Geneviève met « Les Petits Plats » dans les grands


Rédigé par - Angers, le 20/07/2014 - 14:45 / modifié le 20/07/2014 - 14:45


Appuyée par la Boutique de gestion, Geneviève Parault a créé il y a deux mois « Les Petits Plats », une entreprise qui l’emmène cuisiner chez les gens, avec les produits qu’elle trouve dans leur frigo. Appétissant, non ?



Geneviève Parault a créé Les Petits Plats, son auto-entreprise, au début du mois de juin.
Geneviève Parault a créé Les Petits Plats, son auto-entreprise, au début du mois de juin.
la rédaction vous conseille
Depuis le milieu des années 2000, on croyait bien avoir tout vu de la cuisine. Véritable phénomène de société, par le prisme parfois déformant du petit écran, on l’a vue décliner sous toutes ses formes : amateur, professionnelle, gastronomique, bistronomique, végétarienne, bio… bref, on en avait presque soupé !

Presque, parce qu’en décidant de créer son auto-entreprise, « Les Petits Plats », il y a tout juste deux mois, Geneviève Parault a réussi le pari d’innover dans le domaine culinaire.
Son idée ? « Aller chez les gens et transformer ce qu’ils ont dans leur frigidaire ou leurs placards en plats pour tout ou partie de la semaine, les midis comme les soirs », détaille–t-elle dans un sourire.

En clair, équipée de son propre matériel –à la pointe de la technologie- Geneviève entre dans votre cuisine et met son savoir faire au service de vos papilles. « Attention, je ne fais pas de miracles ! », prévient-elle tout de même. Geneviève ne transforme pas le plomb en or, donc, pas plus qu’elle ne fait les courses à la place de ses clients, mais son « goût prononcé » pour la cuisine et sa formation en cuisine collective sont de sérieux arguments à l’heure de concocter des plats pour toute la famille.

« Mon activité s’adresse en général à des gens surbookés, des familles avec des emplois du temps impossibles, ou des personnes âgées », indique Geneviève qui, après avoir pas mal bourlingué dans sa vie professionnelle –« du milieu médico-social à la restauration collective »- a choisi d’être (enfin) son propre chef.

Elle l’avoue bien volontiers, son rêve était de « monter un petit restaurant végétarien sur Angers » : trop compliqué, trop cher, Geneviève ne s’est pas démobilisé, a remis le bleu de chauffe (tablier et toque en l’espèce) et est allé frapper à la porte de la Boutique de gestion. « Cette idée des Petits plats est née d’un long cheminement », raconte cette Angevine. « Dans le passé, j’ai travaillé pendant deux ans comme employé familial. Ça n’était pas dans mon contrat de faire la cuisine, mais les parents étaient surbookés et je leur ai proposé de faire avec ce qu’ils avaient dans le frigo. J’ai beaucoup aimé avoir carte blanche pour préparer leur repas ».

Ni chef cuisinier à domicile, ni employée de famille, la petite affaire de Geneviève est ainsi née au bout de neuf mois sous la forme d’une entreprise à la personne d’un nouveau genre, ce qui permet à ses clients –et c’est loin d’être anodin- de « bénéficier de 50 % de crédit d’impôts ».

Un équipement "dernier cri" pour conserver toute la saveur des produits, durant plusieurs jours.
Un équipement "dernier cri" pour conserver toute la saveur des produits, durant plusieurs jours.
Et côté popote, que met-elle en avant Geneviève ? « J’aime bien faire de petits plats mijotés que je mets sous vide avec une machine spécifique. Ma cuisine est faite à basse température, ce qui préserve les vitamines, les minéraux et la saveur des aliments. Mais je m’adapte surtout à la famille qui fait appel à moi. Je cuisine avec ce qu’ils ont… »

Concernant « l’addition », compter 80 € pour une matinée (4 heures) de travail, « mais avec la manière dont je me suis équipée, je peux faire quatre recettes en même temps », avance Geneviève.
Au tout début de leur histoire, « Les Petits Plats » font peu à peu leur trou. « Il faut être patiente. Je me donne un an pour que ça fonctionne. Pour le moment, je sème : la récolte se fera à l’automne ».
Un vrai produit de saison, en somme.

Plus de renseignements au 06 79 04 14 72 ; www.lespetitsplats-angers.fr.




Journaliste Animateur du blog " Des mots à la marge " En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag















Angers Mag : Séance critique : "Ma'Rosa" de Brillante Mendoza: Dans Séance critique, deux fois par... https://t.co/UXYZ0kjrdt https://t.co/JrsEK1vwBv
Samedi 10 Décembre - 11:00
Angers Mag : « Ces pédagogies ne sont pas ignorées »: Et l’Education Nationale ? Quel regard... https://t.co/JnPQWXILNL https://t.co/5glkXOM6T3
Samedi 10 Décembre - 07:45
Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17


cookieassistant.com