Gratuité du stationnement, une efficacité à valider


Rédigé par - Angers, le 08/09/2014 - 07:31 / modifié le 28/09/2014 - 10:29


C’était l’une des promesses de campagne du candidat Béchu. La première heure de stationnement gratuite sur les parkings du centre-ville d’Angers est entrée en vigueur le 1er septembre. Objectif : doper le commerce de centre-ville, quelque peu malmené ces dernières années. Cette mesure sera-t-elle vraiment efficace ? Du temps sera nécessaire pour en juger.



Le parking clos de la place Lerclerc est l'un des parcs concernés par la première heure de stationnement gratuite
Le parking clos de la place Lerclerc est l'un des parcs concernés par la première heure de stationnement gratuite
la rédaction vous conseille
Nous instaurerons sans attendre la gratuité pour la première heure de stationnement dans les parkings de la ville ». Cette mesure, le candidat Christophe Béchu l’avait inscrite dans la liste des dix actions prioritaires de son programme.

Élu Maire, il n’a pas trainé à tenir parole. Adoptée par le Conseil Municipal du 21 juillet dernier, cette nouvelle règle en matière de stationnement urbain est mise en place depuis la rentrée de septembre. « Renforcer l'attractivité du centre-ville et de commerces qui ont beaucoup souffert ces dernières années. Nous faisons un premier pas, mais d'autres mesures suivront » avait souligné le Maire lors de cette séance, repoussant les critiques de sa minorité.

« Inadmissible » pour cette dernière qui n’a pas manqué de dénoncer « le retour de la voiture en ville », principe qu’elle avait combattu lorsqu’elle était aux commandes. Mieux, elle a fait état d’un manque à gagner de 840 000 € par an à reverser au délégataire et « d'un clientélisme électoral ». Précisons qu'elle avait elle-même tenté l’expérience lors de la dernière période de Noël.

Cette première règle mise en place, les commerçants devraient pouvoir rapidement en tester l’impact, même si, du côté de la majorité on admet « qu’il faudra attendre au moins un an pour en mesurer vraiment les effets. »

Le contexte économique risque de fausser la donne

Sur le terrain, tout est en place. Une campagne d’affichage incitant les consommateurs à revenir vers « le centre-ville, le premier centre commercial », des affichettes sur les barrières automatiques des parkings couverts et clos et des autocollants sur les caisses, personne ne peut désormais ignorer que la première heure de stationnement est gratuite à Angers.

Mais est-ce suffisant pour faire revenir les clients vers les enseignes du centre-ville dont la situation est de plus en plus difficile ? « Se sont-ils posés la question de savoir pourquoi les consommateurs préfèrent les grandes surfaces aux petits commerces du centre-ville ? » commentait un internaute lors de la décision du Conseil Municipal. « C’est la baisse du pouvoir d’achat qui pousse les clients vers les grandes surfaces, pas les problèmes de stationnement ».

En attendant, ceux qui veulent flâner devant les vitrines apprécient, sans pour autant se bousculer. Samedi après-midi ce n’était pas vraiment la foule dans les rues. Pas plus que d'habitude du moins et il restait des places sur le parking du Ralliement en plein après-midi. Loin des embouteillages annoncés par les opposants.

« Ça me coute un peu moins cher, mais ce n’est pas obligatoirement ce qui me fera venir en centre-ville », affirmait une dame en payant son stationnement. « Les boutiques du centre-ville sont assez chères, sauf peut-être pendant les soldes. Pour l’instant je n’ai plus d’argent à dépenser, mais je viens quand même en ville, par habitude ».

Propos repris par un autre automobiliste qui estime que ça lui servira pour ses courses minutes, « pour aller acheter un livre ou des cigarettes. Ça reste intéressant, car pour deux heures passées au resto ça ne fera plus que 2 € au lieu de quatre précédemment ».

Il faudra donc du temps pour évaluer l’efficacité de ce nouveau dispositif. D'autant que septembre n’est pas vraiment un mois commercial, les clients ayant la tête tournée ailleurs, notamment vers leurs factures et leur feuille d’impôts.

Ce qui change depuis le 1er septembre :

Neuf parkings angevins permettent de bénéficier de la première heure gratuite : Ralliement, République (Fleur d'eau), Molière, Mail et Bressigny, pour les parcs couverts, Place de la Poissonnerie, Leclerc, Mitterrand et CHU (Larrey-Confluences-Maternité), pour les parcs clos. Soit 3200 places disponibles dans l’hyper-centre.

Si la première heure est gratuite, la seconde heure est tarifée à 2 € pour le Ralliement (tarif de la première heure précédemment) et 1.60 € en moyenne pour les autres (1.50 € auparavant). Dans tous les cas les automobilistes seront gagnants et notamment pour le Ralliement. Avant le 1er septembre, il fallait débourser 4 € pour se stationner deux heures.

Toutefois, pour éviter que le parking du Ralliement serve de voie de circulation pour rejoindre l’autre partie du centre-ville, tout passage de moins de 15 minutes coutera 1 €. Un péage peu onéreux, au vu du gain de temps.

Pour en savoir plus : www.angers.fr




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par Paradas le 08/09/2014 10:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quelle belle initiative..... Par contre, on oublie de signaler l augmentation qui est appliquée et la supression des 2 heures gratuites de 12h à 14h........ Il est vrai que l on ne peut pas satisfaire tout le monde !!!!! Une usager du parking Bressigny mécontente.

2.Posté par Francs Etin le 08/09/2014 13:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On n'évoque pas l'augmentation des transports en commun ... le seul impôt indirect justifié = le parking payant ... on aurait préféré une baisse du tarif des transports en commun ou la mise en place de parking gratuits en périphérie du centre ville comme l'avenue Jeanne d'Arc qui est juste un immonde ramassis de crottes au chienchien de sa mémé ...


3.Posté par Agathe le 18/09/2014 12:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quelle belle initiative.
un bon point pour la nouvelle municipalité.








Angers Mag















Angers Mag : Orphée aux enfers, mais aussi au Quai: Entretien croisé avec Jean-Paul Davois (directeur... https://t.co/NJjZLJnXMH https://t.co/pTRfJd77AD
Lundi 5 Décembre - 08:00
Angers Mag : Enseignement, quand l'instruction se "fait maison": Depuis trois ans, Barbara a décidé... https://t.co/2EbbolDZYe https://t.co/q2lbjICkRQ
Lundi 5 Décembre - 07:20
Angers Mag : Le SCO passe à l’orange: Tenus en échec à Jean Bouin samedi par la lanterne rouge du... https://t.co/QADPR1iLiN https://t.co/YP52GPOoB9
Dimanche 4 Décembre - 13:50
Angers Mag : #Angers En panne d'idée de cadeaux ? @Revue_BDM #carnetsdevoyage #publicité https://t.co/VsebE5LDp8
Samedi 3 Décembre - 18:56


cookieassistant.com