Fête de l’intergénération : un moment festif et solidaire


Rédigé par - Angers, le 08/06/2013 - 08:52 / modifié le 10/06/2013 - 13:36


Il y avait de l’orage dans le ciel d’Angers hier soir, cela n’a pas empêché une centaine de participants à la « semaine des âges » de préparer le repas en commun, Maire et élus en tête, avant de le déguster et de danser au son de la Salsa. Le grand rassemblement de tous les âges à bien eu lieu sur la place Leclerc, dans un esprit de partage, de simplicité et de solidarité.



Le Maire d'Angers et son adjointe à l'action sociale, participant à la préparation de la salade
Le Maire d'Angers et son adjointe à l'action sociale, participant à la préparation de la salade
la rédaction vous conseille
Non, ce n’est pas un cirque qui s’est installé au beau milieu de la place Leclerc, depuis ce mercredi 5 juin. C'est la « fête de l’intergénération », un temps fort où toutes les générations d’Angevins, petits et grands, jeunes et vieux, étaient censées se rencontrer pour apprendre, comme si ce n’était pas déjà le cas, à mieux vivre ensemble.

Principaux concernés, les plus vieux que l’on a tendance à délaisser parce qu’ils ne correspondent plus aux canons de beauté que les plus jeunes s’imposent, ont apprécié la démarche, à l’exemple d’André, un soixantenaire coupant des légumes pour l’opération « Salsa – Salades », non loin du maire d’Angers, Frédéric Béatse, tous deux équipés d’un tablier rouge aux couleurs de l’événement.

Pour André, la solidarité il connaît, pour lui ce n’est pas politique, c’est dans ses gènes. Pas plus fortuné que la moyenne, plutôt moins, il apprécie de se retrouver au milieu de ces jeunes et moins jeunes. « Je suis bien ici, tout le monde est sur le même pied d’égalité. Il n’y a pas de pauvres et de riches. On va partager le même repas, en toute simplicité. Si ça pouvait être tous les jours comme ça ».

A deux pas, Frédéric Béatse, s’affaire à couper des champignons, en évitant tant faire se peut de ne pas se couper un doigt. Il n’a pas vraiment l’habitude, mais il prend l’affaire très au sérieux. Pour lui, c’est le moyen d’être au plus près de ses concitoyens. Et à moins d’un an de la prochaine échéance électorale, ce n’est certainement pas négligeable. « C’est plutôt sympathique, chacun participe selon ses moyens. Ça permet de discuter avec les associations et d’encourager les bénévoles, car il est important de participer. En plus ça crée du lien entre les générations », commente le maire, sans quitter son couteau des yeux.

" L’occasion de faire passer des messages "

Pour Rose-Marie Veron, adjointe à Action et à l’Animation Sociales, ce moment festif est surtout intéressant puisque, outre le fait qu’il permet une mixité des générations, il met en application une opération qui lui est chère : es filets solidaires.« l Ce soir nous utilisons des légumes invendus, triés sur les étals du MIN (Marché d’intérêt national) d’Angers, comme nous le faisons pour les filets solidaires. C’est aussi l’occasion de faire passer des messages en matière d’hygiène et d’économie en matière d’alimentation et d’aide alimentaire ».

Après le colloque sous le chapiteau surchauffé de l’après-midi, sur le thème « Angers, une ville amie des âges, une ville amie des ainés », ces ateliers culinaires et de confection collective du repas étaient les bienvenus pour se rafraichir et se vider la tête. D’autant que des stands étaient installés autour de place pour déguster des sirops à base de fleurs ou des jus de fruits préparés sur place, mais aussi pour apprendre quelques gestes élémentaires en matière d’hygiène et de préparation de repas sains et économiques.

Ce temps de rencontre convivial et festif, voulu par la municipalité, laquelle en fait même son cheval de bataille, a permis au maire, pas vraiment en campagne, quoique, de démontrer qu’il se sentait plutôt à l’aise au milieu de ses concitoyens. Et la dextérité avec laquelle il maniait le couteau à légumes, laisse à penser qu’il appliquera la même rigueur à tailler en pièce ses adversaires, lors de la campagne qui s’annonce.




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par motus le 09/06/2013 10:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Désolé ce commentaire a été modéré pour non respect de la charte éditoriale du site www.angersmag.info.















Angers Mag











Angers Mag : RT @UnivAngers: À l'occasion du colloque #BonDroit qui se déroule auj. et demain à la Faculté de droit. Avec Félicien Lemaire @AngersCjb ht…
Jeudi 8 Décembre - 13:04
Angers Mag : Le Bastringue Général, collection automne-hiver à Montreuil-Juigné: A la fois marché de... https://t.co/wSJrT0YxQH https://t.co/uk6Li4S9nu
Jeudi 8 Décembre - 09:22
Angers Mag : Pourra-t-on un jour revendiquer le "droit au bonheur" devant les tribunaux ?: Avec cette... https://t.co/QpibQ65W2u https://t.co/6akmJkPlta
Jeudi 8 Décembre - 07:56
Angers Mag : A Coutures, les maternelles s’activent: Dans sa classe de l’école maternelle publique de... https://t.co/bJ1C27TEZX https://t.co/HH0RAzp80Q
Jeudi 8 Décembre - 07:46



cookieassistant.com