Grégory Blanc rejoint le Bureau national du Parti socialiste


Rédigé par - Angers, le 26/09/2014 - 15:07 / modifié le 26/09/2014 - 18:46


Mine de rien, c’est une première : jamais un socialiste angevin n’avait intégré le Bureau national du PS. Le premier secrétaire fédéral du Maine-et-Loire Grégory Blanc va donc essuyer les plâtres, en remplacement de Matthias Fekl, appelé début septembre au secrétariat d’Etat au Commerce extérieur.



Grégory Blanc, premier secrétaire fédéral du PS 49, rejoint le Bureau national du parti.
Grégory Blanc, premier secrétaire fédéral du PS 49, rejoint le Bureau national du parti.
la rédaction vous conseille
Un parmi 72 autres… mais le premier Angevin dans toute l’histoire du Parti socialiste. Dans quelques jours, le premier secrétaire fédéral du PS 49, Grégory Blanc, rejoindra les rangs du Bureau national, l’une des instances dirigeantes du parti.

Nommé le 4 septembre dernier secrétaire d’Etat au Commerce extérieur (en lieu et place de Thomas Thévenoud NDLR), le député aquitain Matthias Fekl a donc libéré une place et « coopté » Grégory Blanc pour lui succéder.

« J’y vois une reconnaissance du travail effectué avec les adhérents depuis deux ans et mon élection à la tête de la Fédération », commente celui qui est également 1er adjoint au maire de Trélazé et conseiller général de l’opposition. « Ça veut aussi dire que, dans un parti parfois un peu cloisonné par ses débats de sensibilité, les choses bougent. Je porterai la voix d’une rénovation nécessaire des idées et des pratiques du PS », poursuit Grégory Blanc.

À côté du Conseil national, le Bureau national du Parti socialiste assure la direction du mouvement. Il est composé de 54 membres élus au prorata des motions votées lors du congrès national du PS, et de 18 membres désignés parmi les secrétaires fédéraux, comme Grégory Blanc donc.

Donner du poids à son discours

A la veille de l’Université de rentrée des socialistes de Maine-et-Loire, voilà une nomination qui tombe à pic pour donner du poids au discours de « rassemblement » répétée à l’envi par Grégory Blanc, depuis son élection quelque peu surprise à la tête du PS 49, à l’automne 2012. A l’époque, il avait devancé dans les suffrages des militants la Saumuroise Sophie Saramito, soutenue par les ténors du parti et la puissante section d’Angers.

Depuis, les élections municipales sont passées par là : si elles ont rendu encore plus criante la nécessité de rassemblement pour les socialistes, elles ont aussi rebattu les cartes, en terme de leadership. Un rôle que compte assumer Grégory Blanc ? « Je ne suis absolument pas dans cette démarche. Ma nomination au Bureau national donne plus de force au combat qui est le mien, mais elle va aussi permettre –comme la présence de Luc Belot au secrétariat national charge du numérique- d’avoir accès à des ressources qui peuvent être utiles pour le territoire. »

C’est dit.




Journaliste Animateur du blog " Des mots à la marge " En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par clisson le 29/09/2014 07:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voilà l'exemple de ces jeunes encartés , qui n'ont jamais d'autres emplois que dans les arcanes des partis politiques.Grave car ils témoignent de l'écart grandissant entre les politiques qui ne connaissent rien auux réalités du monde du travail , et les gens " normaux".
Il serait intéressant que vous nous donniez les parcours professionnels des récents élus socialistes du département .
Merci

2.Posté par Paul le putch le 29/09/2014 11:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi des socialistes ? de tous les élus de tous bords. Parcours professionnels, emplois crées si direction d'entreprise et résultats nets.
Déjà cela serait transparent.
Quand je vois que je suis plus riche que beaucoup de députés qu'ils le sont depuis des années avec 6000 € par mois, il faudra quand même m'expliquer leur gestion du quotidien.
A bon entendeur.















Angers Mag











Angers Mag : Au comptoir de Mathilde... et de Catherine: Depuis la fin du mois d'octobre, la rue... https://t.co/wkV9xA1N3F https://t.co/6yuEQFFF5o
Mercredi 7 Décembre - 08:00
Angers Mag : A l’Ecole démocratique, on fait ce qu’on veut… ou presque: Basée sur la liberté... https://t.co/j0ywJZAzgI https://t.co/jEK0S9wvGs
Mercredi 7 Décembre - 07:31
Angers Mag : RT @LeQuai: N'oubliez pas d'aller voir #AdishatzAdieu ce soir. Vous nous remercierez demain. #Theatre #JonathanCapdevielle #Angers RESA 02…
Mardi 6 Décembre - 13:55
Angers Mag : A Angers, Montessori a pris racines: Porté par des éducateurs convaincus, les méthodes... https://t.co/bXNDdgyLpz https://t.co/nar3Qs6vye
Mardi 6 Décembre - 07:30



cookieassistant.com