Frédéric Béatse renforce sa présence sur Internet


Rédigé par Rédaction Angers Mag Info - Angers, le 12/10/2013 - 08:23 / modifié le 12/10/2013 - 15:50


À peine élu jeudi par les militants socialistes, Frédéric Béatse, le maire d'Angers, a lancé lui-aussi son site web de campagne pour les élections municipales. Et ce quelques jours après son principal adversaire, Christophe Béchu. La bataille électorale se jouera aussi sur le net.



Frédéric Béatse renforce sa présence sur Internet
Frédéric Béatse candidat PS à la mairie d’Angers, c'est évidemment tout sauf une surprise. Après le rejet de la proposition de primaires formulée par Jean-Luc Rotureau et la décision de celui-ci se mettre en retrait pour monter sa propre liste, le maire d'Angers n'avait plus d'adversaire en interne pour contrarier son chemin.

Cette formalité passée et désormais en campagne officielle, il n’a pas tardé à lancer ses troupes, tant dans les rues où les premières affichettes roses « Aimer Angers avec Frédéric Béatse » ont commencé à fleurir, que sur le web.

Déjà présent avec un blog, remis au goût du jour, une « fan page » Facebook et un compte Twitter, la candidat Béatse vient donc à son tour de se doter d'un site internet flambant neuf. Conseiller en stratégie Internet pendant plusieurs années, puis responsable pour la région ouest de la société compiégnoise « Inovagora » , celle-là même qui lui a réalisé son blog et son site web, Frédéric Béatse a toutes les cartes en main pour assurer une présence forte sur la toile.

Par comparaison avec celui de son principal adversaire, le site du candidat Béatse est beaucoup plus coloré. D’abord le rose, celui du PS, un peu plus acidulé, omniprésent dans la charte graphique. Et puis les photos d’illustration, nombreuses. Si celui de Christophe Béchu n’est pas encore très documenté en dehors de sa présentation, celui de Frédéric Béatse est relativement complet.

Tout comme le président du Conseil Général, le candidat Béatse a publié une lettre d’intention, signée de sa main, à l’intention des électrices et des électeurs. Il affiche également ses soutiens, non pas sous forme d’une simple liste, mais avec des photos ainsi que ses ambitions et tous les projets municipaux auxquels il a participé, en tant qu’adjoint, puis maire d’Angers.

A défaut des 12 travaux d’Hercule, il propose également sur ce site « new-look » 50 ateliers aux Angevins qui veulent le suivre. « Des ateliers « boîtes à idées » pour échanger, inventorier, proposer, imaginer », peut-on lire. Des ateliers dédiés à des thèmes (éducation, solidarité, culture, déplacements, emploi, logement, santé…), qui permettront, promet-il, « de participer à la construction de l’avenir de notre ville ».

Alors sa forte présence sur Internet, relayée par une horde de jeunes twittos prêts a dégainé leur smartphone dès qu’il prononce une phrase choc, suffira-t-elle à faire la différence ? « Certainement pas », comme disait récemment l’un de ses plus fidèles soutiens, lors de la sortie du site web de son challenger : « les municipales, ça se gagne aussi et surtout sur le terrain ». Comme Christophe Béchu, Frédéric Béatse le sait bien qui multiplie consultations, rencontres et sorties. Et trouve sur le web, un bon relais pour le dire.

Pour en savoir plus : www.aimerangers.fr








1.Posté par Eric le 13/10/2013 09:50 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous pouvons lire que Mr Béatse "était conseiller en stratégie internet pendant plusieurs années" ! il faisait en fait des sites internet pour hommes politiques dont celui de Jospin pour les présidentielles de 2002, une réussite, nous l''avons vu !















Angers Mag