Gaza : " le gouvernement français doit agir ! "


Rédigé par - Angers, le 19/11/2012 - 23:07 / modifié le 20/11/2012 - 07:41


Répondant à l’appel de l’association France Palestine Solidarité et de plusieurs organisations angevines agissant dans le domaine de la paix et du respect des droits humains, plus de 300 personnes se sont rassemblées lundi soir, place du Ralliement à Angers, pour dénoncer la violence des raids israëliens sur la bande de Gaza.



Le mouvement de soutien à la Palestine, ce soir, dans les rues d'Angers.
Le mouvement de soutien à la Palestine, ce soir, dans les rues d'Angers.
Nous voulons crier notre indignation et notre révolte pour ce qui se passe en ce moment entre Israël et les Palestiniens de Gaza, actuellement sous blocus », déclarait ce soir à Angers Jean-Paul Roche, le président de l’association France Palestine Solidarité en Maine-et-Loire. « La situation que nous connaissons fait suite à une série d’incidents dont l’assassinat ciblé du numéro deux du Hamas, dont l’objectif était de déclencher une escalade militaire dont sont victimes les populations de la bande de Gaza ».

Pour Jean Paul Roche, « cette opération politique et politicienne entre dans le cadre des prochaines élections israéliennes et vise à torpiller la démarche palestinienne à l’ONU », le processus de reconnaissance de la Palestine en tant qu’État devant être votée le 29 novembre prochain à l’assemblée des Nations Unies.

L’association AFPS à laquelle se sont jointes d’autres structures locales (Attac, Mouvement de la Paix, le parti de Gauche, PCF, NPA, Falsafa,…) , veut surtout interpeller le gouvernement français afin qu’il intervienne sans délai auprès d’Israël. « Le gouvernement français doit agir », martèle son président. « Il a les moyens d’exercer des sanctions. Ça fait des années qu’il se dit contre le blocus de Gaza, mais ce ne sont que des déclarations. Il condamne, mais il ne fait rien ».

Jean Paul Roche veut des actes politiques de la part du gouvernement français, « c’est le sens de notre engagement aujourd’hui ».

Ainsi, France Palestine Solidarité aimerait savoir ce que fera François Hollande lors du vote à l’ONU. « Nous lui demandons de lever les ambiguïtés, de dire qu’à l’assemblée de l’ONU du 29 novembre il votera pour l’entrée de l’état de Palestine. Les Palestiniens ont droit à un État et ils l’attendent toujours ».

Après plusieurs prises de parole, les personnes mobilisées pour la circonstance, se sont rendues en cortège vers la Préfecture de Maine et Loire en scandant : « Justice pour la Palestine », « la Palestine à l’ONU », afin de déposer une motion. Par cette dernière les associations signataires demandent au gouvernement français « d’agir pour contraindre Israël à lever le blocus de Gaza en mettant en œuvre la suspension de l’accord d’association entre l’Union Européenne et Israël et de cesser toute coopération militaire avec un état qui viole le droit international ».

Les politiques locaux n’ont pas fait le déplacement ou soutenu officiellement la manifestation, à l’exception de Corinne Bouchoux, sénatrice de Maine et Loire (EELV), laquelle a adressé un message à l’association AFPS.




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par BERNARD Michel le 20/11/2012 18:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo Jean-Paul et le Maine et Loire pour cette bonne participation! OUI, la balle est dans le camp de Fr Hollande qui doit respecter ses engagements et ceux de son parti.
Michel.















Angers Mag