Gay Pride : les homosexuels sont aussi des électeurs


Rédigé par - Angers, le 15/06/2011 - 07:48 / modifié le 15/06/2011 - 08:13


Citoyens à part entière, c’est le message fort qu’entend bien faire passer la communauté homosexuelle d’Angers lors de la traditionnelle Gay Pride qui se déroulera dans les rue de la cité angevine et sur les bords de la Maine ce samedi 18 juin. Défilé, animations, spectacles, mais aussi prises de paroles sont au programme de cette folle journée.



Etre citoyens et le faire savoir, c'est le but de ce grand rassemblement
Etre citoyens et le faire savoir, c'est le but de ce grand rassemblement
la rédaction vous conseille
Angers – « Pour l’égalité, en 2011 je marche, en 2012 je vote ! ». C’est le thème choisi par la communauté homosexuelle d’Angers pour sa 12ème Gay Pride. Au-delà de la fête haute en couleurs, elle entend bien démontrer aux politiques qu’elle participe activement au fonctionnement de notre société et que ses membres sont des citoyens comme les autres, ni plus ni moins, dont les voix compteront lors des élections présidentielles de 2012. Plus d’égalité, d’humanité, de tolérance et surtout l’abolition de la discrimination, c’est juste ce que demande tous ceux qui ont fait le choix de vivre avec une personne du même sexe.

Le 18 juin, la fête commencera sur la Place Dumesnil, à coté du théâtre le Quai, où sera installé, comme l’année précédente, le village des Fiertés. Lieu de rencontre et d’échange pour tout ceux qui se reconnaissent dans cette cause et la soutiennent, ce village comprendra une scène ouvertes et des stands associatifs et notamment des structures de prévention et de dépistage des maladies sexuellement transmissibles, anonymes et gratuits. Un pique-nique géant, avec menu équilibré, sera proposé aux participants dès 12h.

C’est de cet endroit que partira et arrivera la 12ème marche des Fiertés Lesbiennes, Gay, Bi et Trans (LGBT). Elle parcourra le centre ville à partir de 14h via le Pont de Verdun et la place du Ralliement où les organisateurs, responsables de l’association Quazar, organisatrice de l’événement ainsi que les politiques présents, prendront la parole. Pour les organisateurs, le passage vers cette place devenue le point de ralliement de tous les angevins, est très important. Il montre que la communauté gay ne vit pas en marge : elle est totalement intégrée à la vie de la cité et se retrouve tout naturellement dans ce lieu hautement symbolique.

L’après midi se poursuivra avec un barbecue de rue dans et devant les locaux de Tonic’s, rue Lionnaise à partir de 18h30. Dans les même temps, la radio associative angevine, Radio G !, partenaire de l’événement organisera une émission spéciale intitulée « Quazar on ze air », à laquelle participeront des membres de la communauté LGBT.

Enfin la Gay Pride angevine se serait pas sans la folle nuit LGBT au Chabada, le temple des musiques actuelles, lequel, comme de nombreuses structures culturelles, soutient ce mouvement qui mérite qu’on lui apporte un soutien. Cette soirée qui se terminera au petit matin débutera à 21h30 pour se terminer tard dans la nuit. Cette année, rap et humour, chansons et textes interlopes seront au programme de cette soirée, avec notamment les spectacles de « Monis » et Jacquelin Genou », avant les sets DJ's de DJ MR MAGOO, DJ TONG, Show live PHOENIXIA & CO, DJ MISTIK et DJ PRÉSIDENT.

Pour cette nocturne qui accueillera le sculpteur VECA, la prévention sera également de rigueur avec des stands installés sur place, ainsi qu’un nouvel espace « resto’détente ». Cette soirée est organisée par l'association Quazar en partenariat avec Le Benjhi. Entrée sur place : 16 € • Prévente : 13 € (commerces et associations LGBT) • Carte Chabada : 10 € • Location : www.digitick.com et points habituels.

Le grand rassemblement 2011 se poursuivra le lundi 20 juin, à l’institut municipal d’Angers, à 19h30, avec une conférence sur le thème de l’homoparentalité : « Être homo et vouloir être parents... Où en est-on en 2011 ? », et le jeudi 23 juin 2011 avec une soirée ciné débat aux 400 Coups, sur thème « droit d’asile pour les homosexuels persécutés », autour de la projection du film : « Quelques jours de répit », du réalisateur franco-algérien Amor Hakkar.

Plus d’informations sur www.quazar.fr




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag















Angers Mag : #Angers Le directeur de Keolis Angers a été licencié pour fautes graves https://t.co/n6HJqX081U
Lundi 5 Décembre - 15:10
Angers Mag : Keolis Angers : Christophe Reineri a été licencié pour fautes graves: Trois semaines... https://t.co/d3ujV5hSiJ https://t.co/cPMN0twREP
Lundi 5 Décembre - 15:01
Angers Mag : Orphée aux enfers, mais aussi au Quai: Entretien croisé avec Jean-Paul Davois (directeur... https://t.co/NJjZLJnXMH https://t.co/pTRfJd77AD
Lundi 5 Décembre - 08:00
Angers Mag : Enseignement, quand l'instruction se "fait maison": Depuis trois ans, Barbara a décidé... https://t.co/2EbbolDZYe https://t.co/q2lbjICkRQ
Lundi 5 Décembre - 07:20


cookieassistant.com