. Telon, P. Brosset
la rédaction vous conseille
Inciter l’émergence d’idées et faciliter l’entrepreneuriat, pour développer son entreprise en s’inspirant de ce que se fait de mieux ailleurs », telle était la volonté de la CCI d’Angers, organisatrice avec plusieurs structures partenaires des Espoirs de l’Économie.
 
Cette fin d’après-midi organisée dans les locaux l’ESEO à Angers a permis d’offrir aux entreprises en devenir, mais pas seulement, le savoir faire non seulement des élèves ingénieurs et de jeunes entreprises qui utilisent des technologies de pointe pour accélérer le développement de leur entreprise.
 
Public visé : les créateurs et tous ceux qui veulent se lancer dans la grande aventure de l’entrepreneuriat. Des ateliers de démonstration d’objets innovants, tout à fait dans leur élément dans les locaux de l’ESEO : présentation des Google Glass et outils de tracking des yeux pour optimiser le design d’un site web, réalisation de photographie à l’aide de drones, imprimante 3D, robot NAO des élèves ingénieurs, bloc d’Orange, autant d’outils tendances qui ont parfois surpris les visiteurs.
 
Parallèlement, les élèves ingénieurs organisaient un marché aux projets innovants, imprimantes expérimentales, main articulée, drone, sortis tout droit des laboratoires de l’ESEO.
 
« L’entrepreneur n’est pas un héros, mais quelqu’un d’ordinaire qui fait souvent le maximum pour développer son entreprise »
 
Des cycles de conférence, très suivis étaient également proposés sur le thème de la « consommation collaborative », « ce qui marche ailleurs », les réseaux de financement et le financement participatif (crowdfunding), avant une intervention en visioconférence avec une société Angevine, silicon-valley.fr, en direct de Californie où elle effectue une veille sur l’écosystème d’innovation technologique. Très intéressant.
 
« L’entrepreneur n’est pas un héros, mais quelqu’un d’ordinaire qui fait souvent le maximum pour développer son entreprise », nous confiait l’un des membres de la CCI de Maine et Loire.
 
La soirée s’est terminée par la remise des trophées aux meilleures jeunes entreprises (voir ci-après), retenues par un jury constitué pour la circonstance et par le public, avant une conférence  également très suivie de Philippe Silberzahn, professeur d’entrepreneuriat, stratégie et innovation à l’EM Lyon Business School, chercheur associé à l’école Polytechnique et créateur du premier cours de masse en ligne (MOOC) français.
 

Dans la peau d’un porteur de projet

Victor Flomont est venu avec un panier de légumes du marché, pour tenter de séduire les investisseurs
Victor Flomont est venu avec un panier de légumes du marché, pour tenter de séduire les investisseurs
Initiative intéressante de cette soirée, 29 créateurs d’entreprises ou des porteurs de projets, sont venus défendre, lors d’une  courte intervention (3 minutes), leur projet de création, devant un panel d’une vingtaine d’investisseurs, financeurs et accompagnateurs, susceptibles d’êtres intéressés.
 
Porteur d’un projet de développement innovant dans le domaine de la presse magazine, Angers Mag s’était glissé dans la peau d’un créateur pour venir « pitcher » devant les Business Angels, fonds d’investissement et banquiers, présents dans la salle.
 
« Il m’ont tous dit combien ? Et je n’avais pas de chiffre à leur proposer, car mon projet n’est pas encore assez avancé »

Professionnels, intéressés, mais pas vraiment accueillants, les investisseurs regardaient d’un œil sourcilleux les porteurs de projets. De quoi intimider le premier venu. « Je n’ai pas été bon. Je n’ai pas pu tout dire. Ça ne va pas marcher », s'inquiétaient les intervenants. Pour Angers Mag, la présentation a été bouclée en une minute chrono, suffisant pour intéresser une banque ... la nôtre. La presse, en crise en ce moment, n’intéresse pas vraiment les investisseurs. Il faudra donc être plus convaincant la prochaine fois.  Mais l'exercice valait le déplacement.
 
« Ils m’ont tous dit combien ? Et je n’avais pas de chiffre à leur proposer, car mon projet n’est pas encore assez avancé », expliquait Victor Flormont, 23 ans, qui propose un projet d’installation de serres pour la culture hydroponique sur les toits d’Angers, afin de fournir en légumes frais les Angevins. « La première pourrait être installée sur le Quai pour servir au restaurant voisin et valoriser l'économie végétale de la région angevine », selon le porteur de projet. « Il s’agissait d’être synthétique et vendeur. Je crois que je l’ai été. En tous cas c’est un bon exercice de maitrise ». Pour lui, la discussion s’est poursuivie dans des salles où l’attendaient des accompagnateurs de projets et clubs d’investisseurs.
 

Les espoirs de l’économie 2014

Les 12 finalistes des Espoirs de l'Economie 2014 en compagnie de Pierre Rochouane, (au centre) président du jury, lui-même ancien lauréat
Les 12 finalistes des Espoirs de l'Economie 2014 en compagnie de Pierre Rochouane, (au centre) président du jury, lui-même ancien lauréat
Premier Prix « création » : David Talon - ComM2M à Distré
Vente, support et intégration de produits sans fil
 
Premier Prix « reprise » : Philippe Brosset – Tôlerie Industrielle Brault à Saint André-de-la-Marche.
Installation de structures métalliques, chaudronnées et de tuyauterie.
 
Grand Prix « Toutes catégories » : Philippe Le Goff et Nicolas Leray – UniMédia à Angers
Fournisseur d’Accès Internet Très Haut Débit et Hébergement
 
Prix du Public (vote via la plateforme Orange) : Maxime Tait – QK Confiserie à Angers
Vente de confiserie Traditionnelle Britannique.
 




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag















Angers Mag : Report'Cité : portez la plume, s'il vous plaît !*: Un an et demi après son lancement, le... https://t.co/Qf1FyGW1iJ https://t.co/P8YYlZPYdm
Vendredi 2 Décembre - 19:06
Angers Mag : #musique De Macao à Pergolèse,la riche actualité de l'ensemble Amarillis @Angers https://t.co/hAW8WkdOUw
Vendredi 2 Décembre - 10:46
Angers Mag : #Angers Le jour d'après #PSGSCO, le billet @LardeuxT. Comme quoi on peut supporter @SCO et admirer @ECavaniOfficial https://t.co/nA3Ivf5HEE
Jeudi 1 Décembre - 18:18
Angers Mag : Au musée des Beaux-Arts, l'énigme Peter Briggs: Jusqu'au 26 mars, le musée des... https://t.co/Ys4SmHHl6M https://t.co/4mARuYnceC
Jeudi 1 Décembre - 07:30


cookieassistant.com