Forum pour l’emploi : un succès qui masque une triste réalité


Rédigé par - Angers, le 27/02/2015 - 21:35 / modifié le 27/02/2015 - 21:41


Le Forum pour l’Emploi qui clôturait l’événement de tourisme d’entreprise « Made in Angers » a connu ce vendredi un succès sans précédent avec plus de 10 000 visiteurs. Dans le contexte économique difficile que nous connaissons, comment s'en étonner ?



Partout de longues files d'attente pour déposer un dossier et peut-être obtenir un rendez-vous
Partout de longues files d'attente pour déposer un dossier et peut-être obtenir un rendez-vous
la rédaction vous conseille
Ça fait cinq ans que je cherche un travail stable », explique Mathilde, un master de relations publiques en poche. « J’ai fait des stages, des petits boulots dans la restauration, mais pas de vrai travail dans le métier pour lequel je me suis formé ». Et pourtant, en bonne communicante qu’elle est de toute évidence, la jeune fille ne manque pas de ressources.  « J’ai tout essayé, mais on me reproche de ne pas avoir d’expérience. Mais je ne suis pas près d’en avoir si l’on ne m’embauche pas. Je me tourne vers la fonction publique. J’ai vu qu’il y a des postes à pourvoir ».
 
Et elle n’était pas la seule dans ce cas Mathilde. Plusieurs milliers d’autres personnes lui ont emboité le pas toute la journée, le Hall Ardésia dans lequel s’était installé pour la première fois ce Forum pour l’emploi, n’a désempli qu’en fin de journée.
 
« Il y a trop de monde. C’est l’usine », s'exclamait un chef d’entreprise installé dans la partie recrutement et qui notait scrupuleusement, sans pratiquement lever le nez de son ordinateur, les noms et les souhaits des candidats. « Pour l’instant je prends note de  votre intérêt pour le poste. On vous recontactera », lançait-il, alors que derrière plusieurs centaines d’autres attendaient leur tour, leur dossier sous le bras.
 
« Beaucoup de monde ce n’est pas vraiment satisfaisant, car ça montre que l’économie ne va pas bien », Zohra Gallard CGPME

Jean-Pierre Bernheim, 4e Vice-président d’Angers Loire Métropole, en charge du développement économique, savourait le succès de cette première édition sous sa mandature, même si, comme tout le monde, il sait que ce succès cache une triste réalité, celle de la casse sociale et d’un chômage qui n’en finit pas de grimper.
 
« Ce Forum répond à un vrai besoin, mais ce qui est dommage c’est que l’on connaît la cause du besoin, laquelle reste  très difficile. Mais on s’est mis dans un état d’esprit de répondre aux attentes des demandeurs d’emploi, mais pas pour vendre des organisations ou des centres de formation »,  déclarait l’élu.
 
« Beaucoup de monde ce n’est pas vraiment satisfaisant, car ça montre que l’économie ne va pas bien. Même si l’on sait que tous ne sont pas venus pour chercher un emploi, mais pour chercher d’autres opportunités de carrière », soulignait Zohra Gallard, présidente de la CGPME 49, également installée dans l’un des stands d’information.
 
Beaucoup de visiteurs, des contacts intéressants pour certains, moins bien pour d’autres, tous n’auront pas un travail dans les jours qui suivront, mais cet événement quoi qu’on en dise leur aura peut-être apporté un peu de réconfort et quelques pistes pour repartir d'un bon pied vers un travail qui tarde à venir.
 

Didier Testu, secrétaire adjoint de l’union local CGT d’Angers, devant l'entrée du Forum pour l'Emploi
Didier Testu, secrétaire adjoint de l’union local CGT d’Angers, devant l'entrée du Forum pour l'Emploi
Les syndicats font entendre leurs voix
Fustigeant les patrons et les politiques de tous bords les syndicats de salariés (CGT, FSU, Solidaires, …) s’étaient invités à la fête pour informer les demandeurs d’emploi.  « Nous sommes venus apporter un antidote à tout le baratin des hommes politiques qui estiment qu’il y a de l’embauche sur Angers, alors que l’on assiste à des centaines de licenciements dans les plus grandes entreprises », expliquait Didier Testu, secrétaire adjoint de l’union locale CGT d’Angers.
 
« Ils annoncent 1500 postes à pourvoir. On peut dire ce qu’on veut », poursuivait le représentant syndical. « À part des intérimaires, des travailleurs sous contrat, il y a très, très peu de créations en CDI. Et ce ne sont certainement pas les grands groupes qui licencient à tour de bras qui vont nous démontrer le contraire d’autant que les chiffres du chômage n’arrêtent pas de grimper. C’est ça la réalité de l’emploi ».  
 
 




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par vincent le 28/02/2015 13:15 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Parfaitement résumé, tant on prend la mesure de la situation économique de notre territoire.


2.Posté par Kikou le 28/02/2015 21:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En même temps ce problème de sous emploi ne date pas d’aujourd’hui...
Il est Samedi, tout le monde se ballade à Atoll...c'est la grosse éclate...allez voir un peu l'âge des employés d'Alinéa tiens en passant....! Que des étudiants depuis son ouverture... des étudiants qui repartirons dans leur province d’origine où vers d'autres lieux de travail...le problème est que tout le people angevin, peu importe l'âge, l'âge, la couleur, dépense son argent dans ce super magasin et résultat.. le retour e...








Angers Mag















Angers Mag : Séance critique : "Ma'Rosa" de Brillante Mendoza: Dans Séance critique, deux fois par... https://t.co/UXYZ0kjrdt https://t.co/JrsEK1vwBv
Samedi 10 Décembre - 11:00
Angers Mag : « Ces pédagogies ne sont pas ignorées »: Et l’Education Nationale ? Quel regard... https://t.co/JnPQWXILNL https://t.co/5glkXOM6T3
Samedi 10 Décembre - 07:45
Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17


cookieassistant.com