Et de deux pour le tramway


Rédigé par Yannick Sourisseau - Angers, le 10/06/2010 - 22:16 / modifié le 11/06/2010 - 11:58


Après avoir présenté en début de semaine le projet de la seconde ligne de tramway, laquelle devrait être lancée en … 2020, Angers Loire Métropole a accueilli hier sa seconde rame. A cause de travaux à l’entrée d’Angers, la livraison s’est effectuée par l’A11.



La première rame lors des essais du 7 Mai dernier
La première rame lors des essais du 7 Mai dernier
la rédaction vous conseille
Alors que les travaux d’aménagement de l’unique ligne du tramway commencent à toucher à leur fin – les rues d’Alsace et du Haras étant livrée en fin de semaine - du coté de l’agglomération angevine on commence à parler d’une seconde ligne reliant le bourg de Beaucouzé au Parc des Expositions à Saint Sylvain d’Anjou, via Belle-Beille et Montplaisir.

Pour Bernadette CAILLARD-HUMEAU, la vice-présidente d’Angers Loire Métropole, en charge des transports « il ne s’agit que d’un projet, le tracé définitif pouvant être soumis à plusieurs modifications ». Et pour cause, la nouvelle ligne dont on parle aujourd’hui, pourrait démarrer en 2020 « selon les opportunités financières », déclare la vice-présidente. C’est ce qu’on appelle une vision à long terme, laquelle pourrait aussi être remise en cause par un changement d’orientation, toujours prévisible. Mais cela n’empêche pas pour autant la métropole angevine de poursuivre l’étude de ce tracé dont la longueur est estimée à 16 km.

En attendant cette seconde ligne, la première commence à prendre sa forme définitive. Progressivement les rues, en chantier depuis deux ans, ouvrent de nouveau au public. Les barrières de chantier sont déposées et le gazon commence à faire son apparition du coté de Saint Serge, rue Thiers et allée François Mitterrand.

En toute discrétion, une seconde rame de tramway en provenance de chez Alstom est arrivée en cours d’après midi au centre de maintenance. Pour éviter la difficile traversée d’Angers, le convoi de 40 m de long a préféré emprunter l’autoroute jusqu’au point de livraison, celui-ci étant situé en bordure de l’A 11. L’arrivée fut donc moins spectaculaire que la précédente.

Quinze rames restent à livrer d’ici la mise en service du tramway angevin. La livraison devrait désormais se poursuivre au rythme d’une rame par mois, la prochaine étant attendue à Angers, courant Juillet.




Yannick Sourisseau
Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag