Hausse du chômage, les Pays de la Loire ne sont pas épargnés


Rédigé par - Angers, le 29/05/2014 - 08:15 / modifié le 31/05/2014 - 08:10


Dans le sillage des résultats nationaux, les Pays de le Loire affichent une nouvelle hausse du nombre de demandeurs d’Emploi à fin avril avec + 0,4% d’inscrits en catégorie A. Ce sont les jeunes et surtout les seniors qui payent le plus lourd tribut, rien ne semblant vouloir arrêter cette progression.



Hausse du chômage, les Pays de la Loire ne sont pas épargnés
la rédaction vous conseille
Le nouveau ministre du Travail, François Rebsamen n’aura pas profité longtemps de la stabilisation du marché de l’emploi observé en mars dernier. Les chiffres du mois d’avril qu’il a publié hier soir à 18h font apparaître une reprise de la hausse du nombre de demandeurs d’emploi en France, avec 14 800 personnes sans emploi de plus en avril soit +0,4 % en un mois et, sur une année, une progression de +3,5 %.

Le nombre de chômeurs inscrits à Pôle emploi atteint un nouveau record avec 3.364.100 en métropole (3.626.500 sur l’ensemble de la France). « A ce rythme, le seuil du demi-million de chômeurs supplémentaires depuis le début du quinquennat de François Hollande devrait être atteint avant l’été puisque nous sommes déjà à 470 200 », note le quotidien économique Les Échos. Des chiffres peu rassurants qui vont amener de l’eau au moulin des opposants à la politique menée par le président de la République et son gouvernement.

En Pays de la Loire, la dégradation du marché du travail en avril est identique à celle du pays avec une hausse de 0.4% des demandeurs d’emploi de catégorie A, soit 711 personnes en plus en données CVS (corrigées des variations saisonnières). A fin avril, 166 408 personnes étaient inscrites à Pôle emploi en catégorie A sur la région. Sur un an, la demande d'emploi de catégorie A progresse plus en en Pays de la Loire (+4.0%) qu'au niveau national.

Si on entre dans le détail des chiffres, on constate que l’évolution du marché du travail régional est plus préjudiciable en avril à la demande d’emploi masculine (+1.0%) que féminine (-0.1%). Si les demandeurs d’emploi de moins de 25 ans voient leur nombre stagner (+0.0%), la demande d’emploi des 50 ans et plus poursuit sa lente progression avec 1% de demandeurs en plus.

Sur un an, rien de très réjouissant. Certes, le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A chez les moins de 25 ans a diminué (- 2,3 %) à la faveur notamment des mesures gouvernementales en faveur de ce public, mais il a progressé chez les 25-49 ans (+ 2,9 %). Surtout, il a explosé chez les plus de 50 ans avec une augmentation de + 12,9 %. De quoi alerter les pouvoirs publics qui vont être contraints d'étudier des mesures permettant d'endiguer cette situation alarmante.

L’analyse départementale fait apparaitre en avril des situations légèrement contrastées mais qui participent du même mouvement de hausse du chômage. Cette hausse, pour les demandeurs de catégorie A est inférieure à la moyenne régionale, en Maine-et-Loire (+0.1%), Loire-Atlantique (+0.2%) et Mayenne (+0,3%). Elle lui est supérieure en Sarthe (+0.9%) et Vendée (+1,0%).

En intégrant l'activité réduite, 281 142 personnes sont désormais inscrites à Pôle emploi Pays de la Loire. La progression régionale de la demande d’emploi (catégorie A, B, C) au cours du mois d’avril 2014 s’élève à +1.5% soit 4 105 personnes de plus, évolution d’ampleur supérieure au niveau national (+0.7% soit 36 400 personnes de plus).

Quant aux catégories D et E, elles accusent également des augmentations significatives, avec +2.5% pour la première et +0.5% pour la seconde. Ce qui porte le nombre de demandeurs, toutes catégories confondues à 325 105 (307 982 en avril 2013, soit une augmentation globale de 5.6%).

Les catégories de demandeurs d’emplois, inscrits à Pôle Emploi

Catégorie A : Demandeurs d’emploi, sans emploi, tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi.

Catégorie B : Demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, ayant exercé une activité réduite courte (78 heures ou moins au cours du mois).

Catégorie C : Demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, ayant exercé une activité réduite longue (plus de 78 heures au cours du mois).

Catégorie D : Demandeurs d’emploi, sans emploi et non tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, en raison d’un stage, d’une formation, d’une maladie…

Catégorie E : Demandeurs d’emploi ayant un emploi et non tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi (par exemple : bénéficiaires de contrats aidés, créateurs d’entreprise)




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par OmonBilbo le 03/06/2014 15:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C est sympa... mais on ne rentre pas en profondeur dans la compréhension poussées des politiques locales de lutte contre le chômage.. les chiffres effectivement appartiennent à Pole Emploi mais on oublie de dire et votre article oublie de dire que ce n'est pas Pole Emploi qui propose du travail.....Pole Emploi comme les agences d'intérim locales sont des intermédiaires ni plus ni moins!

Les chiffres du chômage sont effectivement offert gratuitement à la population par Pole Emploi mais ce sont ...















Angers Mag