Fête du vélo en Anjou, 30000 personnes ce dimanche


Rédigé par Catherine Nedelec - Angers, le 22/06/2009 - 09:38 / modifié le 23/06/2009 - 09:49


Dimanche 21 juin, premier jour de l'été, coïncidait avec la traditionnelle fête du vélo en Anjou. Comme chaque avant dernier dimanche de juin, les familles ont investit massivement la levée de la Loire, et ont parcouru, sous le soleil et en musique, les 170 kilomètres d’un itinéraire allongé, à l’occasion de la 13e édition de la manifestation.



Repos bien mérité en contrebas de la levée
Repos bien mérité en contrebas de la levée
Quelque 30 000 personnes ont participé à la désormais traditionnelle fête du vélo en Anjou. Le record de fréquentation ne sera donc pas battu en 2009, bien que le nombre de participants augmente régulièrement, sauf en cas de météo exécrable. Et pourtant. La journée était hier particulièrement propice à l’évènement. Soleil généreux, température moyenne et vent léger, rafraîchissant. Ajouter à cela, une Loire particulièrement belle, ayant retrouvé ses bancs de sable blond et scintillant sous le soleil de ce premier jour d’été.

La Loire, spectacle permanent, attire maintenant chaque année quelques cyclotouristes mais surtout des personnes qui voient là l’occasion de faire un peu d’exercice, en modérant leurs efforts. Depuis sa création, la fête surfe en effet sur le besoin de loisirs actifs des ligériens et celui d’une reconnaissance d’identité régionale. La fête est donc le mot important, à en juger au remplissage des terrasses des cafés et à la préparation méticuleuse du pique-nique. Moment très attendu pour certains novices, qui ont tôt fait d’établir le parallèle avec les dimanches des années d’après-guerre, ses dimanches sans sophistication, au plein air, pour se retrouver, tout simplement.

Pour les plus aguerris, et afin de leur permettre de renouveler, voire d’allonger leur parcours, le Conseil général a étiré le circuit, d’un côté jusqu’à Notre-Dame-du-Marillais et de l’autre, jusqu’à Montsoreau, portant à 170 kilomètres les possibilités de traverser le département ; le circuit initial allait des Ponts-de-Cé à Saumur. Un allongement de 45 kilomètres favorisant la fluidité du parcours, rendu possible grâce aux communes qui participent activement à l’animation avec des stands de ravitaillement et des animations musicales, ainsi que l’ouverture des sites touristiques, et à une logistique améliorée au fil des ans. Cette année, les dépanneurs volants ont encore réparé de nombreux vélos et permis à leur propriétaire de ne pas écourter la fête.


















Angers Mag











Angers Mag : Séance critique : "Ma'Rosa" de Brillante Mendoza: Dans Séance critique, deux fois par... https://t.co/UXYZ0kjrdt https://t.co/JrsEK1vwBv
Samedi 10 Décembre - 11:00
Angers Mag : « Ces pédagogies ne sont pas ignorées »: Et l’Education Nationale ? Quel regard... https://t.co/JnPQWXILNL https://t.co/5glkXOM6T3
Samedi 10 Décembre - 07:45
Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17



cookieassistant.com