Feu d’artifice d’Angers : les Stones ont joué sous la pluie


Rédigé par - Le 14/07/2012 - 09:11 / modifié le 15/07/2012 - 09:45


15 minutes c’est le temps qu’il aura fallu à Mike Jagger pour tenter d'enflammer, sous une pluie battante, le ciel angevin. Sans vraiment casser la baraque, l’édition 2012 du feu d’artifice du 14 juillet, plutôt classique, a pu avoir lieu malgré une météo exécrable.



Feu d’artifice d’Angers : les Stones ont joué sous la pluie
Sous leurs cirés et parapluies, les plus courageux, se sont massés sur le quai Tabarly, hier soir à 23h pour assister à l’édition 2012 du spectacle pyrotechnique de la fête nationale. Contrairement à de nombreuses villes de l’Ouest qui tenant compte de la météo annoncée et notamment des fortes chutes de pluie prévisibles, Angers qui ne doit pas bénéficier des mêmes prévisions que les autres villes ( voir épisode neigeux de janvier ), avait décidé de maintenir coute que coute son spectacle.

C’est donc sous une pluie incessante que les Angevins, beaucoup moins nombreux que d’habitude, ont assisté au spectacle dont la seule nouveauté résidait dans le fait, en dehors d’envoyer quelques pluies d’étoiles sous la pluie, que la bande musicale rock était entièrement dédiée aux Rolling Stones. Petit clin d’œil au groupe mythique des années 70 qui fête en ce moment ses 50 ans de scène. Cette bande sonore a été choisie par le maire en personne, Frédéric BÉATSE, grand amateur des Stones, comme il l’a dit sur les ondes de Radio G ! quelques minutes avant le lancement des premières fusées.

Si les Angevins ne se sont pas déplacés en masse, météo oblige, ils ont pu toutefois, pour les plus proches, regarder le spectacle par leurs fenêtres tout en écoutant la bande sonore, diffusée en live, sur la radio associative angevine. Un bon point pour cette radio de proximité qui avait installé son plateau sur l’esplanade du Quai pour animer cette soirée pas tout à fait comme les autres et ceci malgré la pluie. « Vous pouvez venir, ici il fait beau », disait l’animatrice en prenant l’antenne. Mais pas fous la plupart des spectateurs ont préféré rester chez eux.

« Pas terrible le feu d’artifice cette année », disait un spectacteur trempé jusqu’aux os. « Et avec cette pluie qui n’arrête pas de tomber, on trouve forcément le spectacle moins bien. J’ai l’impression aussi que la musique n’était pas de bonne qualité. C’est peut-être dû à la pluie ».

Le seul à vraiment faire les frais de cette météo de juillet particulièrement désagréable, fut le groupe Chico Trujillo, lequel devait animer avec ses accents épicés, le bal qui suivait et surtout ouvrir la saison 2012 des scènes Tempo Rives. Vers 23h15 les techniciens et musiciens, mais aussi spectateurs, ont dû, la mort dans l’âme, plier bagage, pourtant, la pluie qui tombait dru aurait pu faire penser à la mousson tropicale.

Dommage, car le groupe Chico Trujillo et ses sept musiciens survitaminés, habitués des ambiances des stades du Chili, leur pays d’origine, auraient moins de temps qu’il ne faut pour le dire à réchauffer l’atmosphère.


Le groupe Chico Trujillo, tel que les Angevins auraient pu l'apprécier si hier soir la météo avait été plus clémente.




Yannick Sourisseau
Directeur publication Angers Mag et Angers Mag Info Journaliste web suivant plus particulièrement... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Siegfried49 le 14/07/2012 09:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Honteux, un feu d'artifice tiré sous une pluie battante alors que la plupart avaient annulés. Qu'est ce qui empêchait de le repousser d'une journée, alors que la météo sera déjà plus clémente en ce soir de 14 juillet? C'est un non respect des angevins!! Le spectacle qui devait être superbe a été gâché, merci la municipalité qui n'en fait qu'à sa tête une fois de plus!!

2.Posté par barreau le 14/07/2012 11:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous sommes rentrés de ce feu d'artifice trempés jusqu'aux os.
Pendant ce temps, les officiels ont pu profiter à l'abri sous le chapiteau qui leur avait été réservé et les chauffeurs attendaient à proximité ces messieurs dames dans les voitures de fonction, sous l’œil de leurs escortes de motards ...ah oui c'est vrai l'abolition des privilèges ce n'était pas le 14 juillet mais le 4 Août !!

Enfin un mot sur Méteo France qui s'est encore plantée de prévisions pour Angers.
Faites l'essai : regardez...

3.Posté par Yannick Sourisseau le 14/07/2012 12:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est vrai Météo France s'est trompé, nous aussi d’ailleurs puisque nous annoncions des pluies éparses, mais de la pluie quand même, alors qu'il s'agissait de pluie modérée. Le bandeau mis en place sur la site de la ville indiquait que malgré la pluie annoncée, le spectacle était maintenu. Mais bon, la météo n'a jamais été une science exacte, juste des prévisions avec tous les aléas que ça comporte. Une chose était a peu près sure nous allions vers la pluie, il suffisait de regarder la pressi...

4.Posté par Siegfried49 le 14/07/2012 13:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sans forcément parler d'annulation totale, mais étant donné que la fête nationale est le 14 juillet, que le feu d'artifice soit tiré le 15 au lieu du 13 je ne pense pas que cela aurait été dramatique. Le plus important aurait été le spectacle évidemment. Et je pense que tout le monde y aurait trouvé son compte. La pluie tombait à tambour battant dès 22h30. Je prend le cas extrême du concert de Johnny au stade de France annulé pour les mêmes raisons il y a quelques années. Je pense vraiment qu...

5.Posté par Anthony le 17/07/2012 21:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
3 heures avant le spectacle et au vu du ciel plombé, il ne fallait pas être un grand météorologiste pour savoir que la fête serait gâchée ou partiellement si le Feu d'artifice était maintenu. Or je m'y suis rendu en famille plus par tradition que par plaisir, et de mémoire, je n'ai jamais vu si peu de monde et j'en ai pratiquement pas loupé un seul.

Franchement, sans polémiquer, qu'elle idée a eu la Municipalité de maintenir ce feu avec de telles trombes d'eau "vent en prime". Alors certes, le...

Angers Ville | Angers Métropole | Pays Loire Angers | Anjou | autres actualités | Evénements | Dépêches | L'info en direct






Document sans nom


















Instagram