Fête de la gastronomie : trois jours pour émoustiller les papilles


Rédigé par - Angers, le 25/09/2014 - 14:28 / modifié le 25/09/2014 - 16:12


La gastronomie française, le monde entier nous l’envie et nombre de pays s’arrachent nos meilleurs cuisiniers. Il y avait donc matière à organiser une fête, une fois l’an pour célébrer et maintenir ce savoir faire. A Angers, les restaurants, l’Université et même un fastfood participent à la 4ème édition de la Fête de la Gastronomie, du 26 au 28 septembre.



Valoriser les savoir-faire et susciter les vocations sont les objectifs de cette Fête de la Gastronomie
Valoriser les savoir-faire et susciter les vocations sont les objectifs de cette Fête de la Gastronomie
la rédaction vous conseille
Synonyme de plaisir et de créativité, la gastronomie française est également un enjeu économique important en termes d’emploi et de rayonnement », soulignaient Arnaud Montebourg, alors ministre de l’Economie et Carole Delga, secrétaire d’état au Commerce et à l’Artisanat lors de présentation de l’édition 2014 de la Fête de la gastronomie au Centre européen des professions culinaires (CEPROC), en juin dernier.

Pour le ministre en exercice à l’époque, toujours prompt à défendre le « fait en France », il s’agissait, en plus de valoriser un « véritable trésor national », de défendre nos savoir-faire dans un contexte de concurrence étrangère de plus en plus fort. Depuis son départ le principe n’a pas changé. Parrainé par Guillaume Gomez qui n’est autre que le Chef des cuisines de l’Élysée, la quatrième édition de la Fête de la Gastronomie célébrera une fois de plus les acteurs, professionnels et amateurs, qui contribuent à cette renommée internationale.

Avec pour thème « L’amour des gestes et des savoir-faire », cette édition doit exprimer toutes les spécificités de la gastronomie française et illustrer l’importance de la transmission des traditions et d’un métier, d’une génération à l’autre.

L’Université, les bateaux de Loire et même un fastfood

A Angers plusieurs restaurants, centres d’activité et de formation, magasins, s’associent à cet événement, dont l’objectif est de faire apprécier leur travail et susciter des vocations.

Pour la seconde année, l’UFR ITBS, une composante de l’Université d’Angers a été mandatée par le Commissariat général à la Fête de la Gastronomie (ministère de l’Economie) pour organiser localement cette fête. Pas étonnant, cette composante propose des formations dans deux domaines : les arts culinaires et des arts de la table (Licence professionnelle) et la gastronomie et les vins (Master).

« Angers est le seul lieu en France où cette fête est organisée par une université » souligne Olivier Etcheverria le responsable de ces cursus. « Le programme angevin de cette fête est donc d’autant plus original qu’il a été conçu avec les étudiants eux-mêmes en lien avec le projet professionnel de certains dans l'événementiel gourmand ». Avec un concours de cuisine, au restaurant universitaire, ce 25 septembre, en amont de ces trois jours gourmands, l’université propose plusieurs conférences sur le thème de la gastronomie. Voir le programme ICI

VF pour Version Française, le fastfood gastronomique local du chef étoilé Pascal Favre d’Anne, situé sur le boulevard Foch à Angers sera également de la fête avec un menu préparé pour l’occasion : salade de mâche à l’huile de truffe, burger au foie gras, crémeux au chocolat et crumble caramel au beurre salé. Tout un programme, « en quantité limité », précise le chef qui incite les clients à réserver s’ils veulent en profiter.

Autre site intéressant et original : les bateaux Loire de Lumière proposent une croisière gourmande animée pour partie par les boulangers fabricants du Blanc de Sable. Un moment privilégié pour découvrir plus largement les spécialités de la Loire. Renseignement à l'Office de Tourisme Loire-Authion au 02 41 57 01 82




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag















Angers Mag : #Angers Le directeur de Keolis Angers a été licencié pour fautes graves https://t.co/n6HJqX081U
Lundi 5 Décembre - 15:10
Angers Mag : Keolis Angers : Christophe Reineri a été licencié pour fautes graves: Trois semaines... https://t.co/d3ujV5hSiJ https://t.co/cPMN0twREP
Lundi 5 Décembre - 15:01
Angers Mag : Orphée aux enfers, mais aussi au Quai: Entretien croisé avec Jean-Paul Davois (directeur... https://t.co/NJjZLJnXMH https://t.co/pTRfJd77AD
Lundi 5 Décembre - 08:00
Angers Mag : Enseignement, quand l'instruction se "fait maison": Depuis trois ans, Barbara a décidé... https://t.co/2EbbolDZYe https://t.co/q2lbjICkRQ
Lundi 5 Décembre - 07:20


cookieassistant.com