Front National : une double démission et des tensions


Rédigé par - Angers, le 10/07/2015 - 08:28 / modifié le 10/07/2015 - 16:22


Patron du Front National de Maine-et-Loire depuis quatre ans, Gaétan Dirand vient de démissionner de son poste de secrétaire départemental. Il n'a pas admis de se voir imposer un jeune candidat en position éligible pour les régionales. Le responsable des jeunes du FN l'a imité. Des signes, quelle que soit la progression électorale du mouvement, que les tensions qui secouent le FN n'épargnent pas son fonctionnement en Anjou.



Gaétan Dirand, tout sourire (à droite), et Benoît Lépine au soir du deuxième tour des élections départementales le 30 mars dernier. Avec la démission du premier, le second devient, de fait, le nouvel homme fort du FN en Anjou.
Gaétan Dirand, tout sourire (à droite), et Benoît Lépine au soir du deuxième tour des élections départementales le 30 mars dernier. Avec la démission du premier, le second devient, de fait, le nouvel homme fort du FN en Anjou.
la rédaction vous conseille
L'image remonte au 29 mars dernier, au soir du second tour des élections départementales. On y voit le secrétaire du Front national de Maine-et-Loire, Gaétan Dirand, tout sourire dans les grands salons de la préfecture. Avec des scores variant de 20 à 36% des suffrages exprimés dans les sept cantons où elle avait réussit à se qualifier, sa formation ne venait-elle pas d'amplifier ses résultats déjà historiques du premier tour ?

Motif supplémentaire de contentement pour Gaétan Dirand, le binôme qu'il composait avec Delphine Gilly sur le canton de Longué, avait enregistré ce dimanche là le meilleur résultat. "Notre objectif, désormais, est d'être le premier parti des élections régionales" avait-il lancé ce soir-là devant la presse. Offensif.

Trois mois plus tard, Gaétan Dirand n'a manifestement plus autant de raisons de se réjouir. "Ne me sentant plus en phase avec la ligne politique du Front National ni avec la stratégie de ses dirigeants, j'ai présenté à notre Présidente ma démission du poste de Secrétaire départemental du Maine-et-Loire que j'occupais depuis avril 2011" a t-il annoncé le 4 juillet sur ses comptes Facebook et Twitter, sans plus d'explications. Et jeudi après-midi s'il finit par répondre à nos sollicitations -"parce que je suis un garçon poli"-, c'est pour dire qu'il... ne dira rien avant un communiqué à venir. Suspense quand tu nous tiens...

Taiseux et discret, le désormais ex-patron départemental du FN reste pourtant actif sur les réseaux sociaux où il a relayé mercredi l'information annonçant l'annulation du Congrès du FN. Hasard ? Sans doute pas. Car comme Jean-Marie Le Pen, Gaétan Dirand a manifestement de bonnes raisons d'en vouloir aux responsables nationaux de son mouvement. Comme l'a révélé le journal Minute il y a quelques jours, il n'a pas supporté de se voir imposer par Nanterre (siège du FN, ndlr) la future tête de liste en Maine-et-Loire pour les élections régionales, le jeune Aymeric Merlaud, 24 ans.
Benoit Lépine ou Aymeric Merlaud pour mener la campagne des régionales en Maine-et-Loire ?
Candidat en mars sur le canton de Saint-Macaire-en-Mauges, cet étudiant à Sciences-po originaire de Saint-Germain-sur-Moine, serait, selon le journal d'extrême-droite, un "protégé" de Sébastien Chenu, fondateur de l'association GayLib qui a rejoint le Rassemblement Bleu Marine l'hiver dernier. Toujours selon le journal, ce dernier avait déjà imposé la présence d'Aymeric Merlaud aux départementales. "Je crois que Gaétan Dirand a été exaspéré par ce choix et qu'il s'est senti désavoué, prolonge Pascal Gannat, le sarthois qui conduira lui la liste du FN sur les Pays-de-la-Loire, J'ai essayé de le retenir mais je pense qu'il y a un trop plein." 

