Harvey pour tous ! Tous pour Harvey !


Rédigé par Option Cinéma Lycée Renoir - Angers, le Vendredi 29 Mai 2009 à 18:21


Gus Van Sant revient, mais cette fois-ci adieu le monde de l'adolescence ! En effet c'est l'histoire d'Harvey Milk qui est à l'honneur. L'histoire d'un homme qui, en pleine crise de la quarantaine, suite à la rencontre de celui qui deviendra l'amour de sa vie, se lance dans la politique.



Harvey pour tous ! Tous pour Harvey !
la rédaction vous conseille
Son programme : les même droits pour tous ! Et justement c'est là que ça cloche... Dans une Amérique conservatrice, les homosexuels des années 70 sont désignés ni plus ni moins comme des dangers pour la société. Mais cela n'arrête pas notre Harvey ! A travers ce biopic, Gus Van Sant nous fait le portrait d'un homme acharné, un orateur d'exception qui malgré les humiliations et les menaces ne cessera jamais de lutter pour ses idées.

Bien sûr le film ne serait rien sans la belle performance de Sean Penn qui interprète à la perfection Harvey Milk (oscar du meilleur premier rôle de cette année !) Sa façon de bouger, de se déplacer dans l'espace est très travaillée. La mise en scène est d'une grande qualité, on sent un réel effort de retranscrire l'ambiance, l'environnement dans lequel vivaient les gens à cette époque.

Je suis resté en admiration devant le plan du "sifflet" à travers lequel on peut voir deux personnages se parler (Harvey et un policier à propos du meurtre d'un homosexuel). Le gros plan permet d'accentuer le rôle du sifflet qui était le seul moyen de défense, d'appel au secours des homosexuels, qui se faisaient régulièrement tabasser à mort dans la rue. Gus Van Sant n'exagère rien, les images d'archives du début du film sont d'ailleurs là comme des preuves de ce qu'il nous raconte.

Au final, il y a deux raisons de voir ce film :
La première c'est que les trois quarts du temps Sean Penn sourit ! Non ce n’est pas des blagues, notre ami a abandonné son air grognon l'espace de deux heures et sept minutes (ne voyez là aucun jugement, c'est un acteur fantastique, je dis juste qu'il n'est pas habitué à la comédie).
La deuxième raison, que vous soyez noir, blanc, jaune, marron, homosexuel, bisexuel, hétérosexuel, allez voir ce film, car Harvey Milk, lui, s'est battu pour tous !

Robin











Angers Mag