Génocide rwandais : Cinémas d'Afrique n'oublie pas


Rédigé par Cyrille GUERIN - Angers, le Mercredi 26 Mars 2014 à 10:37


Il y a tout juste 20 ans, au printemps 94, un massacre était commis à quelques heures de Paris. Le terme de génocide est plus approprié. Cinémas d'Afrique propose de revenir sur le sujet à travers la projection, mercredi soir à 20 h 30, du film "Rwanda : l'histoire qui mène au génocide".



Vénuste Kayimahé, rescapé du génocide et spécialement venu du Rwanda pour témoigner.
Vénuste Kayimahé, rescapé du génocide et spécialement venu du Rwanda pour témoigner.
la rédaction vous conseille
Entre deux péripéties politico-dictaphonées à la sauce The Wire et un scrutin municipal et national remake d'un 21-avril de sinistre mémoire, une autre actualité est venue nous rappeler récemment qu'un procès, enfin, après deux décennies d'oubli médiatique, d'ommissions diverses et variées, et de constitution de dossiers à charges, s'était tenu s'agissant dudit génocide.

Oui, il y a une justice. A laquelle personne ne devrait échapper. N'en déplaise à Paul Bismuth...
Cela étant dit : qui, à part un Mermet, un Saint-Exupéry ou un Monde Diplo est régulièrement et courageusement revenu sur ce sujet douloureux, complexe et qui gêne aux entournures certain(es) responsables politiques français(es) ? Pas grand monde. Au pays des Bisounours tellement exemplaires devant les tentures, on cherche encore un équivalent grand public du Washington Post circa Watergate. Circulez, dormez...

Et bien non. C'est justement pour ne pas oublier cette épine dans le pied de l'Etat français, l'expliquer, l'éclairer à nouveau, que le ciné club mensuel gratuit de Cinémas d'Afrique propose ce mercredi à 20 h 30 la projection de "Rwanda : l'histoire qui mène au génocide", de Robert Genoud.

A l'issue de celle-ci qui permettra de mieux comprendre le massacre des Tutsi, l'implication de la France d'alors, les raisons chronologiques qui ont conduit à cette boucherie, les organisateurs, en partenariat avec l'associaiton Survie, recevront Vénuste Kayimahé, rescapé du génocide et spécialement venu du Rwanda pour l'occasion.

Ce proche de l'administration française à Kigali jusqu'en 94 viendra parler du rôle joué par la France au moment du génocide. Âmes sensibles s'abstenir. Ou pas.
Signalons que cette séance s'inscrit dans le cadre de la campagne "20 ans d'impunité : la France complice du génocide des Tutsi au Rwanda". De même, Survie milite pour l'assainissement des relations franco-africaines. Un peu d'apaisement par les temps qui courent est vraiment le bienvenu. Beaucoup d'Histoire également.

Projection + rencontre ce soir à 20 h 30 à l'espace culturel de l'Université d'Angers, 4, allée François-Mitterrand. Gratuit. Renseignements : www.survie.org












Angers Mag












Angers Mag : Le SCO passe à l’orange: Tenus en échec à Jean Bouin samedi par la lanterne rouge du... https://t.co/QADPR1iLiN https://t.co/YP52GPOoB9
Dimanche 4 Décembre - 13:50
Angers Mag : #Angers En panne d'idée de cadeaux ? @Revue_BDM #carnetsdevoyage #publicité https://t.co/VsebE5LDp8
Samedi 3 Décembre - 18:56
Angers Mag : RT @IncroyableSCO: Angers SCO à la pêche aux points face aux Merlus du @FCLorient ce soir (20h) à Jean-Bouin ! #SCOFCL #VibrezSCO https://t…
Samedi 3 Décembre - 12:56
Angers Mag : ChroniK'Ô Noir - #18 : "Plateau", de Franck Bouysse: Chaque mois, la journaliste Martine... https://t.co/V0soKdy4ie https://t.co/07YeiZrSfq
Samedi 3 Décembre - 09:00







cookieassistant.com