François Morellet, une histoire d'amitié avec Angers


Rédigé par - Angers, le Mercredi 11 Mai 2016 à 19:19


Figure de l'art contemporain et de l'abstraction, François Morellet est décédé dans la nuit du 10 au 11 mai à l'âge de 90 ans. Artiste facétieux, ce Choletais d'origine, internationalement reconnu, aura cultivé tout au long sa vie artistique une relation d'amitié étroite avec Angers et son musée des Beaux-Arts où une salle lui est dédiée depuis 2012.



François Morellet en juin 2006 devant l'une des oeuvres présentées à Angers lors de l'exposition "1996-2006 etc. récentes fantaisies".
François Morellet en juin 2006 devant l'une des oeuvres présentées à Angers lors de l'exposition "1996-2006 etc. récentes fantaisies".
la rédaction vous conseille
"J'ai toujours aimé le désordre qui obéit à une règle, laisser agir les formes sans jamais laisser croire qu'il y a du sens." Qui mieux que François Morellet lui-même pour résumer son oeuvre ? Ces mots, l'artiste les avait prononcés il y a dix ans, le 22 juin 2006, en commentant lui-même la dernière grande exposition que lui avait consacré le musée des Beaux-Arts d'Angers. A 80 ans, l'artiste s'était montré égal à lui-même. Truculent derrière une simplicité désarmante, facétieux et cultivant la dérision surtout quand il s'agissait de livrer quelques explications savantes sur ses choix ou son parcours artistique. 

Ce goût de la dérision et de l'absurde s'était exprimé jusque dans les titres de certaines des oeuvres exposées alors, -"Lamentables, Débandade", "Décrochage"...- dont il prenait un malin plaisir à déconstruire en public la moindre approche trop intellectuelle, viscéralement opposé qu'il était à toute forme d'élitisme artistique. Baptisée là aussi avec facétie "1926-2006 etc. récentes fantaisies"- l'exposition angevine avait réuni une partie de ses derniers travaux autour du nombre π, réalisés à l'aide de traits, de bandes, de néons - l'un de ses supports favoris- ou de poutres.

Né en 1926 à Cholet où il aura pensé et mené l'essentiel de son travail de création, François Morellet est considéré comme l'une des figures de l'art géométrique et un précurseur du minimalisme. Il est à l'origine, avec d'autres artistes, du Groupe de recherche d'art visuel (GRAV) créé au début des années 60, dont le musée d'art et d'histoire de Cholet conserve le célèbre Labyrinthe. Mais François Morellet était tout autant attaché au musée des Beaux-Arts d'Angers dont il avait été autrefois l'un des administrateurs et auquel il aura offert plusieurs de ses oeuvres.

Dès 1979, de son côté, le musée engagea une politique d'acquisition, notamment de certains de ses dessins. En 1982, une première exposition -"Désintégration architecturale"- lui fut consacrée à l'initiative de Viviane Huchard, le conservateur de l'époque. Suivra en 1998, une autre exposition sur ses débuts d'artistes -« François Morellet, Peintre amateur »-, à la suite de laquelle le musée des Beaux-Arts allait acquérir un tableau de 1952 disparu mais que le peintre avait tenu à refaire à cette occasion : "Parallèles 0o - 12o".
 
2012, l'ouverture d'une salle François Morellet

En mars 2012, François Morellet (ici entre l'ex-maire d'Angers Frédéric Béatse et son adjointe à la culture Monique Ramognino) avait inauguré lui-même la salle qui lui est dédiée au musée des Beaux-Arts.
En mars 2012, François Morellet (ici entre l'ex-maire d'Angers Frédéric Béatse et son adjointe à la culture Monique Ramognino) avait inauguré lui-même la salle qui lui est dédiée au musée des Beaux-Arts.
Deux autres oeuvres rejoindront le musée des Beaux-Arts avant sa rénovation et sa réouverture au public (2004), donnant corps à une salle d'exposition dédiée à l'abstraction qu'il partagea avec d'autres artistes de la même famille (Lavier, Toroni...). L'exposition de 2006 viendra renforcer les liens, François Morellet offrant au musée à cette occasion le premier agrandissement d’une œuvre ancienne, annonciatrice d’une longue série ( "1952 x 4 no 1, Quand j’étais petit je ne faisais pas grand") et le musée achetant une autre oeuvre récente, "π strip-teasing 1 = 25o G".

Complétant sa collection -l'emblématique π12 (2006) qui orne l'un des murs extérieurs, encore donné par l'artiste- pour pouvoir présenter un panorama cohérent de son oeuvre, le musée de Beaux-Arts concrétisera finalement en 2012 son souhait ancien d'aménager spécifiquement une salle François Morellet. A cette occasion, l'artiste y était réapparu, certes un peu plus marqué par l'âge, mais faisant preuve d'un esprit toujours aussi vif et irrévérencieux. "Grâce aux liens noués avec les différents conservateurs, il est resté très fidèle au musée. C'était une vraie relation d'amitié" souligne Christine Besson, adjointe à la directrice des musées d'Angers.

"Sa recherche d'une simplicité féconde restera fascinante. Son oeuvre rejoint, pour moi, l'idée d'Héraclite selon laquelle les plus belles harmonies naissent des plus grands désordres" souligne Alain Fouquet, l'adjoint à la culture d'Angers qui, tout comme le maire Christophe Béchu ont rendu hommage à l'artiste en soulignant "l'intense relation artistique et humaine" qu'il entretenait avec la Ville et son musée des Beaux-Arts. De son côté, Christian Gillet, le président du Conseil départemental, a salué "la mémoire et le talent de cet artiste hors-norme", un "délicieux personnage qui a marqué les lieux et les espaces de sa griffe géométrique et minimaliste." A noter que le musée des Beaux-Arts d'Angers réservera un hommage chorégraphié à François Morellet dans la salle qui lui est dédiée à l'occasion de la Nuit des Musées le 21 mai prochain.




Journaliste, rédacteur en Chef d'Angers Mag En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag












Angers Mag : #Angers En panne d'idée de cadeaux ? @Revue_BDM #carnetsdevoyage #publicité https://t.co/VsebE5LDp8
Samedi 3 Décembre - 18:56
Angers Mag : RT @IncroyableSCO: Angers SCO à la pêche aux points face aux Merlus du @FCLorient ce soir (20h) à Jean-Bouin ! #SCOFCL #VibrezSCO https://t…
Samedi 3 Décembre - 12:56
Angers Mag : ChroniK'Ô Noir - #18 : "Plateau", de Franck Bouysse: Chaque mois, la journaliste Martine... https://t.co/V0soKdy4ie https://t.co/07YeiZrSfq
Samedi 3 Décembre - 09:00
Angers Mag : Report'Cité : portez la plume, s'il vous plaît !*: Un an et demi après son lancement, le... https://t.co/Qf1FyGW1iJ https://t.co/P8YYlZPYdm
Vendredi 2 Décembre - 19:06







cookieassistant.com