Fête du Livre, deuxième édition : un pont des arts gourmand...


Rédigé par - Angers, le Mercredi 7 Juin 2017 à 08:00


La deuxième édition de la Fête du Livre, organisée par l'association Libraires Passion, se tiendra samedi et dimanche 10 et 11 juin. Concentrée aux Salons Curnonsky en 2016, elle avait réuni 2 500 visiteurs. Avec plus de lieux, plus d'ateliers et plus de rencontres, ce nouvel opus ambitionne un succès plus grand encore, en s'appuyant, au-delà de la cinquantaine d'auteurs présents, sur un thème pour le moins fédérateur : la gourmandise. Miam !



Libraires, bibliothécaires et représentants des lieux culturels (Grand Théâtre et Musée des Beaux-Arts), présentent l'affiche de cette deuxième Fête du Livre, signée Andy Guérif.
Libraires, bibliothécaires et représentants des lieux culturels (Grand Théâtre et Musée des Beaux-Arts), présentent l'affiche de cette deuxième Fête du Livre, signée Andy Guérif.
la rédaction vous conseille
Qui d'autre que lui, pour célébrer la réunion des arts en même temps que créer une passerelle entre les lieux de culture angevins ? En composant la première BD jeunesse de la maison Delcourt coéditée avec les éditions du Louvre, le dessinateur Olivier Supiot a donné corps à une idée qui fait de plus en plus son chemin : c'est en croisant les œuvres, les arts et les savoirs que l'on intéresse le plus grand nombre.
"Le cheval qui ne voulait pas être une œuvre d'art" -c'est le titre de la BD- sera visible à travers une exposition de planches et un parcours ludique pour enfants et parents au musée des Beaux-Arts d'Angers, à compter du 10 juin (et jusqu'au 17 septembre)... Ce sera l'un des passages obligés de la deuxième édition de la Fête du Livre.

Manifestation dont "rêvaient depuis 8 ans" les professionnels de la librairie indépendante réunis au sein de l'association Libraires Passion (Au Repaire des Héros, Azu Manga, Librairie Chrysalide, Contact, Richer, Itinérances, Lhériau, La Luciole), l'événement a réuni l'an passé, quasiment à pareille époque, 2 500 personnes, quelque peu à l'étroit sous les ors des Salons Curnonsky. C'est là qu'étaient réunis une cinquantaine d'auteurs de tous horizons, locaux ou non. Une formule reconduite pour cette deuxième édition, qui déclinera, en plus des signatures d'auteurs, le thème de la gastronomie au travers d'ateliers pratiques et de rencontres.

Bref, "l'opération a pris de l'ampleur", insiste-t-on du côté des organisateurs, qui feront ce week-end quelques infidélités au gastronome Curnonsky, en rayonnant bien au-delà de ses seuls salons.

Le musée des Beaux-Arts se mêlera, on l'a vu, à la Fête du Livre, qui ira également tourner ses pages au Grand Théâtre d'Angers ou à la Médiathèque Toussaint, dès vendredi 9 juin. Le tout est "gratuit, sans passer par un acte d'achat", abondent les libraires, pas mécontents d'être suivis dans l'aventure par la collectivité. "Nous sommes des passeurs de lecture et plus nous toucherons de monde, mieux ce sera"

Un engagement et un partenariat qui ont pris forme ces jours-ci par le biais de l'opération Mordus de Livre : 850 élèves et 25 classes des quartiers prioritaires se sont vu remettre des livres, six titres différents proposés par les libraires, et rencontrent tout au long de la semaine les auteurs. "Il faut installer le livre dans un maximum de lieux", concluent les responsables de Libraires Passion.
Histoire de susciter l'appétit, avant la gourmandise...

Le programme complet de la Fête du Livre, c'est par ici...




Journaliste Animateur du blog " Des mots à la marge " En savoir plus sur cet auteur




Nouveau commentaire :

Vous pouvez réagir et commenter cet article. Toutefois, si l’éditeur vous donne la possibilité de faire part de votre opinion, votre commentaire ne doit pas contenir des propos haineux, diffamatoires ou des injures caractérisées, inciter aux crimes et aux délits punis par la législation française, contester les crimes contre l’humanité, être offensant envers les chefs d’État, de gouvernement et diplomates étrangers , faire état de fausses nouvelles ou faire l’objet de discrimination raciale ou sexiste.

Au sens de la loi du 21 juin 2004 pour la confiance dans l'économie numérique (LCEN) la société Ouest eMedia presse éditeur de ce site web est responsable des contenus qu’elle publie, mais aussi des commentaires des internautes s’exprimant sur le sujet. Si la publication est laissée libre, un commentaire dont le contenu est en opposition avec les textes de loi, ou faisant l'objet d'une poursuite, peut à tout moment être modéré par le Directeur de publication.

Dans tous les cas, restez polis et courtois, les lecteurs vous en sauront gré.

Le Comité de Rédaction d'Angers Mag Info










Angers Mag












Angers Mag : #Angers REPORT'CITÉ trace sa route @Angers @MinistereCC @KeolisAngers https://t.co/5jrXBWmmjE https://t.co/dULolkaDWK
Mercredi 21 Juin - 12:33
Angers Mag : #Angers Ouest eMedia Presse (@angersmaginfo) a été placée en liquidation judiciaire https://t.co/vMG2O392Qi https://t.co/N9IyhvEjS3
Mercredi 21 Juin - 12:23
Angers Mag : « En Indonésie, le tourisme engendre des transformations profondes » #Angers https://t.co/gJQfDIqgwP https://t.co/bn8ODsUAFu
Jeudi 15 Juin - 10:03
Angers Mag : JoeyStarr, les différents visages de l'éloquence: Sur la scène du Festival d'Anjou le 15... https://t.co/9fZW6XZ2i2 https://t.co/bB4ZKtREuR
Mercredi 14 Juin - 12:03