Fortes chaleurs : le préfet déclenche le niveau 2 du plan canicule


Rédigé par Rédaction Angers Mag Info - Angers, le 16/07/2013 - 15:15 / modifié le 16/07/2013 - 16:51


Une vague de fortes chaleurs est annoncée par Météo France pour les trois prochains jours en Maine-et-Loire, pouvant atteindre 31°C pour les maximales et 20°C pour les minimales. François Burdeyron, préfet du département, vient donc de déclencher le plan canicule niveau 2.



Les hausses de température provoquent chez les personnes âgées des modifications du comportement habituel.
Les hausses de température provoquent chez les personnes âgées des modifications du comportement habituel.
la rédaction vous conseille
Météo France prévoit dans le département plusieurs jours consécutifs de fortes chaleurs (au moins jusqu’à vendredi), pouvant atteindre 31°C pour les maximales et 20°C pour les minimales. François Burdeyron, préfet de Maine-et-Loire, a donc déclenché, ce mardi après-midi, le niveau 2 du plan national canicule.

Ainsi, l’ensemble des services sanitaires de la région et du département ont été mobilisés et les mesures de prévention prévues dans le plan national canicule et adaptées au niveau local ont immédiatement été mises en œuvre. Il s’agit notamment d’assurer la permanence des soins auprès des médecins de ville et la bonne réponse du système de santé ; de mobiliser les établissements accueillant des personnes âgées et en situation de handicap pour prévenir les risques sanitaires liés à la chaleur ; de mobiliser les associations et services publics locaux pour permettre l’assistance aux personnes à risque et de mettre en œuvre des actions locales d’information sur les mesures préventives à destination des publics.

"Les décisions mises en œuvre par le préfet pourront être révisées en fonction de l’évolution des conditions météorologiques et des indicateurs de l’activité sanitaire locale", précise la préfecture.

Quelques conseils de prévention

La préfecture et les services de l’Agence régionale de santé (ARS) rappellent, notamment aux personnes fragiles (personnes âgées de plus de 65 ans, personnes handicapées, ou malades à domicile, personnes dépendantes), les quelques conseils clés utiles en cas de fortes chaleurs.

Il est conseillé de maintenir son logement frais (fenêtres et volets fermés la journée, ouverture le soir et la nuit s’il fait plus frais). De boire régulièrement et fréquemment de l’eau sans attendre d’avoir soif et de se rafraîchir en se mouillant le corps (au moins le visage et les avants bras) plusieurs fois par jour.

"Passez si possible 2 à 3 heures par jour dans un lieu frais (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché...), évitez de sortir aux heures les plus chaudes et de pratiquer une activité physique et pensez à donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches et dès que nécessaire, osez demander de l’aide", précise encore les services préfectoraux.

Les signes d’alerte chez les personnes âgées

Les fortes chaleurs et les hausses de température provoquent chez les personnes âgées des modifications du comportement habituel (faiblesse, fatigue, difficulté à se déplacer). Elles peuvent être synonymes de maux de tête, d'étourdissements, de vertiges, de troubles de la conscience, voire de convulsions.

Nausées, vomissements, diarrhée, soif… sont souvent des signes avant coureur de déshydratation, tout comme les crampes musculaires. Il est conseillé également de surveiller la température du corps afin qu'elle ne dépasse pas 38,5°C. Enfin, les fortes chaleurs provoquent aussi des agitations nocturnes inhabituelles.

Les nourrissons, les jeunes enfants et les adultes (notamment les travailleurs exposés à la chaleur) s’exposent aussi au risque de la déshydratation car ils transpirent beaucoup pour maintenir leur corps à la bonne température. Pour y remédier, ils doivent boire abondamment surtout de l’eau ou des boissons non alcoolisées (le surplus d’eau sera éliminé).

"Dans tous les cas, il convient d’éviter les efforts physiques intenses, de rester le moins possible exposé à la chaleur, de ne pas rester en plein soleil et de préserver l’intérieur de sa maison de la chaleur", insiste la préfecture.

Pour suivre les prévisions météo du Maine-et-Loire, cliquez ici

Pour s'informer sur le plan canicule du ministère de la santé, cliquez ici

En cas d'urgence, appeler le 15 ou la plate-forme téléphonique nationale au 0 800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe en France.)









1.Posté par sourirenet le 17/07/2013 09:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
des agitations nocturnes ? baisouille - baisouille ? ça fricote dans les maisons de retraite et sous la tente ?















Angers Mag