EuroBasket Women 2013 : La France s'incline devant l'Espagne (70-69)


Rédigé par - Angers, le 30/06/2013 - 23:38 / modifié le 30/06/2013 - 23:47


Elles ont enflammé l’Aréna de Loire de Trélazé il y a 15 jours pour le premier tour de l’Eurobasket féminin. Après un parcours sans fautes jusqu’à ce soir, la belle aventure des « braqueuses » s’est arrêtée ce dimanche à Orchies(Nord), battues en finale par l’Espagne (70-69).



EuroBasket Women 2013 : La France s'incline devant l'Espagne (70-69)
Huit victoires en huit matchs c’était du jamais vu pour l’équipe de France avant cette finale de l’Eurobasket Féminin ce soir à Orchies (Nord). Ceux qui suivaient le parcours des Bleues, et notamment les habitants de Trélazé qui les ont côtoyé pendant un week-end, voyaient déjà l’équipe nationale sur la plus haute marche du podium. C’était sans compter sur l’Espagne, qui comptait autant de victoire à son actif. La belle aventure des basketteuses françaises, commencée de main de maître à Trélazé, s’est arrêtée à Orchies pour un tout petit point. Dommage.

Après leurs trois victoires trélazéennes, les Bleues avaient réussi à déposer la Croatie (78-70), la République Tchèque (64-49) puis la Biélorussie (58 à 50) en Vendée. Arrivées à Orchies (Nord) pour la phase finale de cet Eurobasket féminin les filles de Pierre Vincent ont poursuivi leur aventure. Après avoir gagné de justesse contre la Suède (87 -83), elles ont assuré contre la Turquie, en demi-finale ( 57-49).

Avec un pied sur le podium il ne leur restait plus qu’à venir à bout d’une équipe espagnole au parcours identique, mais à portée de panier de l’équipe de France.

« Nous avons gagné contre une très bonne équipe », déclarait Pierre Vincent (coach) à l’issue du match contre la Turquie. « Maintenant nous sommes en finale et nous voulons gagner. Nous devons faire de notre mieux, et être patients, fort et jouer ensemble ».

Un peu tendues, les françaises se sont montrées hésitantes dans le premier quart-temps de cette finale. Les Espagnoles en ont profité pour s'envoler et faire la différence. Seule Sandrine Gruda a réussi à tenir du côté français, soutenue par une Céline Dumerc toujours offensive. À la pause la France semblait revenue dans le match, l’Espagne menant alors 36 à 35.

Au retour de la pause, l'Espagne réussissait à maintenir tant bien que mal sa position. Un tir primé de Lawson auquel s’ajoutaient deux points de Gruda, permettait à la France de passer devant (49-46). Dès lors le match se jouait sous haute tension, chaque équipe répliquant du tac au tac, point par point. Grâce à Dumerc, la France prenait de nouveau l'avantage à la 39e (68-67)

Mais ce soir la chance n’était pas vraiment du côté des françaises qui perdirent deux ballons décisifs en fin de rencontre. À sept secondes de la fin, l’Espagnole Lyttle réussi à donner 3 points d'avance à son équipe. La France réplique aussitôt par un tir de Lawson-Wade, contré, mais repris par Gruda, qui ajoute deux points. Mais c’était trop tard.

L’Espagne remporte le titre pour la seconde fois de sa carrière. Après les JO, la France termine de nouveau en seconde position.



Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag