Festival du scoop: ou va l'information ?

Festival International du Scoop et du Journalisme


Rédigé par AS - Angers, le 20/11/2009 - 11:53 / modifié le 24/11/2009 - 07:30


Peopolisation, le coup d'envoi a été donné en ce mercredi 18 novembre 2009, au centre de congrès d'Angers pour un 24éme festival du Scoop et du Journalisme en passe de vivre peut-être ses dernières heures...



Le plateau de la soirée d'ouverture du Festival du Scoop.
Le plateau de la soirée d'ouverture du Festival du Scoop.
la rédaction vous conseille
Soirée électrique ce mercredi soir, aussi bien au centre des congrès d'Angers, que dans la France entière, comme le rappelait le présentateur et animateur de la soirée d'ouverture Bertrand RAULT, (Rédacteur en chef France 3 Pays de la Loire), « l'équipe de France joue ce soir, nous vous informerons des buts lors du match en direct »... Le ton était donné, l'information prime avant tout !!!

Mais quelle information?... qui détermine que nous sommes en présence d'une information, est-elle pertinente, orientée... doit-on suivre le mouvement de la « pepeolisation» de l'information ? Voici le type de questions auxquelles les intervenants : Pascal ROSTAIN (Photographe), Laurent GUIMIER (Directeur de la rédaction d'Europe 1), Patrick WEISS (Directeur de l’agence VISUAL), Jérôme HUFFER (rédacteur en chef adjoint photo - Paris Match), Roland SCHMITT (Chef du service photo de Gala), Pierre HASKI (Directeur de RUE89.COM) ont tenté de répondre. Du beau monde, issu de médias sérieux pour lesquels, on peut l’imaginer, l’information est primordiale.

Le petit nombre de spectateurs, présent dans le grand amphi du Centre de Congrès, a participé à un débat vivant, avec des interlocuteurs qui n'avaient pas toujours le même point de vue sur le journalisme. On devinait aisément ceux qui n’étaient pas dans le même train de l’information. Ce fut notamment le cas de Pierre HASKI le directeur de Ru89.com (que nous saluons au passage). Au cours de cette soirée il pouvait être fier d'être l’un des journalistes le en phase avec la déontologique dont se targue la profession. Je ne dis pas pour autant que les autres journalistes présents sur la scène du centre de congrès, ne sont pas intègres, loin de moi cette idée. La plupart des intervenants se sont réfugiés derrière le modèle économique de leur média, en affirmant qu’ils diffusent l’information qu’on leur demande de publier, laquelle correspond, selon eux à la demande.

Alors messieurs les grands journalistes, permettez moi de me poser la question : « le métier de journaliste ne serait-ce pas de rechercher et des informations objectives, plutôt que celles qui permettent d’engranger des bénéfices ? ». Je pense que tous les participants à ce débat sont pleins de bonnes intentions et on dû, à un moment ou un autre, faire leur travail sérieusement. Mais quand leurs dirigeants sont devenus des fonds de pension, des entreprises gestionnaires et non pas de vrais patron de presse confrontés à la réalité quotidienne, ils ont perdu à nos yeux toute crédibilité.

Malheureusement, force est de constater qu’aujourd’hui ce qui intéresse les rédactions ce sont plus les parts de marché et la sacro sainte audience que l’information en elle-même. Même si celle-ci reste la première motivation des journalistes, qu’elle soit d’un bon niveau intellectuel ou pas, chacun s'en moque. Et pourtant, au demeurant, le travail des journalistes devrait être, au minimum, de contribuer à l’éducation des lecteurs, en faisant comprendre de manière intelligente ce qu’est le monde et non pas distribuer une information de caniveau sous prétexte qu’elle fait vendre.



LES TAGS : festival, journalisme, scoop










Angers Mag















Angers Mag : RT @LeQuai: N'oubliez pas d'aller voir #AdishatzAdieu ce soir. Vous nous remercierez demain. #Theatre #JonathanCapdevielle #Angers RESA 02…
Mardi 6 Décembre - 13:55
Angers Mag : A Angers, Montessori a pris racines: Porté par des éducateurs convaincus, les méthodes... https://t.co/bXNDdgyLpz https://t.co/nar3Qs6vye
Mardi 6 Décembre - 07:30
Angers Mag : #Angers Le directeur de Keolis Angers a été licencié pour fautes graves https://t.co/n6HJqX081U
Lundi 5 Décembre - 15:10
Angers Mag : Keolis Angers : Christophe Reineri a été licencié pour fautes graves: Trois semaines... https://t.co/d3ujV5hSiJ https://t.co/cPMN0twREP
Lundi 5 Décembre - 15:01


cookieassistant.com