Festival de Trélazé : nostalgie quand tu nous tiens


Rédigé par - Angers, le Samedi 29 Août 2015 à 11:43


En réunissant sur une même scène, pour un concert « live », les chanteurs à succès des années 80, les organisateurs du Festival Estival de Trélazé se doutaient qu’ils allaient faire un tabac. Vendredi soir, ils étaient près de 30 000 nostalgiques à applaudir dix de ces chanteurs toujours aussi populaires.



Pedro Castano du groupe espagnol Los del Mar, a fait danser le public avec sa célèbre Macarena
Pedro Castano du groupe espagnol Los del Mar, a fait danser le public avec sa célèbre Macarena
la rédaction vous conseille
Marc Goua, le député- maire de Trélazé n’en est pas encore revenu. A voir la foule qui convergeait vers la prairie du Vissoir, il ne cachait pas son plaisir. « C’est plein. Il y a au moins 40 000 personnes et les artistes sont épatés de voir autant de monde », nous soufflait-il à l’oreille. Il était d’autant plus ravi qu’à défaut d’averses, comme celles qui ont arrosé  la région ces jours derniers, c’est une pluie de vedettes qui s’est abattue sur la scène trélazéenne pour le plus grand plaisir de ceux qui avaient 20 ans dans les années 80 et pas seulement.
 
« La nostalgie est un créneau porteur », avaient dit les organisateurs du Festival Estival. « Il suffit de voir le succès « d’Âge tendre » qui remplit les salles avec les idoles des années 60, ou encore de « Star 80 », pour s’en convaincre ». Et ils n’ont pas tort, car ces artistes que nous avons entendus à longueur de journée pousser la chansonnette sur les nouvelles radios de la bande FM à partir de 1982, sont toujours aussi populaires : la preuve.
 
Pour son 20e anniversaire, le festival de Trélazé voulait mettre un coup de projecteur sur ces années et quel coup de projecteur !  De Lio, la brune, devenue grise, qui ne "compte pas pour des prunes", en passant par Plastic Bertrand qui plane toujours autant sur la scène, jusqu’à Jean Luc Lahaye qui n’a pas quitté son blouson de cuir depuis 25 ans et le showman Yannick, ou encore Philippe Lavil et ses bambous, dix stars de la chanson populaire et de la musique à danser, se sont succédées pendant plus de trois heures sur la scène du Vissoir.
 
Accompagnés par l’orchestre Thierry Tacinelli de Beaucouzé, et lancés par l’animateur de télévision, Laurent Petitguillaume, venu en voisin de Tours, les artistes dont la plupart n’ont pas pris une ride, ou presque, n’ont pas boudé leur plaisir. Certains, toujours aussi agités, à l’exemple de Lio, Plastic Bertrand, ou encore Lee John du groupe Imagination, ont littéralement mis le feu à la scène, créant même une vague de folie, voire d’hystérie, dans le public. Même les partenaires de l’événement, d’habitude sagement assis sur les sièges de la tribune qui leur est réservée, n’ont pas hésité à se lever pour danser sur "Music and Light", "Macarena", "Banana split", où "Ca plane pour moi". L’avant-scène s’est même transformée en dancefloor, un moment que le public et les organisateurs n’oublieront pas de sitôt.
 
« Génial !!! Super soirée .......Un grand merci à Monsieur le Maire, aux organisateurs ainsi qu'aux partenaires sans qui le spectacle n'aurait pas eu lieu », peut-on lire ce matin sur les réseaux sociaux. Marc Goua a réussi son pari de faire du Festival de Trélazé, l’un des plus grands de France en termes de fréquentation et ça devrait se confirmer ce soir avec la venue du groupe britannique Status Quo.


 Si vous ne visualisez-pas le diaporama, cliquez ICI  (Photos Y. Sourisseau - M. Combaud)





Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag












Angers Mag : « Ces pédagogies ne sont pas ignorées »: Et l’Education Nationale ? Quel regard... https://t.co/JnPQWXILNL https://t.co/5glkXOM6T3
Samedi 10 Décembre - 07:45
Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de décembre signé Fañch Juteau #prevention #VIH https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/oAZR7nNURX
Vendredi 9 Décembre - 12:01







cookieassistant.com