Festival estival : 20 000 fans de Supertramp pour applaudir Roger Hodgson


Rédigé par - Angers, le Lundi 2 Septembre 2013 à 14:47


C’est un final en apothéose qu’a offert la Ville de Trélazé (49) aux spectateurs du Festival estival. Roger Hodgson, celui qui fut l’arrangeur et le compositeur de Supertramp, mobilise toujours les foules. La preuve, ils étaient environ 20 000 hier soir, sur la prairie du parc du Vissoir, à rependre en cœur les tubes du groupe légendaire.



Roger Hodgson, un artiste très généreux avec son public
Roger Hodgson, un artiste très généreux avec son public
la rédaction vous conseille
C’est un triomphe », disait Marc Goua, le député-maire de Trélazé en regardant du haut de la scène la foule Trélazéenne qui rappelait pour la seconde fois, Roger Hodgson, le guitariste et compositeur de la plupart des tubes du groupe britannique Supertramp. « C’est pourtant un grand bonhomme, mais il reste accessible et généreux. C’est un concert extraordinaire qui donne ses lettres de noblesse à notre festival ».

Pendant plus de deux heures, Roger Hodson qui poursuit depuis 1983 une carrière solo, avec plus ou moins de réussite, a su captiver son auditoire et rafraichir la mémoire de tous ceux qui avaient 20 ans dans les années 70. D’ailleurs ce sont ces derniers, aujourd’hui cinquantenaires, qui s’étaient massés au premier rang pour soutenir, en chantant ou en brandissant des ballons lumineux, l’un de ceux qui fut l’âme de leur groupe fétiche.

« Je suis arrivé très tôt, pour être bien placée au premier rang », commentait Jeanine une fan de la première heure. « J’ai pratiquement tous les disques du groupe et je peux chanter la plupart des morceaux ». Et à chaque morceau elle levait les bras au ciel comme transfiguré par un Hodgson toujours aussi séducteur.

« Je me souviens de mes passages en France. Je suis anglais, mais j’ai du sang français dans les veines et la France est un pays à la langue romantique », confiait en français le guitariste de Supertramp à ses fans. « J’ai donné des concerts dans beaucoup de villes, maintenant je connais Trélazé et son festival très spécial est vraiment le meilleur ».

Reprenant avec les quatre musiciens qui l’accompagnent des titres comme « Dreamer », « The Logical Song », « It's Raining Again », « Lady » ou encore « Breakfast in America », devenu Breakfast in France pour l’occasion, Roger Hodgson, a propulsé la petite ville de Trélazé dans les années 70-80, période bénie du groupe Supertramp, à l’époque où le groupe accumulait les disques d’or avec plus de 16 millions d’album vendus pour Breakfast in America.

« Notre festival sait désormais créer la différence »

Un public important assistait à ce dernier concert de l'été à Trélazé
Un public important assistait à ce dernier concert de l'été à Trélazé
Malgré les années et bien d’autres styles musicaux, la magie de Supertramp opère toujours, savamment entretenue par un Roger Hodgson tout de même surpris par le nombre de spectateurs présents hier soir à Trélazé. Et pourtant, lorsque le groupe se produisait pour des concerts uniques dans les plus grandes salles du monde entier, il a dû en voir d’autres. Sans doute un moment de nostalgie, comme ses fans.

Pour Marc Goua, très satisfait du succès rencontré par ce concert de clôture « c’est surtout la diversité des spectacles et la qualité des artistes qui font le succès de ce festival. Notre festival sait désormais créer la différence et le nombre de spectateurs de ce soir en apporte la preuve. On ne pouvait rêver mieux ».

Sans crier gare, le Festival estival de Trélazé aura drainé au cours de l’été, en plein air et surtout dans la nouvelle salle Arena Loire, près de 80 000 spectateurs pour 16 concerts. « C’est un record. Même l’art lyrique et la musique classique ont fait le plein, mieux qu’au Quai à Angers. On a même dû refuser du monde », ajoutait Marc Goua avant d’inviter le public à admirer le feu d’artifice qui clôturait une édition qui restera certainement dans les mémoires des Trélazéens.




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur




Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

6.Posté par mila le 12/09/2013 11:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oui Roger Hodgson semble beaucoup d'apprécier le grand ouest (ajoutons Nantes...et autres endroits). Et, ayant participé même aux concerts à l'étranger, le grand l'ouest lui rend bien l'amour et la joie qu'il reçoit. On dirait qu'ils étaient fait pour rester ensemble. C'est une grande histoire d'amour. Tout à fait naturelle. Roger Hodgson, le grand chanteur, auteur, compositeur et parolier non seulement de Supertramp mais des magnifiques mélodiques chansons de sa carrière solo, écrites dans u...

5.Posté par thierry pannetier le 03/09/2013 23:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Poupet en 2011, Mouilleron le Captif en 2012, Trélazé en 2013: Roger semble beaucoup apprécier le grand ouest ou il a vécu pratiquement 1 an lors de la création d' Open The Door.....et le public le lui rend bien!
Quelle prestation à Trélazé conclue par un double rappel, très rare lors de ses shows!
Franchement, les nostalgiques du son et des mélodies Supertramp, n'hésitez pas une seconde à vous déplacer pour assister à l'un de ces concerts à venir: une voix et un son impeccable avec en prime, l...

4.Posté par scornet le 03/09/2013 18:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Trélazé fut un concert hors norme quand je pense, qu'avec mes amis nous étions devant en contre bas de la scène afin d'être au plus prés de notre idole, et que derrière nous 20 000 personnes s'était installé là, jusqu'à perte de vue, pour acclamé Roger, OUPS ...! ;) ça fait du people. une belle ambiance chaude et enthousiaste qui à apprécié le Français de Roger, qui j'avoue à fait de très gros efforts toute la soirée ;) pour parler notre langue maternelle, très difficile, mais très romantique...

3.Posté par Helen le 03/09/2013 14:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
I agree with Eleanor's comment completely. 'Slice of heaven' describes a concert by Roger Hodgson perfectly. I saw him in Oostende on Saturday and it was a magical evening. I still feel I am floating on air. It is such a privilege to be in the presence of this warm and lovely man and his timeless music. It is good for the soul. He makes you feel young and optimistic. His message is one of love - we need to hear it more in this world.

2.Posté par Eleanor le 03/09/2013 06:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Roger Hodgson, the Voice of Supertramp, is magnificent! I saw him in May in Paris at Olympia and I am still thinking about that show! That flawless voice of his is incredible and the warmth he shares with his audience is unlike anything I've seen. I am not surprised that his show in Trélazé broke all attendance records for the festival. People cannot get enough of this amazing artist. I saw on Events on Roger's Facebook page - url:https://www.Facebook.com/RogerHodgson - that the last show in ...

1 2







Angers Mag