Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Finale Ligue Magnus : Les Ducs d'Angers craquent à nouveau


Rédigé par - Le Samedi 29 Mars 2014 à 08:00


Revenus des Hautes-Alpes avec un point, les Ducs d'Angers pensaient bien prendre l'avantage dans la série de cette finale de Ligue Magnus avec les deux prochaines rencontres disputées sur sa glace du Haras. Mais les Diables Rouges en avaient décidé autrement et se sont imposés (2-6) grâce à un premier tiers parfait. La rencontre de samedi s'annonce déjà primordiale pour le gain du titre.



Encore un match difficile pour les Ducs (Photo FB Diables Rouges)
Encore un match difficile pour les Ducs (Photo FB Diables Rouges)
Les rencontres des playoffs se perdent (ou se gagnent) souvent dans les premières minutes de la rencontre et les Ducs en ont fait de nouveau l'amère expérience ce vendredi soir.

Simon Lacroix, le coach des Ducs, tentait d'expliquer cette mauvaise entame à la fin de la rencontre : "Nous n'avons pas réussi à maîtriser leur pressing, ils nous ont pris à la gorge et ont su profiter de toutes nos erreurs."

En effet, après seulement 20 secondes dans la première infériorité numérique angevine, les Diables marquaient par Bernier. Kearney reprenait un rebond de la bande derrière la cage et transmettait à son capitaine qui finissait la belle action briançonnaise (3'57 : 0-1).

Les hommes de Luciano Basile continuaient à vouloir forcer le verrou de la défense angevine et creusaient l'écart peu de temps après. Suite à un shoot de Szelig, Kearney reprenait le rebond dans une cage laissée quasiment vide par Hardy (6'33 : 0-2).

Les Ducs craquaient neuf secondes plus tard... Suite à un gros cafouillage devant le but, Golicic envoyait le puck qui traînait dans les filets (6'42 : 0-3).

Simon Lacroix prenait un temps mort pour permettre à ses joueurs de reprendre leur esprit et la marche en avant.A la reprise du jeu, le capitaine Bellemare prenait ses responsabilités et montrait la voie à suivre à ses coéquipiers. Après avoir pris la rondelle dans la zone neutre, il réalisait un petit festival sur le côté gauche et trompait Quemener du revers (6'54 : 1-3)

Les Ducs pensaient avoir fait le plus dur et espéraient continuer sur cette lancée. Mais, malgré une supériorité numérique obtenue après un "surnombre" briançonnais et après avoir vu leur portier remporter un face-à-face avec Kearney, le coach angevin avait la mauvaise surprise de voir les Diables scorer de nouveau, "ce quatrième but nous a fait très mal" expliquait-il après la rencontre.

Angers n'arrivait pas à poser le palet en zone offensive. Un mauvais rebond à la bleue permettait à Frecon de se retrouver seul devant Hardy. L'attaquant des Diables envoyait le palet sous la barre de la cage des Ducs (10'27 : 1-4).

Après seulement 10 minutes de jeu, la rencontre était déjà pliée...

Les deux derniers tiers étaient alors inondés de pénalités et les arbitres, Hauchart et Barbez, devenaient alors les "stars" de la glace du Haras car le jeu se résumait alors à des tensions et à des accrochages permanents.

Un léger sursaut des Ducs en début de troisième tiers permettait à Walls de marquer après une passe de Campbell qui avait pris toute la défense briançonnaise à revers (43'43 : 2-4).

L'espoir d'un retour impossible sera de courte durée car Golicic signait un doublé seulement trente secondes plus tard (44'14 : 2-5).

Enfin, Devin concluait la rencontre par un sixième but des Diables Rouges (57'05 : 2-6).

Les Ducs d'Angers, comme lors de la première rencontre de la série, ont encaissé beaucoup de buts mais comme le disait les supporters angevins après la rencontre : "Oui la défaite est lourde et les Diables Rouges ont marqué six buts mais le score de la série n'est que de 2-1, demain est un autre jour."

En effet, les Ducs d'Angers ont la possibilité d'égaliser dans la série dès demain soir. Une défaite est à exclure car dans ce cas là, le match 5 à Briançon mardi pourrait s'avérer très difficile à gérer dans l'antre de la patinoire René Froger.




Matthieu ROULLIER
Correspondant Sport pour Angers Mag. Intervient pour les Ducs d'Angers et en remplacement pour... En savoir plus sur cet auteur