Festival d’Anjou : Bouquet, Courau, Leeb, Huster, pour un théâtre qui fait du bien


Rédigé par - Angers, le 06/04/2013 - 08:17 / modifié le 10/04/2013 - 22:56


« En cette période plutôt sombre, le festival d’Anjou a quelque chose de positif », ont annoncé de concert Christophe Béchu et Nicolas Briançon en dévoilant le programme de l’édition 2013, ce jeudi à Angers. Finis les grands classiques, ou presque, le festival qui renoue avec une création maison se veut joyeux et légèrement déjanté.



Nicolas Briançon et Christophe Béchu devant l'affiche du festival 2013
Nicolas Briançon et Christophe Béchu devant l'affiche du festival 2013
la rédaction vous conseille
Pour ses dix ans de direction artistique, Nicolas Briançon, a décidé de donner un nouveau souffle au Festival d’Anjou, ou plutôt une bouffée d’oxygène. La création qu’il présentera cette année et qui s’intitule « Y’a d’la joie ! Quand même ! » donne le ton. « Ce sera la soirée la plus folle, la plus joyeuse et la plus délirante de cette édition ».

Pour le directeur artistique, « le théâtre permet de lutter contre la morosité ambiante ». Dont acte. La prochaine édition qui aura lieu du 11 juin au 6 juillet sur les sites du Plessis-Macé, Saumur, Doué la Fontaine et Angers, va faire la part belle au théâtre de boulevard, « la forme la plus noble », selon Briançon avec « Drôle de père » de Bernard Slade, « Occupe-toi d’Amélie » de Georges Feydeau, ou encore « le chapeau de paille d’Italie » d’Eugène Labiche pour finir dans l’humour décalé avec le one man show « Perruques » de Jonathan Lambert. Un vrai virage pour les habitués du festival.

Toutefois les comédies ne seront pas oubliées avec notamment « le roi se meurt » d’Eugène Ionesco, interprété par l’immense comédien Michel Bouquet, ou encore « la guerre de Troie n’aura pas lieu » de Jean Giraudoux, mis en scène et avec Francis Huster, ou encore « Volpone » de Ben Jonson. Les classiques seront également présents dans le cadre du concours des compagnies, avec une adaptation de Richard III de Shakespeare.

Le dramaturge britannique sera également présent avec le retour du « Songe d’une nuit d’été », la création de Nicolas Briançon pour le Festival d’Anjou 2011 qui achèvera au Plessis-Macé sa tournée de plus de 215 représentations. « Une longue et exceptionnelle aventure. C'est presque du jamais vu » selon le directeur artistique.


Une fréquentation en hausse l’an dernier

Une fois n’est pas coutume, on parlera même de cycle au festival d’Anjou, avec les chroniques du Tour de France d’Antoine Blondin. Un clin d’œil aux 100 ans de la Grande Boucle, prévu au petit théâtre Bouvet Ladubay à Saumur, en lien avec la troisième édition de l’Anjou Vélo Vintage, une opération lancée par le Conseil Général de Maine et Loire en 2011.

Si ce programme frais et enjoué pourrait donner un visage nouveau au Festival d’Anjou, reste à changer la météo, toujours capricieuse en cette période. « L’an dernier nous avons battu des records de froid, de pluie et de vent, pendant le festival, j’espère que nous ne battrons de nouveaux records cette année », commentait Christophe Béchu, le président de l’EPCC Anjou-Théâtre, organisateur du Festival. « Mais nous n’avons annulé aucune représentation ». Et Nicolas Briançon d’ajouter : « vu le temps d’aujourd’hui, l’été sera sec et chaud ». On ne demande qu’à le croire.

L’an dernier le Festival d’Anjou, second événement théâtral en extérieur après celui d’Avignon, avait aussi battu des records de fréquentation avec plus de 26 000 spectateurs (25 000 l’année précédente), soit un taux de remplissage de 92%, selon le président Béchu. Si la recette de l’an dernier fut plutôt bonne, près d’un million d’Euros hors taxe (billetterie et soirées partenaires), le prix des entrées ne sera pas revu à la baisse pour tenir compte des difficultés des familles. « Nous avons décidé de maintenir les tarifs au même niveau que l’an dernier, ce n’est déjà pas si mal », a conclu le président.

Pour en savoir plus et découvrir le programme : www.festivaldanjou.com





Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag











Angers Mag : #Angers REPORT'CITÉ trace sa route @Angers @MinistereCC @KeolisAngers https://t.co/5jrXBWmmjE https://t.co/dULolkaDWK
Mercredi 21 Juin - 12:33
Angers Mag : #Angers Ouest eMedia Presse (@angersmaginfo) a été placée en liquidation judiciaire https://t.co/vMG2O392Qi https://t.co/N9IyhvEjS3
Mercredi 21 Juin - 12:23
Angers Mag : « En Indonésie, le tourisme engendre des transformations profondes » #Angers https://t.co/gJQfDIqgwP https://t.co/bn8ODsUAFu
Jeudi 15 Juin - 10:03
Angers Mag : JoeyStarr, les différents visages de l'éloquence: Sur la scène du Festival d'Anjou le 15... https://t.co/9fZW6XZ2i2 https://t.co/bB4ZKtREuR
Mercredi 14 Juin - 12:03