Giffard récolte sa première menthe poivrée en Anjou


Rédigé par Cédric SOULIÉ - Angers, le 10/07/2013 - 16:08 / modifié le 10/07/2013 - 17:23


Edith Giffard, en personne, est allée cueillir sa première récolte de menthe poivrée, hier mardi, dans le Chemillois. Une première dans le département qui permet désormais au liquoriste d'Avrillé de distiller sa fameuse Menthe-Pastille.



Edith Giffard (en médaillon) a récolté, hier mardi, sa première menthe poivrée dans le Chemillois.
Edith Giffard (en médaillon) a récolté, hier mardi, sa première menthe poivrée dans le Chemillois.
Le plant Mitcham a un parfum particulièrement intense et un pouvoir extrêmement rafraîchissant. Issue de la variété de la Mentha Piperita, son essence contient une grande part de menthol, principe actif qui confère cette sensation de fraîcheur. C'est précisément ce plant qu'Edith Giffard, responsable de l'entreprise éponyme, est allée récolter, hier mardi, sur les terres chemilloises.

Une première en Anjou mais pas un hasard. La maison Giffard, basée à Avrillé, s'est alliée aux compétences de l’Iteipmai (Organisme de recherche pour le développement des plantes médicinales et aromatiques) à Chemillé et l’Adatris Anjou Plantes (coopérative de production) à Saint Lézin. Un travail d'équipe qui a permis d'introduire la culture de cette menthe poivrée Mitcham en Anjou, réservée exclusivement à la fabrication de la fameuse Menthe-Pastille. Rappelons que Chemillé est aujourd'hui reconnu mondialement pour la production de plantes aromatiques et médicinales.

Une récolte à prendre avec des pincettes puisque "le plant Mitcham est distillé sur place dans l’heure de la récolte, précise la maison Giffard. Pour extraire le meilleur de la menthe, l’extraction doit se faire rapidement après la récolte et avec le moins de manipulation possible pour conserver toute sa richesse aromatique. Son parfum est concentré mais très volatile". L’extraction se fait par distillation à la vapeur d’eau. Les huiles essentielles se vaporisent et s’échappent des feuilles dans le courant de vapeur. Après refroidissement et condensation, les huiles essentielles sont séparées de l’eau de distillation.

Plus de 125 ans après la création de la Menthe-Pastille par Louis Giffard, le père fondateur, le liquoriste perpétue la tradition en produisant sa menthe poivrée localement.


















Angers Mag