Trop plein ? Proche de Gaétan Dirand et candidat aux départementales sur Segré, Arthur de Vitton ne retient lui que la "fatigue" de son mentor : "Je le connais. S'il était vraiment en froid avec le parti, il aurait rendu sa carte. Non, je crois qu'il a simplement besoin de prendre du recul. Il est ressorti épuisé de la campagne départementale."  "On a tout été un peu surpris mais, sans vouloir parler en son nom, je pense qu'après cinq ans de services intenses et de nombreuses campagnes, c'est un ensemble de choses. Gaétan Dirand n'a pas compté son temps. Et concilier vie professionnelle et engagement politique quand on est commercial n'est pas facile" prolonge Benoît Lépine, secrétaire-départemental adjoint du FN en Maine-et-Loire qui, de fait, devrait assurer l'intérim. Un discours politiquement correct qui cache en réalité de vrais tensions et désaccords au sein du parti, à l'instar de la guerre idéologique et familiale qui secoue sa tête. Ainsi, le 4 juillet, c'est le responsable départemental du FNJ 49 (Front National de la Jeunesse), Pierre-Augustin Guillermet qui a annoncé lui rendre sa carte dans des termes quasi-similaires à ceux de Gaétan Dirand.

"Quand une figure tutélaire comme Jean-Marie Le Pen est malmenée, ça déboussole inévitablement les militants. Je pense que Gaétan, le premier, aurait aimé que ça se passe autrement" tente d'expliquer Benoit Lépine, sans doute plus proche de Marine Le Pen et moins tenu par l'histoire du mouvement que l'ex-patron départemental du FN. Reste à savoir qui, au final, conduira la section départementale de la liste régionale FN en Maine-et-Loire : Aymeric Merlaud ou Benoit Lépine lui-même ? "Je ne peux même pas vous le dire. La commission nationale d'investiture qui devait se tenir samedi a été reportée, en conséquence de l'annulation du Congrès, avoue Pascal Gannat, On est dans une situation un peu difficile." Comme quoi, il n'y a pas que chez les autres...




Journaliste, rédacteur en Chef d'Angers Mag En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par Jean-Yves Birgot le 10/07/2015 10:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Horrible cette photo on dirait vraiment deux agents de l'extrême droite. Si un jeune remplace ces deux zigotos c'est sûr que ça ne sera pas moins bien pour le FN en Maine-et-Loire.

2.Posté par Estelle le 10/07/2015 11:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bon débarras!

3.Posté par Coco44 le 10/07/2015 12:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En gros le gars il démissionne juste parce qu'il n'est pas nommé, sinon pas de souci, il serait resté haha. Ridicule.

4.Posté par Popol le 10/07/2015 16:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vive Marine! vive le FN!

5.Posté par Parisi le 12/07/2015 18:31 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour avoir connu cet individu à Paris, il n''a ni le niveau intellectuel, ni le niveau universitaire (même pas le bac) pour avoir des responsabilités. Il a été nommé en désespoir de cause, car personne ne voulait y aller. Pas de vrais cadres au FN.















Angers Mag











Angers Mag : #Angers Le directeur de Keolis Angers a été licencié pour fautes graves https://t.co/n6HJqX081U
Lundi 5 Décembre - 15:10
Angers Mag : Keolis Angers : Christophe Reineri a été licencié pour fautes graves: Trois semaines... https://t.co/d3ujV5hSiJ https://t.co/cPMN0twREP
Lundi 5 Décembre - 15:01
Angers Mag : Orphée aux enfers, mais aussi au Quai: Entretien croisé avec Jean-Paul Davois (directeur... https://t.co/NJjZLJnXMH https://t.co/pTRfJd77AD
Lundi 5 Décembre - 08:00
Angers Mag : Enseignement, quand l'instruction se "fait maison": Depuis trois ans, Barbara a décidé... https://t.co/2EbbolDZYe https://t.co/q2lbjICkRQ
Lundi 5 Décembre - 07:20



cookieassistant.com