Eurobasket féminin : Trélazé est prête


Rédigé par M. GRUAZ et Y. SOURISSEAU - Angers le Vendredi 7 Juin 2013 à 07:22


Dans moins de 10 jours, l'élite du basket féminin sera présente à Trélazé (Angers), dans le cadre des premières rencontres de l'Eurobasket féminin. Une grande première pour la cité de l'ardoise, qui inaugurera sa toute nouvelle salle Aréna Loire. Instances municipales et sportives s'apprêtent à entrer, avec émotion, dans le grand bain de cette compétition internationale.



Roselyne Bienvenu, présidente du Comité Départemental de Basket et le député maire de Trélazé, Marc Goua lors de la présentation de l'Eurobasket féminin
Roselyne Bienvenu, présidente du Comité Départemental de Basket et le député maire de Trélazé, Marc Goua lors de la présentation de l'Eurobasket féminin
la rédaction vous conseille
Même s'il ne le montre pas, Marc Goua, député maire de Trélazé et initiateur avec son équipe municipale et le Comité Départemental de Basket, de cette première phase de l'Eurobasket féminin ne cache pas son appréhension. Dans moins de 10 jours Trélazé, mais aussi la grande ville voisine, Angers, vivront au rythme de « la seconde compétition de basket féminin après les Jeux Olympiques » comme l'atteste Roselyne Bienvenu, la dynamique présidente du Comité départemental de basket de Maine et Loire.

On serait inquiet à moins, d’autant que la salle Aréna Loire qui accueillera ces premières rencontres connait quelques déconvenues, normales pour un bâtiment de ce niveau. « Ils se sont trompés dans la livraison des sièges. Il nous manque 162 sièges », explique Marc Goua. Et quand on sait que ce nouveau temple du sport angevin est déjà rempli à 99%, toutes les places comptent.

Malgré tout le maire est confiant faisant même l'éloge du "travail accompli par les entreprises pour que l’Arena Loire soit livrée en temps et en heures". Pour Roselyne Bienvenu, pas d’inquiétude non plus, Trélazé sera prête et les 220 bénévoles du Comité départemental embarqués dans l’aventure, aussi.

"c'est un évènement hors-norme" déclare la présidente qui regrette tout de même de ne pas pouvoir accueillir la finale en lieu et place des matchs d’ouverture. « Le cahier des charges était trop important. Nous n’avions pas les moyens surtout dans le contexte sportif actuel. Si la politique sportive au niveau national ne change pas, la France ne pourra plus accueillir de tels événements ». D’autant que l’ardoise, un comble à Trélazé, est déjà salée, l’organisation d’un tel événement étant évalué à 1 million d’Euros, dont 425 000 sont pris en charge par les collectivités territoriales et le reste par le Comité Départemental.

« Oui mais les matchs seront retransmis dans 130 pays et l’ensemble de l’opération devrait permettre d’injecter plus d’un million d’euros dans l’économie locale, dont 800 000 pour Angers, en hôtellerie – restauration, déplacement et frais divers », reprend Marc Goua qui sait que les apports financiers pour l’Arena Loire étaient aussi conditionnés par l’organisation d’un tel événement sportif et d’autres à suivre, comme l’organisation d’une phase de la Coupe Davis de tennis.

« Le maire et ses conseillers ont acheté leurs billets »

Pour Roselyne Bienvenu, le Maine et Loire, véritable terre de basket, notamment dans les Mauges, qui compte plus de 17 000 licenciés pour 780 000 habitants, connaît « le meilleur de taux de pénétration du basket français ». Cet événement est un vrai plus. « C'est cet engouement pour le basket qui a favorisé le déroulement de cette compétition sur le site trélazéen ». Mais ces rencontres sportives de haut niveau, auxquelles participera l’équipe de France, finaliste lors des derniers JO, devraient aussi faire rêver les jeunes. « C’est une forme d’éducation populaire qui permet de rapprocher les gens entre eux », ajoute Roselyne Bienvenu.

Sur le plan sportif, ce ne sont pas moins de 12 matchs qui sont prévus à l’Aréna Loire pendant trois jours. De quoi satisfaire les passionnés de sport, qu’ils en pincent pour le basket ou le sport en général. « Plus de cent journalistes et près de 30 000 spectateurs sont attendus sur place », précise le maire, l’ensemble des places étant pratiquement déjà vendu.

« Nous avons acheté quelques places pour les Trélazéens, et les conseillers et moi-même payons nos places », ajoute Marc Goua, fidèle à ses convictions.

Accessibles à partir de 6€ la place et par match, des billets seront mis en vente sur site, mais en petite quantité, le plus souvent des désistements ou des places non occupées par les délégations sportives. « Les premiers arrivés, seront les premiers servis », précise Roselyne Bienvenu, tout en conseillant de réserver plutôt sur le site la compétition.

En attendant les premiers matchs, les Trélazéens ont rendez-vous avec les « rockeuses et braqueuses » de l’équipe de France, le 12 juin sur le parvis de l’Hôtel de Ville, pour une rencontre et une séance de signatures d’autographes. C’est aussi comme ça à Trélazé, on aime les rencontres en toute simplicité.

Le club France s’installera dans les Anciennes Écuries de Trélazé, tout juste rénovées et situées en face de la salle Arena Loire.





Sport Pro | Sport détente | Tourisme | Cuisine










Angers Mag











Angers Mag : RT @IncroyableSCO: Angers SCO à la pêche aux points face aux Merlus du @FCLorient ce soir (20h) à Jean-Bouin ! #SCOFCL #VibrezSCO https://t…
Samedi 3 Décembre - 12:56
Angers Mag : ChroniK'Ô Noir - #18 : "Plateau", de Franck Bouysse: Chaque mois, la journaliste Martine... https://t.co/V0soKdy4ie https://t.co/07YeiZrSfq
Samedi 3 Décembre - 09:00
Angers Mag : Report'Cité : portez la plume, s'il vous plaît !*: Un an et demi après son lancement, le... https://t.co/Qf1FyGW1iJ https://t.co/P8YYlZPYdm
Vendredi 2 Décembre - 19:06
Angers Mag : #musique De Macao à Pergolèse,la riche actualité de l'ensemble Amarillis @Angers https://t.co/hAW8WkdOUw
Vendredi 2 Décembre - 10:46




cookieassistant.com